Preview : Resident Evil : Operation Raccoon City

Resident Evil : Operation Raccoon City - Xbox 360

Genre : Action / Horreur

Date de sortie : 23 mars 2012

Genre
Action / Horreur
Date de sortie
23 mars 2012 - France
Développé par
Slant Six Games
Edité par
Capcom
Disponible sur
PS3, Xbox 360
Parfois appelé
Resident Evil : Operation Racoon City, Resident Evil : Operation Raccon City, re orc, orc

Une révolution, ça ne tient pas forcément à grand chose. Regardez avec Resident Evil : Operation Raccoon City, il suffit de dire qu'il est maintenant possible de tirer en avançant pour provoquer l'hystérie dans son public de fans. Pourtant les créateurs ont défendu ce choix durant longtemps jusqu'au 5ème opus, argumentant qu'il était plus oppressant de ne pas pouvoir s'enfuir et tirer à la fois dans un Resident Evil. RE5 était un bon titre, alors au final pourquoi pas ? Mais Racoon City est une édition un peu spéciale de la série, à tel point qu'elle n'a plus grand chose à voir avec les autres épisodes. En clair, ça ne fait plus peur du tout, l'action est au cœur du jeu et en plus, on y incarne les méchants.

 
 
Septembre 1998, entre les opus 2 et 3 de la série. La société Umbrella a peut-être un peu abusé en tentant de créer un virus qui lui a échappé et a changé des tas de gens en zombies. La boulette. La ville est dans un chaos monstrueux, la plupart des gens sont soit morts, soit morts-vivants et Leon tente de se frayer un chemin pour survivre dans cet enfer. Cette histoire est comme qui dirait "embarrassante" pour Umbrella, qui voit d'ici les plaintes au service client se multiplier. De ce fait, votre mission est d'effacer toutes les traces de cette bévue et n'importe quelle preuve impliquant Umbrella dans les événements de Raccoon City. Et par preuve, on parle bien sûr des témoins principaux du drame, à savoir Léon et Claire. De plus, l'affaire a fini par remonter en haut lieu et l'état a envoyé ses Specops pour tenter de faire le point sur la situation. Ceux-là aussi sont des preuves à éliminer au plus vite.
 
 
Resident Evil : Operation Raccoon City propose un jeu d'action en multijoueur. Dans la campagne solo, vous incarnez 4 soldats d'élite d'Umbrella ayant chacun des capacités spéciales. Par exemple, la dénommée Four Eyes a le pouvoir d'empoisonner les bios pour qu'ils se battent à ses côtés. Un autre est équipé d'un camouflage optique le rendant parfaitement invisible, et les deux derniers sont respectivement spécialistes en médecine et en démolition. Un système d'évolution a été mis en place afin de parfaire vos aptitudes et de vous donner de nouveaux pouvoirs à mesure que l'on progresse dans l'aventure. A vous de choisir, en plus des capacités uniques de votre perso, les différentes spécialisations dans lesquelles il va se perfectionner. En multijoueur, différents modes sont disponibles, comme le fait d'opposer les forces spéciales aux forces d'Umbrella ou d'incarner les bios pour manger les humains, mais sachez que le point commun à tous ces modes est la coopération.
 
 
Définitivement axé action, Resident Evil Raccoon City reprend tout de même pas mal de codes de la série, comme le recours aux sprays, plantes médicinales et inventaire. Tout comme Dragon's Dogma, celui-ci tourne sur une version modifiée du moteur cher à Capcom, le MT Framework. Le résultat semblait plutôt réussi graphiquement pour ce que l'on en a vu, à savoir une ville la nuit, parfois éclairée faiblement par les flammes des voitures explosées. De bonnes idées ont été intégrées au gameplay. Par exemple lorsque vous êtes blessé, les zombies attirés par l'odeur du sang se précipitent sur vous en priorité. Vous pouvez aussi très bien vous faire infecter par le virus en multi. Vous dirigerez votre personnage normalement au début, puis de plus en plus difficilement jusqu'à ce qu'impuissant, vous vous retourniez contre vos alliés pendant une quinzaine de secondes avant de respawn traditionnellement. Un système de couverture automatique a été intégré, en revanche, celui-ci n'était pour le moment pas assez intuitif à notre goût, les personnages se planquant un peu hasardeusement lorsqu'on le leur demande.

 

Article rédigé par JoKeR , le

Raccoon City, c'est un intéressant mélange de genres estampillé Resident Evil. C'est définitivement un épisode à part dans la série qui propose d'aller plus loin dans le principe de coopération débuté avec Resident Evil 5. Assumant totalement son délaissement pour l'horreur pour ne proposer que du multiplayer à l'action constante, celui-ci réussira peut-être là où Lost Planet 2 a échoué, à savoir fidéliser des joueurs sur un multijoueur sur le Live.

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires