Test : Overcooked 2

Overcooked 2 - PC

Genre : Multi

Date de sortie : 07 août 2018

Sorti il y a deux ans, Overcooked premier du nom était une véritable révélation multi. Et il a sans doute convaincu suffisamment de joueurs puisque les développeurs de chez Ghost Town Games et l'éditeur Team 17 ont décidé de sortir une suite. Disponible sur la plupart des supports et vendu à un prix un poil plus élevé que son prédécesseur, Overcooked 2 saura-t-il faire aussi bien que son aîné ?

Test effectué à partir d'une version Nintendo Switch

Le roi Oignon et son fidèle chien Kévin sont de retour ici, pour un nouveau scénario délirant même s'il s'agit clairement d'un prétexte : il s'agit cette fois-ci de nourrir la horde de ''zomb'mies'', des tranches de pain de mie zombies, comme leur nom l'indique tout de même un peu. Le roi décide donc d'envoyer ses meilleurs chefs aux quatre coins du monde afin d'apprendre de nouvelles recettes, mais aussi et surtout la coopération, histoire de pouvoir s'occuper de ce léger souci. Comme pour le premier opus, Overcooked 2 propose aux joueurs de se balader sur une map à bord d'une petite camionnette et de rentrer dans les niveaux se débloquant au fur et à mesure de la progression, à condition de remporter suffisamment d'étoiles. En tout, une quarantaine de niveaux est proposée pour une quinzaine d'heures de brisage d'amitiés. Car si le tout peut être parcouru en solo, le plaisir n'est clairement pas le même qu'à plusieurs, et il est plus que conseillé de s'adonner au titre de Ghost Town Games en multi. Comme pour le premier épisode, les niveaux peuvent compter jusqu'à quatre joueurs. La petite nouveauté cette fois-ci, c'est qu'un mode online est désormais de la partie, même si la coopération sans pouvoir se parler reste assez complexe. Mais que les fans du genre se rassurent, le tout fonctionne très bien et il s'agit là d'une bonne alternative pour tous ceux qui ne pourraient pas partager leur canapé avec des amis.
 

Cauchemar en cuisine

 
Si vous avez déjà terminé le premier Overcooked (si ce n'est pas le cas, filez lire notre test), vous serez en terrain conquis ici, le principe étant exactement le même. Il faut donc toujours concocter des plats de plus en plus complexes (on passe ainsi de la simple salade où il suffit de couper les ingrédients à des recettes plus élaborées nécessitant de la cuisson et même parfois du mixage dans un batteur) dans des cuisines de plus en plus tordues (tapis roulants, éléments changeant de place, etc), sans oublier de faire la vaisselle et servir les plats à temps pour obtenir des pourboires, le tout en tentant de coopérer au mieux et ne pas se marcher dessus ni s'insulter (ce qui n'arrive jamais, on ne va pas se mentir). Bon, certes, dit comme ça c'est un peu décevant. Et... eh bien ça l'est. Certes, certaines nouveautés sont de la partie : davantage de chefs sont à débloquer, quelques recettes sont inédites (les pancakes, par exemple), il est désormais possible de lancer des ingrédients (mais uniquement crus) pour les passer à un collègue ou les placer directement dans une assiette ou en cuisson pour les plus doués. La précision a également été quelque peu améliorée grâce au fait que les éléments vers lesquels les chefs sont tournés sont désormais affichés en surbrillance, et l'on retrouve une poignée de niveaux dynamiques puisque se déroulant en deux phases distinctes. Mais, malgré tout, un constat assez simple se fait au bout de quelques niveaux terminés : on a clairement l'impression de se retrouver en face d'un gros DLC et non d'un véritable nouveau titre.
 
Overcooked 2

Alors attention, cela n'empêche pas de s'amuser comme des petits foufous dans les niveaux, même si le plaisir de la découverte n'est clairement pas le même qu'il y a deux ans. Même le level-design semble légèrement moins inspiré, même si l'on peut retenir les portes dimensionnelles qui permettent de se téléporter au lieu de courir ''à l'ancienne'', le tout dans des niveaux à la Poudlard. D'ailleurs, les niveaux se montrent toujours aussi mignons visuellement parlant, avec leurs couleurs vives, leurs environnements aux thèmes bien différents et leurs chefs rondouillards. Les musiques sont également aussi entraînantes que dans le premiers opus : bref, pas grand-chose à reprocher niveau technique (si ce n'est un manque de lisibilité lorsque l'on place plusieurs ingrédients au même endroit), les grosses chutes de framerate d'Overcooked premier du nom étant de l'histoire ancienne. Attention toutefois, il vous faudra tout de même télécharger le patch day one venant corriger une bonne pelletée de petits bugs pouvant se montrer quelque peu gênants à la longue. Bref, la qualité globale est au rendez-vous, tout comme les franches rigolades entre amis, même si un arrière-petit goût amer (ou de trop cuit ?) reste tout de même présent de bout en bout.

Article rédigé par Shauni Chan , le

S'il propose bel et bien quelques petites nouveautés, dont un mode en ligne ou la possibilité de jeter des aliments, Overcooked 2 se montre malgré tout un peu paresseux. Ne chamboulant nullement la formule de son aîné, il ressemble plus à un gros DLC qu'à un véritable nouveau jeu, qui plus est vendu un peu plus cher que le premier opus. Mais si vous avez aimé Overcooked, vous aimerez tout autant cette suite, qui se montre aussi prenante, amusante, stressante et même assez difficile sur la fin. S'il vous reste des amis avec lesquels partager l'expérience, bien entendu.

Points positifs

  • Quelques petites nouveautés...
  • Toujours aussi amusant
  • Vraiment mignon
  • Du multi en local et en ligne
  • Le bordel total à plusieurs (et plus c'est le bordel, plus c'est drôle)

Points négatifs

  • ...Mais rien qui chamboule la formule
  • Une suite plutôt feignante, du coup
  • Un level-design un poil moins inspiré

A propos de l'auteur

Shauni Chan

Shauni Chan

Caution féminine

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Contacter

Commentaires