Ubisoft : Vivendi s'en va, Tencent arrive

Ubisoft : Vivendi s'en va, Tencent arrive
Partager
Voilà un rebondissement aussi inattendu qu'expéditif dans l'affaire Ubisoft / Vivendi : la marque de Vincent Bolloré a décidé de vendre toutes ses parts dans l'entreprise, soit un peu plus de 27%. L'occasion tout de même pour Vivendi de s'offrir une plus-value de tout de même 1,2 milliards d'euros en revendant ses actions plus chères (66 euros) qu'elles n'ont été achetées.
 
Montant mois après mois au sein du capital d'Ubisoft, Vivendi a donc finalement préféré tout laisser tomber, sachant que c'était plus ou moins prévu si la firme ne faisait pas d'OPA. Quoi qu'il en soit, les actions ne sont pas revendues n'importe comment. Ainsi, Ubisoft en reprend une partie, d'autres sont rachetées par Guillemot Brothers SE, d'autres encore par Tencent (5,6 millions d'actions valant 5% du capital) et Ontario Teachers' Pension Plan (3,4%). Enfin, la dernière partie fait partie d'un ''placement privé accéléré'' pour des investisseurs.
 
Vivendi sorti de l'équation, c'est donc un autre géant, chinois cette fois-ci, qui rentre dans la danse : Tencent. La firme indique ainsi avoir signé un accord stratégique de long terme, même si l'on ne sait pas encore ce qui est prévu (ça se trouve rien du tout, il ne savent juste pas où mettre leur argent ?). Pour info, Tencent possède des parts chez Activision, Epic Games ou encore Riot Games (possédé d'ailleurs entièrement).
 
Enfin, sachez qu'entre Vivendi et Ubisoft, il n'y aura plus rien – en tout cas en ce qui concerne le côté financier – pendant cinq ans, et ce grâce à une trêve signée entre les deux parties (mais pour se concoler, Bolloré a toujours Gameloft). Quoi qu'il en soit, Yves Guillemot est ravi de cette conclusion, indique qu'il s'agit là d'une ''excellente nouvelle'', due en partie grâce au soutien ''des talents, des joueurs et des actionnaires''. Happy end ?
21 mars 2018 à 11h39

Par Shauni Chan

Autres news...

Gribouillé par...

Shauni Chan

Shauni Chan

Celle qu'on ne voit pas

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Twitter : Shauni_Chan

Revenir en haut