The Elder Scrolls V : Skyrim

The Elder Scrolls V : Skyrim

Dans Guide, par La team GH le 09 mars 2012

Fin 2010, The Elder Scrolls V est annoncé. Les amoureux de la saga s’en réjouissent, enfin une suite à Oblivion tant aimé et décrié à la fois lors de sa sortie et durant les mois qui suivirent. Il allait s’appeler Skyrim, se déroulera au Nord de Tamriel, dans la province froide de Bordeciel et on y affrontera des dragons. Wouah. Cela donne envie. Mais comme pour Oblivion quelques années auparavant, Bethesda va faire sa communication d’une manière classique. Des screens avec les PNJ qui posent, des teasers, quelques séquences de gameplay par ci par là et des annonces qui ne nous surprennent pas vraiment : le jeu sera un open-world, un Oblivion amélioré avec une immersion encore jamais vue. Le seul truc qui en jette, c’est la date de sortie : le 11/11/11. Facile à retenir. L’année 2011 se déroule donc normalement, la sortie approche tranquillement, on attend un excellent jeu, avec ses qualités et ses défauts si caractéristiques de la série Elder Scrolls.

Voler, un art

Alors que le jeu est sur le point de sortir, une première vidéo très « olol » débarque sur la toile, dans laquelle on voit comment voler dans une taverne, une faille typique d’un Elder Scrolls, et c’est l’explosion. La vidéo est reprise un peu partout et ça fait marrer tout le monde, car le bug devient rigolo.

Madness ? This is Skyrim !

Skyrim est sorti depuis quelques jours, ceux qui l’attendaient se plongent dedans et leurs proches commencent à s’inquiéter de ne pas avoir de nouvelles. Lorsque le Skyrimeur sort de son jeu, il ne fait qu’en parler, de son personnage, de sa classe, de ses exploits et y pense tout le temps. En se couchant, en chiant, au travail, rien d’autre au monde n’est aussi important que Skyrim. De plus en plus de personnes cèdent à la tentation en voyant leur ami à ce point heureux et les ventes atteignent des records grâce à ce bouche à oreille géant. Pour couronner le tout, deux faits de jeu précis vont être retenus par la communauté pour en devenir des mèmes, comme le Nyan Cat, le Double Rainbow ou le trololo. D’abord, la nouveauté ultime de Skyrim, son cri le plus efficace, le fameux « Fus Ro DAH » qui envoie tout valser à plusieurs mètres. Des tonnes de vidéos parodiques et reprenant le cri traînent sur la toile. L’autre élément est la flèche dans le genou. Commencez à taper « i used to be » dans un moteur de recherche et vous verrez les suggestions proposées. Pas besoin d’en dire beaucoup, les faits valent mieux qu’un long discours, alors vidéos :

Aussi connu que Zidane

Ces vidéos et tant d'autres ont fait de Skyrim un phénomène mondial retentissant auquel Bethesda ne devait pas s'attendre mais les mecs ont de l'humour. Les RP partagent les vidéos les plus marrantes sur leurs murs de Facebook, les développeurs eux-même encouragent le modding et ont pris en compte les mods sortis pour Oblivion afin de rendre Skyrim plus parfait. Le fait que cet open-world soit si fouillé et immersif a aidé à rendre le jeu si populaire, car le « Fus Ro Dah », tout le monde le connaît. Quelques vidéos à voir absolument : Ferme-là le prêtre !

Skyrim IRL :

Skyrim IRL Episode 2 :

FUS RO DAH IRL :

Les sept étapes de la dépendance à Skyrim :

Dovahkiin VS 50 dragons :

La maison qui joue le thème de Skyrim :

Commentaires

Dr Shooter