Test : PilotWings Resort

PilotWings Resort - 3DS

Genre : Aviation

Date de sortie : 25 mars 2011

Dans la grande liste des licences déterrées récemment par Nintendo pour accompagner la sortie de leur dernière petite portable, voici PilotWings Resort, simulation d'engins volants en tous genres. Parcourir une île à bord d'avions, de jet-packs ou de deltaplanes a de quoi séduire, alors qu'en est-il au final?

 
 
PilotWings, c'est une série plutôt efficace dont le premier épisode date de la Super Nintendo.Titre mythique ayant marqué les joueurs, il bénéficiera en toute logique d'une nouvelle édition sur Nintendo 64 quelques années plus tard. Cependant, ce dernier épisode reçut un accueil un peu plus mitigé que son aïeul. Aujourd'hui ressorti du fond du placard pour figurer parmi le line-up de lancement de la 3DS, PilotWings Resort propose de parcourir une jolie petite île à bord de plusieurs engins volants aux gameplays différents.
 

De là-haut je vois ma maison !

Vous voici donc aux commandes de votre petit Mii créé précédemment. Le principe de Mii est connu des utilisateurs de Nintendo depuis longtemps, mais pour le commun des mortels qui découvre le concept à travers cette console, rappelons que vous avez la possibilité de créer des petits personnages à votre image (ou pas d'ailleurs) que vous partagez avec d'autres utilisateurs (le street pass) et qui se retrouvent périodiquement dans certains jeux. C'est le cas avec PilotWings Resort puisque l'on vous propose de placer votre petit avatar dans les différents engins volants parfaitement identifiés qu'il vous est possible de diriger. Vous avez tout d'abord l'avion, sobre dans un style plutôt rétro inspiré du premier PilotWings ; puis le jet-pack, la fameuse ceinture équipée de réacteurs à propulsion verticale et horizontale ; enfin, grand classique, le deltaplane s'offre à vous. Les 3 appareils proposent des gameplays différents, surtout si l'on prend en compte les évolutions de chaque type de véhicules, telles que le jet pour l'avion, le super propulseur pour le jet-pack ou encore le super delta pour le deltaplane. Enfin, un niveau bonus vous permettra de revêtir un costume d'écureuil volant nous rappelant que les développeurs de ce jeu sont bel et bien japonais.
 

Envole-moi ! Envole-moi ! Loin de cette fatalité qui colle à ma peauuuu !

Le gameplay de chaque engin est plutôt agréable car très différent en fonction de celui que vous contrôlez. Les avions semblent être les plus aboutis et réussis, demandant la maîtrise des amerrissages, permettant d'effectuer des tonneaux, etc. Le jet-pack est aussi sympathique dans son utilisation, demandant un petit peu plus de pratique pour maîtriser les propulseurs. Le seul souci de cet engin réside peut-être dans sa jauge de carburant, qu'il faut surveiller et apprendre à gérer, ce qui peut gâcher un petit peu le plaisir parfois. Enfin, le deltaplane est peut-être le moyen de locomotion le moins rock'n roll de la liste puisque les déplacements s'effectuent toujours de courants d'air ascendants vers courants d'air ascendants pour se propulser. PilotWings Resort propose de visiter la petite île qui vous accueille dans les moindres recoins via un mode exploration pur et simple, tandis qu'un mode mission vient donner un peu de piment et de challenge à vos voyages. Vos performances sont notées sur une échelle de 1 à 3 étoiles, ce qui permet de pouvoir revenir sur une mission réussie à laquelle vous n'avez pas obtenu le maximum. Le total des étoiles permet de débloquer d'autres missions, de la manière la plus classique qui soit. Les objectifs sont divers et variés, de la simple collecte d'objets à la course contre la montre, et l'intérêt se renouvelle bien. Mais la facilité générale ne devrait pas donner énormément de challenge aux joueurs les plus chevronnés d'entre nous. Il en restera donc un titre plutôt contemplatif, où la compétition n'est pas forcément la priorité sur l'exploration. Ce point est d'ailleurs plutôt bien réussi, et, c'est une première sur 3DS, ce jeu a réussi à implanter une 3D plutôt bien fichue. La profondeur est très bien gérée, si bien que ce qu'elle propose donne parfois même l'impression d'être utile, et ça, c'est un très gros plus. On regrettera en revanche l'absence de multi, que ce soit en local ou en live. Dommage.
 

Article rédigé par JoKeR , le

PilotWings Resort est un jeu plutôt réussi, qui, si les défis qu'il propose ne sont pas forcément bien relevés, offre quelques sympathiques heures de contemplation des paysages et d'exploration. La 3D sert bien la cause, ce qui est plutôt rare dans ce line-up, mais on regrettera fortement l'absence de jeux à plusieurs.

Points positifs

  • 3D réussie
  • Les différents gameplays
  • Le style contemplatif
  • Les différents types de mission

Points négatifs

  • Un peu court dans ses missions
  • Peu de challenge
  • Pas de multi

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

35 ans | Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires