Preview : Killer Instinct

Killer Instinct - Xbox One

Genre : Baston

Date de sortie : 22 novembre 2013

Genre
Baston
Date de sortie
22 novembre 2013 - France
Développé par
Double Helix Games
Edité par
Microsoft
Disponible sur
PC, Super Nintendo, Xbox One
Modes de distribution
Boutique
PEGI
 Interdit aux moins de 16 ans
 Jeu en ligne
 Violence

Si la Paris Games Week est, pour le grand public, l'occasion de découvrir des titres en avant première, elle nous permet aussi de rattraper notre retard sur certains titres que nous avons loupé sur d'autres évènements comme l'E3 ou la Gamescom, faute de temps, comme ce fût le cas avec Killer Instinct. Ce premier contact a été bref, le temps d'un combat, mais suffisant pour se faire humilier par un gamin. Ce sale mioche n'était pas encore sorti des couilles de son père que j' enchaînais les ultra-combo sur la version Super Nintendo et il ose me battre. Non mais c'est quoi cette histoire !

 
 
Cette triste confrontation opposait donc Jago et Glacius, deux des personnages emblématiques de la série. Le design des personnages, tout comme celui des décors, est assez particulier, faisant preuve de mauvais goût. Mais celui-ci étant parfaitement assumé, et constituant la marque de fabrique de la série, on s'en accommode très vite. Techniquement, le titre est propre, mais pas complètement ouf non plus. Il ne faut pas s'attendre à une grosse claque visuelle. Cependant, il affiche une quantité d'effets visuels non négligeable tout en restant parfaitement fluide. Et c'est déjà très bien.
 

COMBO BREAKER !

En terme de jouabilité, le titre est proche du volet initial. Pas de jauge de super ou dieu sait quoi pour complexifier inutilement le gameplay. Le titre reste sur des bases solides, proposant des coups spéciaux à base de quarts de cercle, dans la plus pure tradition des Street Fighters. Les joueurs ayant passé du temps sur le jeu sorti sur Super Nes retrouveront rapidement leurs marques, même si il faudra un certain temps pour réapprendre les coups spéciaux les plus élaborés. De même, le timing pour les combo-breakers est toujours aussi tendu, et demande au joueur de garder un certain sang-froid pendant qu'il se fait remplir par son adversaire. Néanmoins, ils offrent un boulevard pour contre-attaquer, à condition de ne pas rester planté devant son adversaire étourdi, comme un con, surpris de l'avoir placé.
 

Article rédigé par pattoune , le

Ce premier contact avec Killer Instinct fût très court, mais également très plaisant, malgré l'humiliation. Nous pourrions faire preuve de mauvaise foi et mettre cela sur le compte d'un équilibrage à revoir, mais le fait est que les deux personnages luttaient à armes égales. Alors nous nous contenterons de faire valoir notre total manque de skills sur ce coup-là. Mais nous somme impatients de pouvoir nous entraîner sur ce soft qui a l'air aussi bon, gore et barré que ses aînés.

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires