Test : Deiland : Pocket Planet Edition - Nintendo Switch

Deiland : Pocket Planet Edition - Nintendo Switch
Partager
Vous souvenez-vous de Summer in Mara ? Développé par le studio Chibig, ce jeu sorti en juin de l'année dernière optait pour le genre de la simulation de vie, le joueur incarnant une jeune fille vivant sur une île, faisant pousser des cultures et prenant son bateau pour visiter d'autres lieux. Un petit titre très joli mais malheureusement trop répétitif pour se démarquer des autres. Mais, avant ça, les développeurs avaient un autre soft. Baptisé Deiland et originellement sorti sur PC et PS4, ce dernier débarque sur Switch dans une Pocket Planet Edition.

Test effectué à partir d'une version Nintendo Switch

On ne va pas tourner autour du pot très longtemps : si Summer in Mara ne se plaçait pas en haut du panier (voir notre test), Deiland fait encore moins bien puisqu'il s'agit de son grand-frère, quand les développeurs tâtonnaient encore plus. Niveau gameplay, on se retrouve sur quelque chose de sensiblement identique. Le joueur incarne un jeune homme nommé Arco, vivant seul sur sa petite planète et devant gérer ses ressources et faire pousser ses propres cultures pour survivre. A lui donc de planter ses graines de carottes ou de blé, de briser des rochers pour récupérer de la pierre ou encore de couper des arbres pour ramasser du bois, tout en prenant soin de replanter de nouveaux arbres. On retrouve là encore un certain message écologique : ne pas trop exploiter la nature sous peine de se retrouver à sec (et d'être dans la caca).

Dessine-moi une planète

Ces matériaux sont ensuite à convertir en tout un tas d'objets variés, histoire de débloquer de nouvelles choses à crafter. Là encore, comme dans l'autre jeu de Chibig, il s'agit de se rendre dans la maison d'Arco pour découvrir l'atelier, la forge ou encore la cuisine. Cet endroit permet aussi évidemment de se reposer lorsque notre jauge d'énergie tombe à zéro et que le jeune héros a besoin de dormir un bon coup. Le sommeil a une autre utilité, puisque c'est durant cette phase que l'on attribue les points obtenus si l'on a gagné un niveau (force, agilité, endurance et intelligence), sachant que le choix est limité puisque seulement deux options sont proposées à chaque fois. Enfin, rajoutons que des ennemis apparaissent de temps à autres. Rien à signaler toutefois ici, les combats étant réellement inintéressants, lents et souffrant d'une hitbox déséquilibrée.

Deiland : Pocket Planet Edition

Comme dans Summer in Mara, on apprécie le côté détente de ce titre. Mais, malheureusement, l'ennui débarque aussi bien vite tant tout prend bien trop son temps et tant la répétitivité s'installe beaucoup trop vite, le gameplay se basant essentiellement sur la récolte de matériaux et le craft. Il suffit donc d'à peine quelques jours ingame pour tomber dans la routine, et ce ne sont pas les quelques visiteurs (pourtant tous hauts en couleur) venant parfois poser leur vaisseau sur notre planète qui vont changer la donne... Dans ces cas-là, pourquoi ne pas aller explorer pour se changer les idées ? Sauf que voilà, notre planète est extrêmement petite (on en fait le tour en quelques secondes à peine !) et il n'y a qu'un seul autre astre disponible.

Deiland : Pocket Planet Edition

Voyage au bout de l'ennui

A côté de ça, Deiland propose de suivre une histoire, mais hélas tout le principe de base du jeu ne donne clairement pas envie d'aller bien loin et de découvrir ce scénario. Les PNJ donnent par ailleurs une bonne fournée de quêtes mais, là encore, ce n'est pas spécialement réussi puisqu'elles se montrent très répétitives, à base essentiellement de FedEx et donc peu intéressantes. En fait, le seul côté attrayant dans ce jeu est sa direction artistique, enfantine, colorée et très mignonne. A ce niveau, c'est du tout bon de la part des développeurs de chez Chibig, qui montrent qu'ils savent faire quelque chose de visuellement attirant, même si quelques petits bugs sont aussi de la partie et que, techniquement parlant, on reste tout de même sur quelque chose de relativement moyen.
 
 
 
 
Malheureusement, il est difficile de recommander ce Deiland : Pocket Planet Edition tant il se montre bien en-dessous des autres simulations du genre. En dehors de son aspect esthétique très joli et de son côté détente, on se retrouve avec des quêtes inintéressantes, des combats apportant zéro fun et un gameplay trop limité et répétitif pour convaincre les adeptes du genre. Dommage.
15 avril 2021 à 15h46

Par

Points positifs

  • Une jolie direction artistique
  • Un petit titre très relax
  • Traduction française intégrale
  • Jamais punitif

Points négatifs

  • Gameplay limité et répétitif
  • Des quêtes inintéressantes
  • Des combats dont on aurait pu se passer
  • Trop peu d'exploration

Gribouillé par...

Shauni

Shauni

Celle qu'on ne voit pas

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Twitter : Shauni_Chan

Revenir en haut