Test : Children of Silentown - Xbox Series

Children of Silentown - Xbox Series
Partager
Créé par Elf Games, Luna2 Studio et Daedalic Entertainment, Children of Silentown est un point'n click gentiment spooky s'apprêtant à sortir sur tous les supports. Alors, ce jeu d'aventure vous fera-t-il débuter l'année du bon pied ? C'est ce qu'on va voir immédiatement.

Test effectué à partir d'une version Nintendo Switch

Bienvenue dans la charmante ville de Silentown, petite bourgade pittoresque bordée par une jolie petite forêt. Un village où les adultes vivent leur vie d'adulte et où les enfants jouent dans les rues. Oh, bien sûr, il y a un petit quelque chose à savoir si vous désirez vous y installer : la forêt semble remplie de monstres qui n'hésiteront pas à vous gober si jamais vous vous y aventurez une fois la nuit tombée. C'est pour cette raison que de nombreuses règles ont été établies... même si hélas les disparitions sont de plus en plus fréquentes ces derniers temps. Et lorsque la mère de Lucy disparaît elle aussi, la jeune fille va tenter de percer le mystère entourant son lieu de vie.

Lucy sur terre et sans les diamants

La première chose qui marque lorsque l'on lance Children of Silentown, c'est sa très jolie direction artistique. On se retrouve ici devant un jeu sublime entièrement en 2D et à l'ambiance perturbante qui n'est pas sans rappeler l'univers de Tim Burton (ou en tout cas du Tim Burton de la bonne époque). Les personnages mettent vaguement mal à l'aise avec leurs yeux blanc immaculé et viennent renforcer l'ambiance lourde qui pèse sur Silentown. Pas de panique toutefois : ce point'n click ne fait pas vraiment peur et aucune scène effrayante ou gore n'est de la partie. Tout repose sur cette ambiance lourde et ces graphismes bizarres. De ce côté, c'est une vraie réussite.

Children of Silentown

Le gameplay est lui aussi convaincant puisque très classique. On contrôle la jeune Lucy de manière très simple en la faisant se déplacer au sein du village, en ouvrant si nécessaire son inventaire venant petit à petit se remplir d'objets à utiliser pour résoudre des énigmes, et en discutant avec les habitants présents sur place. Petite subtilité toutefois : ici, une partie de l'aventure se base sur le son et les chansons. Le joueur apprend ainsi différents petits chants aux fonctionnalités variées et à utiliser sous certaines conditions. Par exemple, l'un de ces chants vient faire rappeler des souvenirs aux personnages à qui on le chante, ce qui déclenche en règle générale un mini-jeu.

Children of Silentown

Chante-moi une histoire

Children of Silentown renferme en effet différents mini-jeux plus ou moins intéressants et, surtout, plus ou moins simples. L'un de ces mini-jeux demande par exemple de rallier un point A à un point B grâce à différents mécanismes, ces derniers devant être activés en plaçant des rouages. Si ces mini-jeux sont plutôt sympas à découvrir, ils deviennent hélas assez vite répétitifs puisque peu variés. On aurait aimé davantage de diversité pour ne pas tomber dans la routine, même si la chose est légèrement contrebalancée par le fait que ce point'n click se montre très court à terminer. Comptez en moyenne moins de 8 heures pour en voir le bout, même si plusieurs fins sont disponibles. En revanche, aucune sauvegarde manuelle n'est de la partie et il faudra forcément refaire l'intégralité de l'aventure pour voir une autre fin.

Children of Silentown

Bien sûr, les runs suivants le premier seront plus courts, même si on regrette cette manière de faire. D'autant plus que le rythme de l'aventure s'essoufle un peu sur la seconde partie de Children of Silentown. Le début du scénario est prometteur mais l'intérêt s'envole quelque peu au fur et à mesure de la progression, même si l'envie de voir la fin reste tout de même présente. Précisons au passage que le tout est intégralement traduit en français, permettant à tout le monde d'en profiter, et que la bande-son, même si globalement en retrait, est plutôt réussie et rajoute encore à l'ambiance mystérieuse.
Children of Silentown est un bon petit point'n click à découvrir en ce début d'année, même si quelques petites errances l'empêchent de se hisser à la hauteur des ténors du genre, comme ses mini-jeux répétitifs. Très simple à prendre en main, ce jeu est en plus visuellement très joli et bénéficie d'une ambiance lourde et réussie et d'une histoire plutôt plaisante à suivre, même si elle souffre d'une petite baisse de rythme sur sa seconde moitié.
06 janvier 2023 à 14h50

Par

Points positifs

  • Une direction artistique au top
  • Une ambiance lourde et réussie
  • Une histoire intrigante
  • L'utilisation des chants
  • Simple à prendre en main

Points négatifs

  • Une petite baisse de rythme sur la seconde moitié
  • Des mini-jeux répétitifs
  • Obligation de refaire toute l'aventure pour voir chaque fin

Gribouillé par...

Shauni

Shauni

Celle qu'on ne voit pas

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Twitter : Shauni_Chan

Revenir en haut