Casque SteelSeries Arctis 1 Wireless

Casque SteelSeries Arctis 1 Wireless
Partager
Encore un peu plus engagés à faire profiter les utilisateurs dans toutes les pièces de la maison et en toute situation, les danois de chez SteelSeries viennent de sortir l’Arctis 1 Wireless, un casque sans fil capable de se connecter à tous les appareils vous permettant de jouer à l’heure actuelle.
Après le récent et très haut de gamme Arctis Pro Wireless, la célèbre marque de gaming continue sur sa lancée du « sans fil » avec un périphérique accessible à toutes les bourses et prêt à être utilisé sur plusieurs équipements de votre foyer. C’est en fait l’évolution de l’Arctis 1, casque uniquement filaire, d’entrée de gamme de la marque.


Une fois sorti de sa boîte, l’Arctis 1 Wireless, assez léger, présente un arceau en plastique dur qui surmonte des écouteurs à la mousse aérée et plutôt confortable. La flexibilité des écouteurs permet de s’adapter assez facilement à vos oreilles sans forcément les faire souffrir (même si une légère gêne peut arriver après quelques heures d’utilisation continue). Comme sur d’autres casques, ils pivotent sur 90 degrés, ce qui permet d’éviter une sensation de rigidité lorsque le périphérique repose sur votre tête. Les branches rétractables en métal du casque (tout comme son armature interne complète) permettent de faciliter l’ajustement sur votre crâne et ajoutent jusqu’à 3 bons centimètres de longueur de chaque côté, si besoin.

SteelSeries Arctis 1 Wireless

Sur l’oreillette gauche se trouvent dans l’ordre et de bas en haut : l’interrupteur du micro, la molette de réglage du son, la prise jack, la prise USB-C ainsi que la prise micro. Ce dernier est détachable et se fixe assez facilement sur le casque. Cela permet, lorsqu’on passe d’une session de jeu entre amis sur PS4 à une simple écoute sur votre tablette, de mettre la tige micro de côté et être un peu plus « confort ». Le micro est, comme un peu tous les autres du marché, réducteur de bruit et capte bien votre voix, dans toutes les directions. Ce détail peut être un peu trivial pour les joueurs habitués, mais vous constaterez vite son importance sur un casque itinérant. Il arrive (et notamment sur Switch) de vous trouver dans des environnements au bruit de fond non négligeable, qui pourra être écarté pour les diffusions micro et isolé pour la réception dans le casque.

SteelSeries Arctis 1 Wireless


Sur l’autre oreillette se trouve simplement le bouton d’allumage de l’appareil qui est précédé d’un léger pointeur en relief histoire de rapidement identifier la place de l’interrupteur : c’est souvent ce petit genre de détail qui fait l’ingéniosité et l’originalité d’un périphérique, ce dont SteelSeries a d’ailleurs souvent le secret.

Le casque est livré avec plusieurs câbles, histoire de pouvoir vous raccorder un peu partout dans votre écosystème « gaming ». Un câble jack/jack, un câble de rechargement (USB pour PC), un câble USB-C (femelle)/USB-A (pour connecter le dongle sur votre PS4 ou PC) ainsi qu’un dongle USB-C émetteur de fréquences. Comme nous l’avons déjà évoqué, le but de ce casque est de pouvoir se greffer à tous vos appareils de jeux en gardant une certaine flexibilité. Ainsi, le dongle pourra être branché directement sur votre Switch (soit directement sur la console, soit via le câble de connexion) tout comme sur la PS4, PC ou votre mobile. La Xbox One reste la console la plus difficilement connectable puisque seules les manettes équipées d’une prise jack 3.5 mm pourront utiliser le casque.

SteelSeries Arctis 1 Wireless


Au niveau de la performance sonore, l’Arctis 1 Wireless se place sur la même marche que ses grands frères de la gamme (notamment le 3, 5, 7 et 9). Le périphérique est doté des transducteurs basse distorsion installés dans les autres casques Arctis et, rappelons-le, ne se connecte pas en Bluetooth à vos appareils. En effet, le casque utilise une plateforme sans fil 2,4 GHz, une technologie utilisée dans l’Arctis 7 mais également dans l’Arctis Pro Wireless, que nous avons déjà testé sur GH. C’est une technologie indispensable aux casques gaming puisque la connexion Bluetooth présente des micro-lags entre l’image et le son là où celle-ci offre une latence ultra-basse, permettant d’éviter les pertes de son et les petits « sauts » qui peuvent devenir très vite désagréables. En terme d’efficacité, la portée du casque monte jusqu’à 9 mètres, et son autonomie à une vingtaine d’heures, ce qui est plus que confortable pour un casque de ce prix (120 euros). Sinon, il faudra vous en tenir aux réglages de base du casque puisque ce dernier, pour le moment, ne semble pas compatible avec le logiciel maison de la firme (SteelSeries Engine). Il faudra donc vous armer d’encore un peu de patience pour bidouiller l’engin.

SteelSeries Arctis 1 Wireless
Fort d’une belle finition, d’une performance sonore très solide et de possibilités itinérantes très appréciables, le casque Arctis 1 Wireless est une belle évolution du premier modèle. Malgré un prix un poil élevé (il aurait été parfait en dessous de la barre des 100 euros), SteelSeries montre une fois encore leur performance lorsqu’il s’agit de comprendre les besoins des joueurs et de fournir du matériel sobre, solide et efficace.
17 octobre 2019 à 16h43

Par Lorris

Gribouillé par...

Lorris

Lorris

Fin limier du mot

Jean-Claude Van Damme au corps, Jean-Claude Dusse dans la tête. C'est parfois l'inverse.

Twitter : @Yolorris

Revenir en haut