Réunion TupperHope - Ces petits trucs qui énervent les joueurs, partie I

Réunion TupperHope - Ces petits trucs qui énervent les joueurs, partie I

Dans Chronique, par Shauni_Chan le 01 mars 2012

Oyé, oyé ! Approchez-vous braves gens et venez découvrir ce que la seule et unique demoiselle de GameHope vous a concocté : une belle petite chronique hebdomadaire. Le principe : un sujet par mois que j’essayerai de décortiquer pour vous chaque semaine. Et pour bien commencer dans la joie et la bonne humeur, je vais m’attaquer à tout ce qui énerve les joueurs. Vous savez, ces petites choses frustrantes dans les jeux vidéo qui vous font lâcher des jurons sans que vous vous en rendiez compte. Même si ce ne sont que des détails, ils ont le don de vous mettre en pelote et il faut alors faire un gros travail sur vous-même pour ne pas balancer la manette dans la télé, ou encore pour éviter de détruire votre clavier (et par la suite passer dans les zappings du monde entier)…

A peine avez-vous lu ce titre que vous en avez déjà un en tête. Parce qu’un trop grand nombre de jeux vidéo se moque allègrement de nous en nous imposant des personnages absolument inutiles qu’il faut se coltiner durant toute la partie ou presque. Et le genre qui bat tous les autres, c’est bien sûr le RPG. Parce que qui dit jeu de rôle dit grande équipe. En effet, quand on a le choix entre douze personnages différents pour composer une équipe, il y en a forcément pour tous les goûts. Le type de protagoniste placé numéro un dans mon viseur, c’est la petite boule de poil trop kawaï incompétente pendant les combats. En effet, combien de RPG n’ont pas leur petite bestiole trop choupi qui font dire « Ooooow, trop mignooooooon ! » ? En tout cas, moi je n’en connais pas beaucoup.

L'art d'être insupportable

Celle qui me paraît la plus flagrante, c’est celle de Xenoblade Chronicles : un certain Riki. Si vous avez testé le jeu, vous voyez de qui je veux parler. Il est petit, rond, orange pâle, vit en communauté dans des arbres et bien évidemment rejoint votre équipe. Vous détestez sa voie aiguë et c’est dommage parce qu’il parle tout le temps ! Mais le pire, c’est que cette saleté s’attribue tout le mérite. Une fois un boss vaincu, il se la ramène avec ses « Ah, on a fait du beau boulot ! » Non mais franchement, ce qu’il ne faut pas entendre…

Oui, il est insupportable.
Oui, il est insupportable.

Mais dans les RPG, il n’y a pas que la boule de poil : il y a également la fille un peu cruche et surtout très inutile ! Vous avez joué à Tales of Symphonia ? Alors vous vous souvenez de Colette Brunel, la petite blonde Elue du Mana devant sauver le monde. Mais en attendant, il faut que vous la protégiez. Et oui, non seulement elle est presque inutile en combat, mais en plus elle est idiote, naïve et incroyablement maladroite. Tout pour plaire. Et dans le même genre, je peux citer les deux petits enfants du héros de Lost Odyssey, cette fois c’est deux pour le prix d’un !

Les personnages insupportables (qui réveillent tes instincts meurtriers)

Coucou, tu veux voir mon Chocobo ?

Mais des fois, on n’aime pas un personnage seulement parce qu’il est ridicule physiquement parlant. Alors je me vois donc dans l’obligation de citer Sazh de Final Fantasy XIII. Mais si, vous savez, ce grand black affublé d’un chocobo au sommet de sa coupe à la Jackson Five. Et là, la question que tout le monde a envie de poser aux développeurs c’est : mais pourquoi ??!

Effectivement, c'est ridicule.
Effectivement, c'est ridicule.

Ca y est, vous commencez à vous souvenir de quelques personnages qui vous ont énervé avec ou sans réelles raisons ? Mais si, il y a ce gars qui vous donne des conseils inutiles dans Red Johnson’s Chronicles ; le petit dinosaure déblocable dans Tekken 3 impossible à atteindre normalement tellement il est petit ; cet idiot de Jar Jar Binks de Star Wars (il vous a d’ailleurs également énervé dans les films) ; la demoiselle qu’il faut tenir par la main dans Ico parce qu’elle n’est pas fichue de se déplacer toute seule ; la vieille femme de Deadly Premonition qui ne comprend rien à ce qu’on lui dit ; l’inspectrice « madame-je-sais-tout » de Fahrenheit ; le héros obsédé sexuel des derniers Leisure Suit Larry ; Luigi qui ne fait que se faire kidnapper dans Super Mario Galaxy ou encore plus récemment le petit personnage qui vous donne des conseils dans Sonic Generations… Il faut croire que c’est une malédiction !

Gnnnnn
Gnnnnn

Commentaires