Nintendo et Sony chutent en bourse après l'annonce de Google Stadia

Nintendo et Sony chutent en bourse après l'annonce de Google Stadia

Dans Actu , par Shauni Chan le 20 mars 2019 à 11h32

Avec l’annonce de Google Stadia, le service de streaming de jeux vidéo, il fallait s’y attendre : les actions en bourse d’autres firmes allaient chuter. C’est le cas aujourd’hui de Nintendo et de Sony. Lors de l’ouverture de la bourse de Tokyo, ils ont ainsi perdu respectivement 4,57% et 4,47%.

Selon l’AFP, les investisseurs craignent ‘’que leur domination actuelle de l’univers du jeu vidéo ne soit bousculée par Google’’ qui va ainsi ‘’révolutionner la façon de jouer’’, faisant référence au fait que la firme estime que le futur du jeu vidéo n’est pas une console mais bien une plateforme de streaming compatible avec tous les écrans.

Pour l’heure, seuls Sony et Nintendo sont impactés, mais il se pourrait bien que Microsoft fasse aussi les frais de cette annonce. Réponse à 14h30 avec l’ouverture de Wall Street.

A propos de l'auteur

Shauni Chan

Shauni Chan

Caution féminine

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Contacter

Commentaires