Test : Puzzle & Dragon Z

Puzzle & Dragon Z - 3DS

Genre : Puzzle Game RPG

Genre
Puzzle Game RPG
Date de sortie
12 décembre 2013 - Japon
Développé par
GungHo Online Entertainment
Edité par
GungHo Online Entertainment
Disponible sur
3DS
Modes de distribution
Boutique

Il suffit de venir au Japon quelques jours pour constater l'omniprésence des appareils électroniques dans les rames de métro. Si en France on ne peut pas sortir un smartphone sans qu’il disparaissent spontanément dans les limbes parisiennes ( ou une autre ville, le choix est possible ), au Japon au contraire on sort allègrement sa tablette pour passer le temps ou garder une place assise au Starbucks pendant que l’on va commander. En s’amusant à regarder à droite et gauche, on se rend compte rapidement qu’une application est prédominante dans les usages de nos chers nipponais, Puzzle & Dragon ou Pazu Dora pour les intimes.

Test effectué à partir d'une version 3DS

 
 
On doit ce Free to Play à une entreprise s’appelant Gungho Online Entertainment . Créée en 1998 sous le nom de ONSale Co., Ltd en tant que Joint Venture entre Sofbank ( Le SFR du Japon ) et onSale Inc., la boit s’occupe principalement de mise aux enchères en ligne. Dans les années 2000 le siège bouge à Tokyo et décide de s’occuper des jeux en ligne et notamment des serveurs Ragnarok Online pour le territoire japonais. Ce n’est qu’en 2012 que Puzzle & Dragon est créé et fera un carton sur le territoire japonais permettant à la boite de gagner des millions. Le dernier fait marquant est le rachat de GrassHoper Manufacture qui est à l’origine de titre comme No more Heroes ou Lollipop Chainsaw. A croire que le développeur mobile veut se rapprocher des univers console . Ah mais attendez … Ils ont aussi fait de leur (seul) titre phare un jeu 3DS !
 

Pazu Dora l'exploratrice

Mais d’abord il nous faut parler de l'application IOS. Cela nous permettra de mieux appréhender le jeu 3DS. Le but est de former une équipe de 5 dragons afin de compléter des donjons. Chaque dragon possède une couleur qui est liée à un élément. Le bleu est l’eau par exemple. Le jeu se résume à entrer dans un donjon et terrasser les ennemis qui s'y trouvent. Chaque donjon se divise en étapes qui se terminent une fois les ennemis éliminés, la dernière étape étant un boss.
Pour attaquer, le jeu prend la forme d’un puzzle game. un damier se trouvant en bas de l’écran est rempli de cercles de couleur. En plaçant au moins trois cercles de même couleur côte à côte en horizontal ou en vertical, vous les ferez disparaître pour permettre aux membres de votre équipe de la couleur associée d’attaquer . A la différence de Bejeweled, ici les cercles ou “ drop”, sont déplaçables. En début de tour vous en choisissez un que vous pouvez balader n’importe où sur l’écran selon un temps limité. Les “drop” éliminés disparaissant, les restantes chutent à leur place et les vides restant sont remplis par de nouveaux “drops” favorisant ainsi les combo. Plus votre combo est élevé plus vous ferrez des dégâts.
 

Gachapon pon pon les petites marionnettes

Pour résumer nous sommes face a un puzzle game RPG au design agréable et aux mécaniques “Pokemon” qui vous poussent à aller plus loin pour attraper des dragons encore plus puissants, ou alors des ingrédients qui feront évoluer et progresser ceux déjà obtenus. En effet, on ne gagne pas d'expérience après un combat. Les seuls gains sont de l’argent et des œufs dont vous aurez besoin pour faire progresser et évoluer vos dragons. Sans cela vous vous retrouverez vite bloqué dans les donjons devenus trop difficiles.
Un autre moyen de gagner de nouveaux dragon est de jouer à un gachapon . Le normal demande peu de ressource mais aura une faible chance de vous fournir un dragon intéressant alors que celui en or vous demandera des gemmes difficiles à obtenir pour le déclencher. Ces gemmes, vous l’aurez compris, sont au centre du business modèle de Puzzle & Dragon et vous pourrez les acheter avec du vrai argent. Elles font office de continu en cas d’échec lors d'un combat, mais peuvent aussi agrandir la capacité de stockage qui deviendra vite vitale, ainsi que régénérer votre barre de stamina nécessaire pour aller en combat, l'alternative étant d'attendre. un point de stamina équivaut a 10 minutes.
 

IOS Vs 3DS : Hajime!

Le version 3DS est identique dans le gameplay. En faisant disparaître les drops, vous faites attaquer le dragon de la couleur associée. Un petit ajout cependant, les “Drop Z” qui sont des drops qui brillent et permettent de faire beaucoup plus de dégâts lorsqu’elles sont détruites.
L’aspect le plus déroutant de cette version DS est le gain d’expérience après un combat. La montée en puissance qui nécessite d’utiliser d’autres monstres est toujours présente mais moins utile. Pour l’évolution le système a complètement changé et vous demandera non pas des monstres mais des “Chips” de monstres qui droperont pendant les combats . Tous ces choix peuvent paraître logique car si la version IOS est la pour “durer éternellement” tout en visant de vous faire cracher le pognon, avec les donjons journaliers et les événements spéciaux comme des partenariats avec Evangelion et autres licences phares de l’univers manga et anime du Japon, la version 3DS se doit, elle, de proposer un scénario et une construction ayant un début et une fin.
 

