Preview : Risen 2 : Dark Waters

Risen 2 : Dark Waters - Xbox 360

Genre : Jeu de Rôle

Date de sortie : 25 mai 2012

Genre
Jeu de Rôle
Date de sortie
25 mai 2012 - France
Développé par
Piranha Bytes
Edité par
Deep Silver
Disponible sur
PC, PS3, Xbox 360
Parfois appelé
Risen 2
Site officiel
Site officiel

Nous avons eu l'occasion récemment de rencontrer Peter Broly, brand manager chez Deep Silver, pour en apprendre un peu plus sur Risen 2, et sur sa version console en particulier. La version Xbox 360 du premier Risen s'étant révélée désastreuse du point de vue technique, le but du bonhomme était visiblement de rassurer. Pour cela, il n'a pas eu de véritable efforts à faire, il lui a suffi de jouer.

 
 
Lors de sa courte présentation, le méchant sayen nous a honteusement spoilé la quête qu'on allait devoir accomplir dans la session de jeu qui allait suivre. Il s'agissait de convaincre des ouvriers de livrer de l'eau à votre navire. Pour en savoir un peu plus sur le pourquoi du comment de la non-livraison, on commence par s'adresser à Miles, un des ouvriers. Celui-ci nous explique que c'est Butch, le chef de la petite équipe qui refuse de faire la livraison. Alors on va voir le bonhomme pour le convaincre de se raviser, sans succès. S'offrent alors à nous plusieurs possibilités. La première consiste à attirer le sujet récalcitrant dans un coin tranquille, une grotte, et de le fumer. Mais on choisira une autre option plus originale, l'utilisation de la magie vaudou. Pour ce faire on a besoin d'une poupée vaudou, qu'on peut fabriquer sur des autels dédiés, et d'une mèche de cheveux de la cible. Pour obtenir cette dernière, on demandera l'aide de Miles qui la distraira. Mais dans les faits, on active juste une ligne de dialogue. Bref une fois qu'on a tous ces éléments, on peut enfin faire parler la magie vaudou pour ainsi prendre le contrôle de Butch et lancer la livraison.
 

Un petit tour dans la forêt

Une fois cette première mise en bouche passée, on a eu l'occasion de visiter un peu l'île. Et notamment la forêt et la plage qui se trouvent juste à côté. Ce qui nous a permit de sortir l'épée et de trancher du singe. Le combat à l'épée est assez basique, il appuie sur X frapper, de manière répétée pour enchaîner les coups, et prolongée pour donner un coup puissant. Ce serait extrêmement limité si les combats se résumaient à ça, mais on a heureusement d'autres possibilités. On peut par exemple tirer au pistolet, envoyer un perroquet pour distraire ses ennemis s'ils sont trop puissants, ou encore utiliser la magie vaudou. En combat, celle-ci sert à pousser les ennemis à se battre entre eux. Concrètement, on vise l'ennemi à envoûter puis celui qu'on veut qu'il attaque, et on laisse la magie opérer. Toutes ces techniques sont grandement utiles lorsque vous êtes dépassé par le nombre ou que l'ennemi est trop puissant. On a également pu crocheter quelques serrures. Ce qui donne lieu à un mini-jeu fort sympathique. Il s'agit de soulever les loquets dans le bon ordre pour ouvrir le verrou.
 

Des progrès à faire du côté de la technique

Ce fût également l'occasion de faire un premier bilan technique du soft. En regardant rapidement, il est assez joli, mais si on va dans le détail, c'est moins glorieux. Si les personnages sont, dans l’ensemble, correctement modélisés et animés, comme les ennemis, les décors souffrent encore en revanche de textures dégueulasses par endroits, notamment dans les cavernes qu'on a pu visiter. On a aussi pu relever quelques soucis de collision. Les marais sont jonchés de racines à travers des quelles on pouvait passer allègrement. Dans la ville qu'on a pu visiter, en plus de ralentissements intempestifs, certaines textures tardaient à apparaître. Bref, il y a encore pas mal de progrès à faire de ce côté là. Gageons que les équipes de Wizardbox puissent remédier à la plupart de ces problèmes d'ici le 27 avril, date de sortie du titre.
 

Article rédigé par pattoune , le

Cette heure passée sur Risen 2 a beau avoir rassuré sur le plan technique, il reste encore du boulot pour que cette version soit au point. De plus, la simplification du système de combat pourra en décevoir plus d'un. Mais le fait est que l'on a pris du plaisir à parcourir cette île et à en découvrir les secrets. On attendra la version finale pour voir si ce plaisir s'étend sur la durée.

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires