Le Festival du Jeu Vidéo, et ben ouais… même !

Le Festival du Jeu Vidéo, et ben ouais… même !

Dans Reportage, par Neji le 29 septembre 2008

Le Festival du Jeu Vidéo, Késako ?! Le Festival du Jeu Vidéo est un événement qui prend place cette année pour la première fois à la Porte de Versailles (plus grandes salles d’exposition de Paris) après avoir passé deux ans à Montreuil et qui vise à présenter à tout amateur d’amusement à base de pixel le maximum de jeu (en avant première ou déjà en vente). Chaque année fût plus conséquente que la précédente. Mais le Festival du Jeu Vidéo, c’est avant tout un énorme point de rencontre et une plaque tournante pour l’industrie vidéo ludique (française pour le moment). Certes, il y a le Micromania Games Show qui le dépasse en taille, mais certainement pas en ambitions. Le Festival est le rendez-vous de tous les développeurs, de toutes les communautés, de tous les fans de Cosplay (en plus de la Japan Expo), des joueurs d’e-sports étant donné que chaque année le salon accueil les WCG (World Cyber Games) et enfin, de tous les gamers que vous êtes !

Un petit état des lieux !

Le Festival du Jeu Vidéo, Késako ?! Le Festival du Jeu Vidéo est un événement qui prend place cette année pour la première fois à la Porte de Versailles (plus grandes salles d’expositions de Paris) après avoir passé deux ans à Montreuil et qui vise à présenter à tout amateur d’amusement à base de pixels le maximum de jeux (en avant-première ou déjà en vente). Chaque année fût plus conséquente que la précédente. Mais le Festival du Jeu Vidéo, est avant tout un immense point de rencontre et une plaque tournante pour l’industrie vidéo ludique (française pour le moment). Bien sûr, le Micromania Games Show est largement devant par la taille, mais certainement pas en ambitions. Le Festival est le rendez-vous de tous les développeurs, de toutes les communautés, de tous les fans de Cosplay (en plus de la Japan Expo), des joueurs d’e-sports étant donné que chaque année le salon accueil les WCG (World Cyber Games) et enfin, de tous les gamers que vous êtes ! Mine de rien, ça fait du monde tout ça. Et bien figurez vous que ça s’est réellement ressenti. Et que ça ce bouscule dans les allées, et qu’il faut faire la queue pour toucher aux jeux, et qu’il fait au moins 35° à l’intérieur du Hall 6, c’est réellement dans une ambiance particulière que nous avons été plongé ce week-end. Quelque chose d’oppressant et attirant à la fois. Nous ne sommes pas tous stupides et pourtant, le fait de voir une queue de dix mètres ne freine nullement notre envie de toucher aux bornes, alors c’est parti pour une demi-heure d’attente. Cela a été notamment le cas pour PES, Mirror’s Edge et Call of Duty, et au passage, en parlant de ce dernier, un grand bravo à toute l’équipe d’Edolone qui a su mettre l’ambiance sur le stand de la Fnac et qui n’en finissait plus de voir les d’jeunes s’agglutiner près de leur comptoir dans l’espoir de choper quelques goodies. Mais ce n’était pas le seul stand ni les seuls représentants à être envahis par la gente gamerienne.

Images de Festival du Jeu Vidéo - Evénement

Il y avait du monde quand même

Activision, Atari, Codemasters, Disney Interactice, Eidos, Electronic Arts, Focus, Goa, Microsoft, Midway, Nintendo ou encore SEGA, Sony, THQ, Ubisoft et bien d’autres étaient présents et ne manquaient pas d’arguments pour satisfaire la foule. Il semblerait même que l’atmosphère, plus propice aux grandes démonstrations, leur ait donné envie de se lâcher et de tout balancer par-dessus bord. C’est ainsi que de nombreux pelos ont pu repartir les poches pleines de goodies, de t-shirts, de posters et autres gadgets en tous genres juste bons à satisfaire les moins regardants (… ouais, je n’ai eu qu’un t-shirt !). Mais, car il y a toujours un mais, bien que le salon ce soit plutôt bien déroulé dans l’ensemble, nous avons pu constater quelques légers soucis d’organisation, ce qui nous a valu le droit de patienter pendant une bonne heure avant de pouvoir mettre les pieds dans le Hall le vendredi et le samedi. Ce n’est pas la mort, mais bon c’est toujours « relou » de devoir attendre, vous le savez aussi bien que moi. Enfin, il semblerait que les bornes se soient (quasiment) toutes liguées contre les exposants. Elles ont du monter un plan express de rébellion contre les joueurs car il ne se passait pas une demi-heure sans qu’une ou deux consoles ne plantent sur chaque stand. Personne n’a été épargné, tout le monde a eu son lot de soucis, mais les consoles qui bug ont franchement été la bête noire de ce festival. Heureusement que tout n’était pas morose non plus et que tout le monde n’avait pas à utiliser des consoles next-gen ou autres engins susceptibles de tomber en panne tout le temps. Parmi ces stands, il y avait notamment le village MMO, le pavillon professionnel, la Games Art Factory, la salle de conférence ou encore le Monde du Jeu. Tous ces endroits représentaient différentes communautés ou alors présentaient, plus simplement, différentes façons d’aborder les jeux vidéo, leur environnement, leurs coulisses ou bien même les jeux tout court.

Images de Festival du Jeu Vidéo - Evénement

Commentaires