Le vide stellaire

Le scénario de Puzzle & Dragon sur 3DS est vraiment basique. Des personnages stéréotypes, des problèmes peu originaux, non décidément on s'ennuie ferme. Vous êtes un jeu garçon prêt à passer son examen de Dragon Tamer pour pouvoir devenir dresseur de dragon. Je vous le donne dans le mille votre but est de devenir le meilleur dresseur du monde ! Non je déconne, en fait un grand méchant et son organisation appelée “Paradoxe” vont diviser le monde en pièce de puzzle et cela sera à vous de réunifier le monde pour enfin pouvoir circuler librement . L’espace Shengen avant l’heure quoi. Il vous faudra donc battre chaque général de chaque région afin d’arriver à vos fins. Mais au final on s’en fiche que le scénario ne casse pas trois pattes à un canard boiteux, car nous ce que l’on veut, c’est enchaîner les donjons pour attraper des monstres et devenir plus fort .
Graphiquement le jeu n’est pas exceptionnel et l’auteur de ces lignes préfère largement le style 2D mais soigné de l’application IOS que la 3D pixelisée et aliasée de la version 3DS. Les musiques quant à elles conservent l’esprit original mais n’en restent pas moins répétitives et peu originales.
 

3DS lose !

Que penser au final de cette version 3DS … Le résultat est assez mitigé. L’intérêt de Puzzle & Dragon reste son aspect online et la volonté insatiable de montée en puissance pour aller dans des donjons de plus en plus balèzes. Pas besoin d’histoire ou de but, le gameplay se suffit à lui même et les constantes mises à jour offertes par les développeurs de la version IOS permettent de ne jamais tomber dans une trop grande routine. Cette logique perd un peu son sens dès lors que l’on se trouve sur un support offline ( malgré la possibilité de télécharger régulièrement des donjons spéciaux ) et finit. De plus la version 3DS est trop facile comparé aux challenges proposés sur la version IOS.
La façon de jouer est également différente. Sur IOS on joue par petite tranche de 10 minutes, par ci par là ce qui empêche de tomber dans l'ennui. Au contraire, sur 3DS une partie dure en général une heure ou deux et malheureusement le gameplay de Puzzle & Dragon est ennuyeux sur une trop grande durée.
 

Et l'Arcade ? (sourcilière)

Autant profiter de ce test pour placer un petit paragraphe sur la version Arcade qui est sortie il y a deux semaines. Cette dernière propose les mêmes mécaniques de gameplay vues plus haut . Vous devez construire votre équipe de monstre, les faire gagner en puissance en utilisant d’autres monstres et vous battre à l’aide des drop. Sauf qu'ici, au lieu de vous battre contre un donjon, vous vous battrez contre un autre joueur ( NPC ou réel en fonction de si vous choisissez le mode story ou le mode online ) .
Le jeu se présente en trois phases, 8 VS 8 dans lequel les 4 qui marqueront le plus de point seront qualifiés pour la demi finale. Puis la demi finale et la finale vous proposeront de faire perdre le plus de vie possible à votre adversaire avant la fin du temps imparti. Chacun de vos monstres ( et ceux de l’adversaires ) représentent un certains nombre de points. En mettant leur vie à zéro, vous ferez autant de dégâts à votre adversaire que la valeur du monstre. Ainsi plus de temps limite lorsque vous déplacez un drop. A vous de faire les meilleurs combos sans être trop gourmand ( le damier de jeu étant plus large que sur les versions 3DS et IOS ) . Un vrai régal . Pour rappel, au japon on peut acheter des cartes pour 300 yen qui permettent de sauvegarder les parties et de garder vos acquis pour la suivante. Indispensable pour ce genre de jeux.
 

Article rédigé par Wildchoc , le

Puzzle & Dragon n'est pas le diable. Sous prétexte qu'à l'origine c'est un jeu Free to Play (mais pas Pay to Win), beaucoup le considère comme le malin, le fléau qui détruira le jeu vidéo. Ce qui est dommage car Puzzle & Dragon reste un concept intéressant qui a su s'adapter à merveille au support smartphone et Arcade, mais plus difficilement à la 3DS à cause d'une trop grande facilité et d'un scénario aussi prenant qu'un film Hongroie en noir et blanc de 8 heures qui commencerait par un plan fixe de 10 minutes sur une vache ( si si ça existe). Je ne peux que vous conseiller d'essayer la version smartphone avant de juger.

Points positifs

  • Puzzle & Dragon disponible sur console
  • Certains ajouts de gameplay par rapport à la version IOS sont intéressants

Points négatifs

  • Ce type de jeu n'est pas adapté au support console
  • Le scénario
  • La facilité

A propos de l'auteur

Wildchoc

Wildchoc

31 ans | Tanuki lubrique

Le wildchoc sauvage est un petit animal farouche au poil soyeux. Passionné de jeux vidéo il ne sort que très peu souvent pour subvenir à ses besoins naturels tels que se nourrir et se reproduire. Il est cependant facile d'en capturer un en faisant résonner à l'extérieur de sa tanière une douce musique Chip tune. Pourquoi en attraper un ? Ils font en général de très bon coussins.

Contacter

Commentaires