Nacon Revolution Unlimited Pro Controller

Nacon Revolution Unlimited Pro Controller

Dans Matériel, par Lorris le 31 octobre 2019

Après notre test de l’Asymmetric Wireless Controller de chez Nacon, nous sommes montés d’un cran en qualité pour cette fois avoir la chance de tester la manette haut de gamme de la marque.

La Revolution en marche

C’est dans un bel étui de rangement rigide que siège la manette Revolution Unlimited et déjà, visuellement, elle a tout d’une grande : un beau plastique mât au revêtement doux et agréable, des boutons arrières à la finition couleur métallique et un espace antidérapant situé juste sous les doigts pour éviter que la manette ne glisse trop souvent. Un long câble USB/USB-C de plus de 2m accompagne l’objet ainsi qu’un tissu en microfibre pour nettoyer la bête après des sessions un peu trop intenses. Une boîte se trouve également dans la housse et comprend une série de poids (2x10g, 2x14g, 2x16g), histoire de lester davantage la manette (dont le poids total sans câble s’échelonne entre 270 et 302g), ainsi que des têtes convexes pour les sticks analogiques. Associés à cela, nous trouvons deux anneaux métalliques larges que vous pourrez glisser sous la tête des sticks afin d’ajuster leur angle par rapport à vos doigts. Il faut savoir qu’un stick davantage incliné vers votre pouce vous permettra d’être plus précis à la visée, surtout sur les FPS. A contrario, des joysticks plus droits s’utilisent plutôt sur les jeux de courses et de plates-formes, voire de combats (notamment si vous n’êtes pas un fan des sticks arcades ou de la croix multi-directionnelle). N’oublions surtout pas le fameux dongle permettant très facilement de passer d’un périphérique à l’autre, comme nous l’avons déjà fait de manière très fluide avec l’Asymmetric Wireless Controller.

Nacon Revolution Unlimited Pro

Les quatre boutons PS4 classiques s’activent facilement avec un clic d’enfoncement agréable, tout comme les petites gâchettes L1 et R1 (interrupteurs Omron) très instinctives à utiliser et au clic d’actionnement satisfaisant. Si les sticks analogiques restent très souples et au toucher plaisant, on trouvera la résistance d’activation de ces derniers un peu trop forte, ce qui pourra poser quelques problèmes en jeu : typiquement, lorsque vous appuierez sur le stick pour zoomer, tenir l’enclenchement est assez difficile, surtout si vous devez bouger le stick et le maintenir enfoncé en même temps. La réelle satisfaction de la face recto de la manette reste la croix directionnelle, impeccable au toucher, qui donne une sensation d’être très solide et facilement utilisable, ce qui n’est pas du tout le cas sur beaucoup d’autres contrôleurs actuellement sur le marché. Les différentes directions répondent au doigt et à l’œil et on a vraiment l’impression d’avoir un contrôle précis sur les « inputs » donnés avec la croix.

Nacon Revolution Unlimited Pro

À la manière de la manette asymétrique testée précédemment, le fait de ne pas avoir les sticks au même niveau rendra plutôt joyeux les habitués des manettes de chez Microsoft, tandis que les PlayStationistos devront prendre un petit temps d’adaptation pour se sentir à l’aise. En ce qui me concerne, je trouve que l’asymétrie apporte un réel plus sur les jeux en vue à la troisième personne (et notamment les jeux de tirs avec le décalage entre déplacement et visée), mais moins adaptée aux jeux de courses (où l’importance de toujours avoir caméra et directions de la conduite en phase est plus importante que dans les autres styles de jeux). C’est peut-être davantage psychologique qu’autre chose, mais au moins, selon vos préférences, vous êtes prévenus. Enfin, concernant le pad central, il aurait pu bénéficier d’une profondeur d’enfoncement un peu plus forte, car le clic d’appui n’offre pas un ressenti idéal, mais c’est assez peu de chose comparé au confort global qu’offre la manette.

