Test : Professeur Layton et le Masque des Miracles

Professeur Layton et le Masque des Miracles - 3DS

Genre : Énigmes

Date de sortie : 26 octobre 2012

Genre
Énigmes
Date de sortie
26 octobre 2012 - France
Développé par
Level 5
Edité par
Nintendo
Disponible sur
3DS
Parfois appelé
Professor Layton and the Mask of Miracle

Le professeur Layton, l'homme à qui même un poil sur une brosse à cheveux peut évoquer une énigme, revient pour sa cinquième aventure, la première sur Nintendo 3DS. La formule est-elle toujours aussi efficace en 3D ?

Test effectué à partir d'une version 3DS

 
 
Pour sa cinquième aventure, l'éminent professeur Layton a choisi la 3DS pour poser ses valises. Après avoir retrouvé le Destin Perdu, ouvert la Boîte de Pandore, démystifié l'Etrange Village et répondu à l'Appel du Spectre, celui-ci est confronté au Masque des Miracles. La ville de Dorémont qui, sachez-le et les économistes sont formels, a connu une incroyable croissance ces 20 dernières années, est en proie aux agissements d'un mystérieux personnage. Agissant masqué, le fourbe, et semblant posséder des pouvoirs assez impressionnants, celui-ci a pris pour cible Dorémont et plus particulièrement ses habitants. Le professeur Layton, accompagné de son assistante Emmy et son sous-assistant Luke, débarque en ville, motivé par la lettre implorante d'une ancienne amie. Effectivement, le type au masque (nommé Masque du Chaos, le genre de truc qui devrait faire réfléchir deux fois avant de l'enfiler) n'est vraiment pas très sympa, puisqu'il change les habitants de la ville en statue, hop comme ça pour le fun, et se permet de fuir par les airs en se gaussant exagérément.
 

Hershel shading

Assister à un tel mystère de ses propres yeux doit follement exciter le professeur Layton même si, comme souvent, il ne le montre pas, optant pour son habituel flegme (mais ça fait plus énigmatique). L'histoire de ce titre est intéressante puisqu'elle nous plonge dans la jeunesse de Layton, alors qu'il était un jeune ado boutonneux qui ne résolvait pas d'énigmes, et n'avait donc pas de jeu à son nom. Hershel Layton (oui, c'est un prénom) nous ouvrira les portes de ses souvenirs les plus sombres et les plus Biactol. La narration du titre, alternant savamment passé et présent, est assez intéressante et donne du rythme. Tant mieux, car l'histoire comporte tout de même quelques longueurs. Le character design est toujours aussi sympathique, et la 3DS offre un bien joli rendu des personnages en cel-shading. Le scénario est plutôt bien ficelé, avec des dessins animés toujours aussi travaillés, tout comme la bande-son. Reste bien évidemment le contenu, à savoir les mini-jeux et énigmes, au cœur même du jeu. Tout d'abord, il faut savoir que Professeur Layton et le Masque des Miracles proposera de temps à autres de jolies surprises en terme de gameplay. Les ajouts sont rares, mais sympathiques et surprenants, comme une course-poursuite à cheval dans laquelle il faut diriger son destrier dans les rues de la ville avec son stylet.
 

Si ça existe Hershel, c'est aussi le nom d'un mec dans Walking Dead

Bien évidemment, on ne change pas une équipe qui gagne et, dans les grandes lignes, les énigmes restent du même acabit que dans les précédents opus. A peu près 150 énigmes, inspirées de tout ce qui se déroule autour de soi. Certaines sont énormes, genre « Qui se cache derrière le fameux Masque du Chaos ? » (que l'on découvre au fur et à mesure de l'histoire), d'autres, la majeure partie, s'offrent à nous pour des motifs anodins, du genre « Vous êtes la dame pipi ? Oui, mais vous ne vous soulagerez que lorsque vous aurez répondu à cette petite énigme... Mais ?! Mais ouvrez-moi bordel ! ». A toutes ces énigmes qui vous tiendront en haleine pendant pas mal d'heures, s'ajoutent des mini-jeux sympathiques, au nombre de 3. Avec le petit Luke, vous devrez ainsi dresser un petit lapin de cirque, menacé pour sa paresse de se faire licencier (les plus mâtures d'entre vous auront sans doute compris qu'il finirait au four avec un peu de moutarde si vous échouez votre mission). Un autre petit jeu consiste à faire trouver son chemin à un petit robot sur un échiquier aux obstacles et bonus divers, ledit petit robot ne pouvant se déplacer systématiquement de 3 cases à chaque fois. Enfin, vous pourrez apprendre quelques notions de marketing pour les nuls, en plaçant les articles d'un magasin dans un ordre précis afin que les clients achètent un maximum de choses. Là où Level 5 a poussé vraiment le bonheur, c'est qu'au delà de la cartouche, tous les jours pendant un an, il est possible de télécharger une nouvelle énigme bonus pour s'exercer encore un peu plus les méninges. Vous avez donc bien compris, 365 nouveaux casse-têtes vous attendent donc en bonus, et même si celles-ci sont parfois pas forcément fantastiques et se répètent au bout d'un temps, il faut avouer que c'est une attention loin d'être négligeable.
 

Article rédigé par JoKeR , le

Encore un bien joli titre que ce Professeur Layton et le Masque des Miracles. Sans changer la formule mais en ajoutant quelques sympathiques nouveautés, le 5e épisode des aventures de Layton, s'il ne surprendra personne, fait le job de fort belle manière. Cette année encore, un délice pour les yeux, les oreilles et les méninges.

Points positifs

  • Histoire sympa
  • Character design toujours excellent
  • Une énigme par jour pendant un an

Points négatifs

  • Parfois quelques longueurs dans la narration
  • Pas révolutionnaire non plus

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

35 ans | Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires