Preview : Battlefield V

Battlefield V - Xbox One

Genre : FPS

Date de sortie : 20 novembre 2018

Genre
FPS
Date de sortie
20 novembre 2018 - France
Développé par
DICE
Edité par
Electronic Arts
Disponible sur
PC, PS4, Xbox One
Modes de distribution
Xbox Live Arcade

Prévu pour cette fin d’année, Battlefield V s’est laissé approcher lors de la Gamescom. L’occasion pour nous de tester la nouvelle map Conquête à Rotterdam. Voici nos impressions.



Le titre reprenant le contexte de la Seconde Guerre mondiale, il règne sur cette map une atmosphère rétro des plus agréable. Elle se présente sous la forme d’une zone urbaine traversée en son milieu par un petit fleuve. Les moyens de traverser ce dernier sont assez nombreux. Qu’il s’agisse des ponts routiers, du métro aérien ou des différentes péniches, vous aurez l’embarras du choix, à condition de ne pas avoir peur de tomber dans une embuscade. La map fait la part belle aux intérieurs, de nombreux bâtiments étant accessibles. Cela offre de bonnes options de stratégie. Mais surtout, cela rend un brin parano, car les balles peuvent venir de n’importe où. C’est d’ailleurs parfois le cas, le champ de bataille se transformant parfois en joyeux foutoir. Pour information, nous avons participé à deux parties de capture de drapeau à 64 joueurs. Il y avait donc du monde, et cela s’est ressenti.
 

Visuellement, le titre est en place. Nous avons testé une version PC, sur une machine équipée d’un i7 8700k, d’une GTX 1080Ti, et de 16Go de RAM DDR4, bien plus puissante qu’une PS4 ou Xbox One classique. Le rendu était joli, avec un effet de zoom faisant son petit effet lors de votre déploiement. Cependant, il ne nous en a pas mis plein les mirettes non plus, la faute à une direction artistique un peu terne et un manque flagrant de couleurs, le jeu étant noyé dans une boue marron, avec une pointe de vert et de gris. Nous aurions aimé voir comment rend le jeu avec le Ray Tracing, mais il faudra attendre encore un peu pour cela. Le temps que Nvidia sorte sa nouvelle génération de cartes graphiques.


Article rédigé par pattoune , le

Avec ce nouveau Battlefield, Dice ne va pas révolutionner le genre. Ce n’est d’ailleurs pas ce qu’on attend du titre. Par contre, lors de cette démo, il a répondu présent là où on l’attendait. Il offre une expérience propre, carrée et fun. Et c’est bien là l’essentiel.

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires