Test : Monster Hunter 4 Ultimate

Monster Hunter 4 Ultimate - 3DS

Genre : Chasse aux dinos

Date de sortie : 13 février 2015

Genre
Chasse aux dinos
Date de sortie
13 février 2015 - France
Développé par
Capcom
Edité par
Capcom
Disponible sur
3DS
Modes de distribution
Boutique

Alors qu’au Japon Monster Hunter 4G est disponible depuis octobre 2014, la France, elle, se prépare enfin à accueillir un nouvel épisode le 13 février prochain. Voyons ensemble ce que vaut ce Monster Hunter 4 Ultimate.

Test effectué à partir d'une version 3DS

 
 
Il faut savoir que Monster Hunter est un peu une religion au Japon. Il n’est pas rare de se poser dans un café lambda et de se retrouver à côté d’une table de salary-men en train de chasser du monstre ensemble pour décompresser d’une journée stressante. Il suffit de regarder les chiffres de ventes consoles pour s’en convaincre. Monster Hunter 4G est sorti en même temps que la New 3DS sur le sol nippon et cette dernière s’est vendue en deux mois à 1.190.000 exemplaires alors que sur un an il s’est vendu 1.950.000 3DS et seulement 1.140.000 PS Vita. En gros, les japonais se sont rués sur la nouvelle console de Nintendo pour pouvoir enfin profiter de Monhan, comme il est y appelé, dans des conditions optimales (second stick).
 

Ils sont rentrés brecouilles

Il est difficile d’expliquer pourquoi le jeu est si populaire à des non-initiés. D’apparence, le jeu n’est pas forcément attirant, il est rigide, complexe et le gameplay semble redondant. Monster Hunter ne donne vraiment pas envie de s’y investir. Ce fut le cas de votre serviteur, le temps de cet article (il ne faut pas déconner), qui à part avoir brièvement essayé l’opus sur la Wii, n’avait jamais vraiment joué sérieusement à un MonHan. Sachez qu'il est maintenant accroc et pense même rejoindre ses collègues salary-men le temps d’une bière dans le gamebar local afin d'aller chasser un Hermitaur Damyo en groupe.
 
 
Mais au final, qu’est-ce que Monster Hunter ? Un jeu de chasse. Le but du jeu est d’accomplir diverses missions qui consistent en général à tuer un monstre en particulier qu’il faudra traquer et achever. Dans ce nouvel opus, ce ne sont pas moins de 98 monstres qu’il sera possible de trouver. Contrairement à un RPG classique, ici il n'y a pas de points d’expériences ni de grind pour devenir plus puissant. Tout passe par l’équipement, et le grind vous servira plutôt à récolter les ingrédients nécessaires pour vous crafter le dernier manteau à la mode qui vous permettra de résister aux attaques d’un monstre plus puissants, qui lui-même vous fournira de nouveaux matériaux pour créer des armes encore plus puissantes. Et ainsi de suite.
 

Le bon chasseur, il voit un truc qui bouge, il tire ! …

Vous l’aurez compris, Monster Hunter n’a rien à envier aux free-to-play coréens. Et pourtant, il est beaucoup plus prenant et agréable que ces derniers, grâce à son gameplay que beaucoup qualifieraient de rigide mais qu’il est préférable d’appeler « exigeant » (qui a dit Dark Souls ?). Monster hunter, c’est plus d’une dizaine de types d’armes différentes possédant leur propre gameplay et exigeant des dizaines d’heures d’entrainement pour pouvoir être maîtrisées. Chaque arme octroie au joueur un feeling diffèrent, demande une stratégie différente, et possède des avantages selon la nature des bestioles affrontées. Par exemple, il sera préférable de chasser les monstres se protégeant à l'aide de grosses carapaces avec un marteau.
 
