Preview : Mario & Luigi : Dream Team Bros.

Mario & Luigi : Dream Team Bros. - 3DS

Genre : RPG dans tes rêves

Date de sortie : 12 juillet 2013

Genre
RPG dans tes rêves
Date de sortie
12 juillet 2013 - France
Développé par
Alpha Dream
Edité par
Nintendo
Disponible sur
3DS
Parfois appelé
Mario et Luigi : Dream Team Bros.1
Modes de distribution
Boutique

Visiblement pas près de prendre leur retraite, les deux plombiers les plus célèbres de la planète, voire de l'univers, reviennent pour une nouvelle aventure. Encore une fois, la princesse Peach s'est faite kidnapper, et encore une fois, ils vont devoir la sauver. C'est à se demander s'ils exercent encore leur métier de plombier...

 
 
Si le pitch de base reste sensiblement le même, il présente tout de même quelques variantes bienvenues. Une fois n'est pas coutume, les deux frères sortent de la plateforme pure et dure pour s'essayer au jeu d'aventure à tendance RPG. À côté de ça, ils délaissent également le Royaume Champignon pour partir à la découverte de celui de Koussinos, lui aussi menacé. Et comme on fait bien les choses chez Nintendo, c'est le même être maléfique qui est à l'origine de ces deux problèmes. Vous l'aurez deviné, c'est une espèce de chauve-souris violette géante qu'il va fal... Attendez une minute, ça ne ressemble pas du tout à Bowser ça. Où est-il passé ? J'exige des réponses !
 

Bienvenue au pays des oreillers

Le jeu se divise en trois phases bien distinctes : exploration, plateformes et combat. La première se déroule au Royaume Koussinos, dans un environnement tout en 3D. La petite originalité du gameplay réside dans le fait qu'on dirige Mario et Luigi en même temps, chacun ayant un bouton action qui lui est propre. Luigi suivant son frère de très près, la pertinence de ce parti pris nous a quelque peu échappé, d'autant plus que les interactions avec l'environnement sont, d'après ce qu'on a vu, très limitées lors de ces phases de jeu.
Des oreillers sont disposés à travers les niveaux, offrant à Luigi la possibilité de faire une petite sieste, pendant que Mario part faire un tour dans le monde des rêves. C'est ici qu'intervient l'aspect plateforme du jeu, tout en 2D. Ici, le but est libérer tous les fragments de Koussinos. Mais pour ça, il va d'abord falloir les trouver. Pour ce faire, Luigi se voit doté de pouvoirs spéciaux que le joueur devra utiliser à bon escient. Dans cette dimension, le petit bonhomme vert peut fusionner avec certains éléments du décor, comme des piliers ou des vortex. Une fois cette opération effectuée, il faudra triturer un peu le visage du dormeur pour effectuer des actions spéciales. Par exemple, lorsque que Luigi ne fait plus qu'un avec un vortex, il nous suffit de chatouiller son nez avec le stylet pour provoquer, dans le monde des rêves, une bourrasque de vent qui ramènera des blocs au premier plan, créant ainsi de nouvelles plateformes.
 

Ce soir, chez Boris, c'est bataille de polochons

Il est temps de parler un peu des combats. Pour les déclencher, il suffit d'entrer en contact avec un ennemi dans l'une des deux autres phases de jeu. Bien sûr, il est toujours possible de leur sauter dessus, ce qui, à défaut de les tuer, permettra à l'un des deux frères de lancer une attaque dès le début du combat. Cet avantage s'est toutefois montré dispensable tant les combats se sont montrés faciles au cours de la démo. Sur cette dernière, les plombiers avaient un éventail d'attaques plutôt restreint. Mais elles étaient variées et plutôt originales. Pour commencer, on retrouve le classique, mais toujours efficace, « je te saute sur la gueule ». Mais cette méthode est surclassée de très loin par le jet de carapace qui, une fois maitrisé, permet de vaincre un grand nombre d'ennemis en un seul tour. Cette dernière consiste à ce que les plombiers se passent la carapace en faisant des ricochets sur un adversaire, lui occasionnant des dégâts. Pour ce faire, vous devrez appuyer sur le bouton affecté au personnage qui la reçoit au bon moment pour qu'il la renvoie. Sinon, il se la prend dans la gueule et le tour d'action se termine.
Dans le monde des rêves, Mario combat seul, ce qui ne complique pas vraiment les combats, malheureusement. Cependant, dans cette situation, le plombier moustachu peut utiliser une technique bien marrante. Elle consiste à rouler sur une boule constituée de dizaines de Luigis pour ensuite la balancer sur les ennemis. Pour maximiser les dégâts, on doit la diriger, à l'aide du gyroscope, de manière à ramasser le plus de Luigis possible et faire grossir la boule. Quand on vous disait que les techniques étaient originales, on ne vous mentait pas.
 

Article rédigé par pattoune , le

Plutôt bien réalisé, et proposant des features de gameplay sympa, le titre de Nintendo a déjà de sérieux arguments à faire valoir. Pourtant, il ne nous a pas non plus franchement emballé, la faute à un rythme mollasson, et à des phases d'exploration ennuyeuses, dont l'intérêt nous a quelque peu échappé. Cependant, il ne s'agissait là que d'une mise-en-bouche. Il est donc encore trop tôt pour enterrer le jeu, d'autant plus que Nintendo n'est pas connu pour faire des jeux de merde, bien au contraire.

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

34 ans | Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires