Casque SteelSeries Arctis 9 Wireless

Casque SteelSeries Arctis 9 Wireless
Partager
Histoire de terminer l’année en beauté, SteelSeries sort le dernier né de la gamme Arctis, j’ai nommé l’Arctis 9 Wireless. Et vous savez quoi ? Il est déjà prêt pour le futur.
Est-il encore nécessaire de présenter SteelSeries, la firme danoise et son implication sur le marché du périphérique « gaming » ? À l’image de son Arctis 1 déjà testé dans nos colonnes, l’Arctis 9 Wireless arrive sur le marché pile poil au bon moment, c’est-à-dire, juste avant la sortie de la PlayStation 5, console directement visée par ce nouveau périphérique. Évidemment, sa connectique Bluetooth et son système de récepteur 2,4 Ghz permettent également de l’utiliser sur votre PC ou Switch et, accessoirement, sur votre PS4.


Croisement entre l’Arctis Wireless Pro et l’Arctis 1, l’Arctis 9 Wireless est un casque à l’aspect globalement similaire à ce que l’on a croisé avant dans la gamme. C’est sobre, mais élégant (avec ses bandes blanches très design sur le dessus) assez léger et plutôt confortable (équipé de la même fameuse mousse « Airweave », légère et résistante). Lorsque vous l’enfilez sur la tête, le casque offre un confort immédiat : la sangle s’adapte à votre crâne via un scratch et le tout reste en souplesse sur le haut de votre tête. Les oreillettes isolent bien du bruit extérieur tout en proposant un son d’une très bonne qualité et qui peut être adapté à votre goût via le fameux SteelSeries Engine.

SteelSeries Arctis 9 Wireless

La qualité sonore de l'Arctis 9 pour les jeux, la musique et les films reste fidèle à la réputation de la marque danoise et c’est vraiment très bon. Sur la configuration sonore par défaut, la basse n’est pas écrasante mais conserve une rondeur agréable à l’oreille. Même sur un volume respectable, sans vous éclater les oreilles, vous parviendrez à entendre le moindre bruit de pas provenant de vos ennemis. Le SteelSeries Engine, logiciel maison de la firme, permet d’activer un « Surround » virtuel que vous pourrez utiliser si vous êtes intéressés. Sachez seulement que cela consomme un poil plus d’autonomie.

SteelSeries Arctis 9 Wireless

D’ailleurs, comme pour tous les périphériques sans fil, la durée de vie des batteries de l’Arctis 9 Wireless pourrait être une source d’inquiétude puisque la perte de son pendant une partie tendue est l'une des choses les plus frustrantes qui puissent vous arriver. Sur le coup, pas de publicité mensongère du côté de SteelSeries puisque le casque tient une vingtaine d’heures avec une seule charge (quand le volume n’est pas à fond, tout le temps).

SteelSeries Arctis 9 Wireless

Sur le dessus des oreillettes droite ET gauche, on y trouve une petite molette de réglage du son, histoire de favoriser les droitiers ainsi que les gauchers. Classiquement, l’oreillette droite présente un bouton convexe d’allumage ainsi qu’un bouton concave dédié à l’enclenchement de la détection du Bluetooth. À la manière des autres casques, on y trouve également un bouton long et étroit gérant l’allumage du micro, qui, lorsqu’il est éteint, illumine une LED rouge en bout de tige. Le micro est d’ailleurs souple et rétractable et se rentre facilement dans l’armature du casque quand vous n’en avez pas besoin. La qualité du son capté par le micro est bonne et bénéficie d’une suppression du bruit environnant permettant d’écarter tous les parasites qui pourraient polluer votre jolie voix. Toutefois, n’espérez pas faire du streaming ou de la haute qualité avec, le micro se limite aux échanges vocaux en jeu et sur les logiciels dédiés uniquement.

SteelSeries Arctis 9 Wireless

Le plus de la doublette récepteur/Bluetooth permet, par exemple, sur une PS5, de pouvoir être connecté à la console en 2,4 Ghz tout en étant sur Discord, via le Bluetooth de votre téléphone. Cela donne un clair coup de boost à la qualité du service vocal puisque Discord reste une référence solide en la matière. C’est accessoire, mais le casque peut également répondre aux appels téléphoniques en plein jeu tout comme balancer de la musique de fond avec votre téléphone. Oui, le progrès, c’est aussi un peu ce genre de confort.

SteelSeries Arctis 9 Wireless

Au niveau de la connectique, on regrettera la présence d’un embout Micro-USB au lieu d’un USB-C, surtout en pensant à la DualSense de la PS5 qui se serait mieux adaptée, mais bon, c’est le compromis à faire pour garder le casque sous la barre fatidique des 200 euros. Pour compenser ce léger accroc, SteelSeries a eu la bonne idée d’équiper le récepteur avec une entrée audio vous donnant la possibilité de brancher les haut-parleurs du PC et de faire en sorte que le son passe automatiquement par cette sortie lorsque le casque est éteint. Cela ne peut être qu’un détail pour certains, mais cela donne encore plus de possibilités offertes par ce casque qui s’adaptera à de nombreuses situations.

SteelSeries Arctis 9 Wireless


Fonctionnant sur PS4, PC et Switch, vous serez heureux d’apprendre que l’Arctis 9 Wireless s’adaptera parfaitement à votre PlayStation 5. Fort de sa grande flexibilité en terme de connexion à différents appareils, le dernier casque de chez SteelSeries est également confortable et pratique d’utilisation. Les matériaux utilisés sont robustes et l’autonomie plus que convenable. Vendu au prix de 199,99 euros, il conviendra aux joueurs multi-supports, qui aiment également utiliser leur téléphone pendant les parties ou même écouter de la musique via d’autres périphériques, tout en jouant. Une bonne alternative à ceux ne pouvant pas trop débourser pour s’offrir l’ultime Arctis Pro Wireless, SteelSeries faisant donc du SteelSeries : plutôt cher, mais net et sans bavure.
16 novembre 2020 à 10h55

Par Lorris

Gribouillé par...

Lorris

Lorris

Fin limier du mot

Jean-Claude Van Damme au corps, Jean-Claude Dusse dans la tête. C'est parfois l'inverse.

Twitter : @Yolorris

Revenir en haut