Test : NCIS 3D

NCIS 3D - 3DS

Genre : Policier

Date de sortie : 27 octobre 2011

Quand une série marche (ou un film, un livre ou un groupe de musique), il y aura nécessairement une adaptation vidéo-ludique. NCIS, série qui cartonne les vendredi soirs sur M6 ne pouvait y échapper. Le jeu, développé par Ubisoft, envahit toutes les plates-formes possibles et imaginables. Et la dernière portable de Nintendo a droit à sa petite version.

 
 
Mon dieu. Un ancien marine travaillant pour un fabricant d’armes sophistiquées a été tué. Voilà une enquête pour le NCIS. C’est là que vous entrez en scène en tant que bleu, comme vous nomme ce cher Dinozzo, dans l’équipe dirigée par Gibbs. On aura la décence de ne rien vous révéler du reste du scénario qui est bien sympathique avec son lot de rebondissements même s’il est un peu capilotracté. Il faut le signaler dés le début car c’est un des rares points positifs du jeu. On saluera aussi l’esprit de la série que l’on retrouve aisément, que ce soit au niveau des relations entre les personnages et des répliques de Dinozzo par exemple. De quoi plaire aux fans invétérés de l’équipe d’enquêteurs chez les marines.
 

Quand Gibbs sonne, c’est l’alarme fatale

Pour le reste, c’est le néant. La mise en scène est inexistante. Les scènes de dialogues vous permettent de voir les personnages prendre différentes postures dans des mini-tableaux entrecoupés de quelques rares vraies cinématiques en 3D qui font un peu pitié, tel Gibbs tapant sur la table. C’est dire qu’elles sont d’une importance vitale pour le développement de l‘histoire. Pour ce qui est du gameplay, vous passerez la moitié du temps à appuyer sur A (ou sur l’écran tactile) pour faire défiler les dialogues. Bref, rien de bien folichon. Le tout accompagné de musiques qui tournent en boucle.
 

Les experts in the navy

Il y a quand même quelques phases où vous jouez. Ou du moins, vous en avez l’impression. Comme les interrogatoires où vous devez sortir la preuve au bon moment pour confondre votre suspect. Mais ne vous inquiétez pas si vous ratez le moment opportun, vous recommencez depuis le début. Pour le reste, il y a quelques scènes de crimes où vous devez retrouver, et quelques fois analyser, des indices. Ce qui lancera… une scène de dialogue. Autant dire, que les indices sont facilement dénichés. Quelques mini-jeux viendront égayer cet horizon un peu vide. Des séquences de puzzle, de piratage ou bien de tir sur vos ennemis sont proposées sur l’écran tactile. On notera aussi que le jeu essaie vaguement d’utiliser la fonction gyroscope de la console quand il faut prendre des photos des cadavres, par exemple. En revanche, la 3D est inutile. Les graphismes étant carrément datés et laids même pour une 3DS.
 

Article rédigé par Neo , le

En un mot comme en mille, les développeurs ne se sont pas foulés pour ce NCIS 3D. Un gameplay fade et quasi-inexistant. Une mise en scène qui ne vole pas plus haut. Seul le scénario riche en rebondissements et l’esprit de la série conservés pourraient justifier un achat pour les fans. Mais pas à 40 euros...

Points positifs

  • Un scénario sympa
  • L'esprit de la série respecté
  • Tentative de se servir des capacités de la 3DS

Points négatifs

  • Pas de mise en scène
  • Gameplay anémique
  • Graphismes douteux
  • Les scènes de dialogues paraissent longues

Commentaires