 
Si les premiers pas sont faciles et vous demandent de récolter des fruits ou de tuer de petits monstres pas plus grands qu’un bébé raptor, on vous demandera très vite d’aller vous mesurer à des créatures un peu plus grosses, intelligentes et résistantes. Les combats dépasseront rapidement les vingt minutes, surtout que vos proies n’hésiteront pas à s’enfuir vers d’autres zones de la carte pour récupérer. Une maîtrise totale de votre équipement sera donc indispensable pour venir à bout de tout le bestiaire.
 

… Alors que le mauvais chasseur il voit un truc, il tire mais… Il tire, quoi

Pour bien chasser il vous faudra également bien préparer votre équipement. Récolter les plantes et les fruits nécessaires pour créer les potions de vie, cuisiner pour augmenter votre stamina qui est à la base de toutes vos actions, mais aussi les minerais nécessaires pour faire évoluer vos armures et entretenir vos armes qui s’émoussent au fil du temps. Nouveauté de ce 4e épisode, la possibilité d’avoir un compagnon Felyne, un chat quoi, avec vous afin de vous aider dans les combats et la vendange d’objets. Ce dernier pourra également être équipé et il vous faudra prendre soin de lui afin de maximiser son efficacité. Si jamais vous êtes allergique aux chats ou que le nom de votre association commence par C et se termine par C, il est possible à tout moment de se trouver des compagnons en chair et en os virtuels via Internet pour pouvoir doser les missions ensemble, jusqu’à quatre joueurs. Vous pouvez également venir au Japon, à Akihabara, où des bancs sont installés exprès pour que les joueurs se regroupent et partagent ensemble les joies du jeu online.
 

Gallinettes cendrées ?

Monster Hunter 4 Ultimate regroupe les nouveautés du 4 et du 4G sortis à intervalle de 1 an environ au Japon. On peut y noter la disparition des combats sous-marins qui ont déplu à pas mal de joueurs. Le jeu hérite par contre d'un gameplay qui gagne en verticalité. Il est maintenant possible d’escalader des parois et certains combats demanderont leur utilisation afin de se faciliter la vie comme avec Seltas où il faut… Non mais vous croyez quoi ? Que je vais vous spoiler ? Avec l’escalade vient aussi le saut. Il est maintenant possible de bondir sur le dos des gros monstres afin d’enchainer les coups dévastateurs tout en faisant un peu de rodéo.
 
 
Pour ce qui est des versions disponibles, il n’y a pas d’énormes différences techniques entre la version 3DS et la New 3DS où le jeu est peut-être un poil plus fin graphiquement. Par contre, faire un Monster Hunter sans le deuxième stick peut être un parcours du combattant et il est TRÈS fortement recommandé de le faire avec. Déjà que les combats sont exigeants, il ne faudrait pas vous rajouter un handicap supplémentaire.
 

Article rédigé par Wildchoc , le

Avec Monster Hunter, ça passe ou ça casse. Le style de jeu, peu commun en France, peut rebuter le chaland. Mais ceux qui décideront de faire partie de l'aventure découvriront un jeu généreux, passionnant, intelligent et qui déborde d'humour. L'univers est agréable et on se laisse happer facilement. Pour ceux qui connaissent déjà le genre, même si Monster Hunter Ultimate ne propose pas énormément de nouveautés et repompe dans les bestiaires précédents, son gameplay affiné, son nouvel environnement (le désert) et le simple fait de se replonger dans son univers devraient être des arguments suffisants pour les convaincre.

Points positifs

  • La chasse
  • Les Felynes
  • Les combats épiques
  • L'univers très coloré

Points négatifs

  • Les combats épiques qui durent trop longtemps
  • L'aliasing
  • Un peu faiblard niveau nouveautés

A propos de l'auteur

Wildchoc

Wildchoc

32 ans | Tanuki lubrique

Le wildchoc sauvage est un petit animal farouche au poil soyeux. Passionné de jeux vidéo il ne sort que très peu souvent pour subvenir à ses besoins naturels tels que se nourrir et se reproduire. Il est cependant facile d'en capturer un en faisant résonner à l'extérieur de sa tanière une douce musique Chip tune. Pourquoi en attraper un ? Ils font en général de très bon coussins.

Contacter

Commentaires