Que vaut le premier DLC de Zelda Breath of the Wild ?

Que vaut le premier DLC de Zelda Breath of the Wild ?
Partager
Il y a quelques jours est sorti le tout premier DLC de The Legend of Zelda : Breath of the Wild. Vous hésitez à débourser quelques euros de plus pour vous le procurer ? Peut-être que nos impressions sur cette extension sauront vous décider...

Quoi de neuf sous le soleil d'Hyrule ?

Pas de scénario inédit, ni même que donjon supplémentaire, ces éléments étant réservés au second DLC qui sera disponible un peu plus tard. Ici, il est essentiellement question d'équipements et de fonctionnalités permettant de faciliter la vie des joueurs durant leur aventure. Mais évidemment, il va falloir aller chercher tout ce beau monde, les différents nouveaux items ne tombant pas directement dans les mains de Link.
 
Zelda Breath of the Wild

Il est ainsi tout d'abord question de trois coffres répartis sur le Plateau du Prélude (mais disponibles depuis déjà plusieurs mois si vous avez acheté le Season Pass à la sortie du titre) : pas de quoi s'émerveiller pour autant, ce qu'ils renferment n'étant pas spécialement folichon, comme un t-shirt Nintendo Switch ou encore des lots de flèches. Bref, on passe bien vite à côté de ces coffres peu intéressants et de toute façon très mal cachés. Les autres, en revanche, se montrent bien plus convaincants et nécessitent un peu plus de recherche. Il est ainsi question du costume de Tingle et de l'armure de spectre, tous deux divisés en trois morceaux enterrés dans différentes ruines de la Plaine d'Hyrule. Oui, celle-là même qui renferme le plus grand nombre de Gardiens au mètre carré. Autant vous dire qu'il vous faudra être bien équipé si vous désirez affronter tout ce beau monde, d'autant plus que les Assassins, qui apparaissent si vous avez passé un certain cap du scénario, poppent également à intervalles réguliers. Quoi qu'il en soit, cette chasse au trésor nécessite de bien connaître la Plaine d'Hyrule, puisque les lieux où les coffres se trouvent ne sont pas indiqués, juste fortement suggérés, du genre ''L'endroit où les mauvaises gens croupissaient''. Rien de bien compliqué si l'on a déjà découvert toutes les ruines. Précisons également que d'autres pièces, cette fois-ci ne faisant par partie d'un ensemble, sont aussi à découvrir et sont tirées d'autres opus de la série, comme par exemple le masque de Majora.
 
Deux autres objets intéressants font également partie de ce DLC : l'amulette de téléportation et le masque Korogu. Eux-aussi cachés, et nécessitant donc un peu de recherche, ils ont tout deux un intérêt certains. L'amulette, comme son nom l'indique un peu, permet de poser un point de téléportation afin de revenir sur place rapidement au lieu de se retaper tout le chemin depuis une tour ou un sanctuaire. Quant au masque Korogu, il fonctionne un peu comme le détecteur de sanctuaire puisqu'il réagit lorsqu'une noix Korogu est à proximité. Et quand on connaît le nombre de noix cachées dans l'open-world, on comprend que les adeptes du 100% n'hésiteront pas à aller rapidement trouver ce masque... L'emplacement de ces deux objets, tout comme ceux indiqués plus haut, est en tout cas suggéré dans des bouquins placés dans des Relais (pas de panique, le tout est indiqué dans l'onglet des quêtes annexes).
 
Zelda Breath of the Wild

Une nouvelle fonctionnalité, là encore destinée à aider les joueurs, a aussi été rajoutée, à savoir le mode empreintes. En appuyant sur le bouton dédié sur la map, les pas faits par Link durant les 200 heures du jeu précédentes apparaissent en vert fluo. Ce qui permet, mine de rien, de découvrir des zones préalablement totalement zappées. Peut-être renferment-elles des trésors ? Des sanctuaires ? Bref, un autre bon moyen de tenter d'atteindre le 100%. Même si l'on imagine bien que certains profiteront plutôt de l'occasion pour réaliser des dessins graveleux, bande de coquinous. Quant au mode Hardcore, il permet évidemment de combattre des ennemis encore plus coriaces et donc de mourir encore plus souvent. Afin de parachever le tout, seuls deux slots de sauvegarde sont disponible dans ce mode Expert.
 
Mais le plus gros rajout reste quand même l'épreuve de l'épée, qui nécessite d'aller parler au vénérable Arbre Mojo. Il est ici question de révéler le vrai potentiel de l'épée de Légende, tout en la rendant indestructible : pour ce faire, Link va devoir réussir pas moins de 45 épreuves réparties en autant de salles devant être terminées les unes après les autres. Et autant dire qu'il faut bien connaître le titre, puisque le bougre débarque avec sa bite et son couteau rien du tout. Seuls les pouvoirs Sheikah, comme les bombes, sont autorisés, puisque tout l'équipement de Link lui est enlevé – comme ce qui se fait sur l'île au sud-est d'Hyrule. Il va donc falloir s'équiper au fur et à mesure, en grappillant ici un bouclier en bois, là une hache rouillée, et ainsi de suite. Évidemment, le tout devient de plus en plus dur, mais vous aurez sans doute compris que le jeu en vaut clairement la chandelle, même si 45 salles différentes, ça fait un peu long sur la fin.
 
Zelda Breath of the Wild

Alors, ce DLC est-il indispensable ?

Tout dépend de votre façon d'appréhender le jeu. Si vous vous lancez dans le 100%, alors oui, rien que pour le masque Korogu et le mode Empreintes. Si vous êtes un fan hardcore et que vous voulez tout ce qui ressemble à du fan-service, oui également, puisque vous récupérerez des éléments tirés d'autres opus de la licence. Mais si vous voulez juste passer du bon temps dans l'open-world d'Hyrule, sans chercher plus en détails tout ce qui y est caché, et aller poutrer Ganon à la fin, cette extension ne se montre pas tellement indispensable, l'épée de Légende étant suffisamment solide pour s'occuper du bonhomme.
03 juillet 2017 à 10h52

Par Shauni Chan

Autres news...

Gribouillé par...

Shauni Chan

Shauni Chan

Celle qu'on ne voit pas

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Twitter : Shauni_Chan

Revenir en haut