Nacon Revolution Unlimited Pro

Si le recto de la manette est réussi, le verso offre également beaucoup de satisfaction. Tout d’abord, on reste toujours en joie devant autant de boutons proposés. À la manière d’autres manettes haut de gamme, on trouve les quatre boutons placés sur les tranches à l’arrière, afin de pouvoir être enclenchés juste avec le bout de vos doigts. Ces derniers ont une rugosité idéale, histoire d’avoir de bonnes sensations et d’être trouvés le plus vite possible en jeu, surtout lorsque l’action est à son paroxysme. Juste derrière l’entrée jack 3,5mm pour votre casque micro, vous trouverez trois boutons permettant de muter ou d’activer votre voix et de diminuer ou d’augmenter le son dans vos oreilles. C’est une excellente idée dans le sens où plus les petites choses pratiques arrivent sous vos doigts, mieux c’est.

Nacon Revolution Unlimited Pro

À l’arrière du périphérique se trouve également un interrupteur permettant de switcher entre la position filaire ou la position sans fil. À l’image des autres manettes de chez Nacon, la connexion sans fil de la manette est exemplaire, mais pas super esthétique puisque le lien s’effectuera via le branchement d’un gros dongle pas très beau sur la machine à connecter. C’est le prix à payer pour un temps de réaction inexistant entre action réalisée avec la manette et réaction à l’écran (nous avons mesuré avec précision et la différence est d’approximativement 0,1 MS). Aussi, le jeu sans fil vous donnera une autonomie de 8 heures, soit largement de quoi anticiper. Un autre interrupteur vous permettra également de changer de mode entre trois proposés. Le premier mode configure la manette comme une DualShock 4 non personnalisable, le deuxième mode également comme une DS4 mais en ajoutant quatre boutons et l’accès à quatre profils modifiables, et enfin le mode trois (pour les PC) qui vous place en X-Input et vous permettra également de modifier jusqu’à quatre profils. D’ailleurs, chaque configuration prendra forme sur la manette à travers une illumination LED du joystick droit, qui sera d’une couleur différente à chaque fois. C’est un peu gimmick, mais assez cool à voir et permet de distinguer rapidement sur quel type de configuration vous êtes. Un autre bouton vous permettra également de changer de profil à la volée, ce dernier pouvant être changé à travers un logiciel très bien pensé et complet.

Nacon Revolution Unlimited Pro

Nacon Revolution Unlimited Pro

Nacon Revolution Unlimited Pro

Même s’il n’est pas super accessible directement (il faut vous créer un compte sur le site Nacon pour pouvoir le télécharger), le logiciel de gestion de la manette est l'un des plus complets qu’il nous ait été donné de tester. Outre son ergonomie passable et le fait qu’il faille obligatoirement passer par un PC pour configurer la manette, vous aurez la possibilité de créer jusqu’à quatre profils, chacun permettant de régler la sensibilité des joysticks, le degré de vibration dans chaque poignée du périphérique, le niveau de la zone morte des gâchettes, les LEDs ou encore, bien évidemment, les différents raccourcis pour certaines touches. Si vous êtes un perfectionniste et fin tatillon selon les jeux sur lesquels vous passez du temps, ce Revolution Unlimited Software est une petite bénédiction pour ceux qui cherchent à peaufiner la configuration de leur manette et de se sentir bien confort avec.

Nacon Revolution Unlimited Pro

Belle, ergonomique et tout aussi bien modulable au-dehors qu’au-dedans, la Révolution Unlimited Pro se révèle être l'une des meilleures manettes actuellement sur le marché. Avec la possibilité de jouer avec fil comme sans (qui dispose d’ailleurs d’un temps de réaction record avec le dongle) sur vos consoles et votre PC, il est difficile de ne pas recommander ce périphérique pour les individus exigeants et à la recherche de performances. Toutefois, le prix élevé de la manette (169,99€) pourra être un frein à une certaine frange de joueurs. Si ce n’est pas forcément un obstacle pour vous, sachez que Nacon saura vous offrir pleine satisfaction pour cet investissement.

Commentaires