Test : BOXBOY!

BOXBOY! - 3DS

Genre : Réflexion

Date de sortie : 02 avril 2015

Genre
Réflexion
Date de sortie
02 avril 2015 - France
Développé par
HAL Laboratory
Edité par
Nintendo
Disponible sur
3DS
Modes de distribution
Nintendo eShop
PEGI
 Interdit aux moins de 3 ans

Aussitôt annoncé lors du dernier Nintendo Direct, aussitôt sorti. Quoi donc ? Le dernier titre d'HAL Laboratory bien entendu ! Baptisé BOXBOY!, le dernier bébé des créateurs de Kirby est en effet d'ores et déjà disponible sur l'eShop de la 3DS. Mais le studio, plus habitué à créer des jeux de plates-formes, s'en sort-il aussi bien avec les titres également basés sur la réflexion ?

Test effectué à partir d'une version 3DS

 BOXBOY! est donc un jeu de réflexion ajoutant habilement des phases de plates-formes. Le joueur prend le contrôle de Qbby (oui bon, Qbby / Kirby, les développeurs ne se sont pas trop foulé, c'est vrai), un petit cube doté de deux petites pattes lui permettant de marcher, ainsi que d'un pouvoir plutôt sympa : la possibilité de créer d'autres cubes. Concrètement, il suffit d'appuyer sur un bouton pour créer un ou plusieurs carrés qui restent accrochés au héros. Il peut alors choisir de les lancer, pour par exemple se créer un pont, ou bien les utiliser pour se ''téléporter'' jusqu'au dernier cube créé, ce qui permet d'atteindre des zones autrement inaccessibles. Ces carrés peuvent être faits dans à peu près tous les sens, sauf en dessous de Qbby. Il est donc possible d'en faire apparaître un en face de soi, puis un autre au-dessus de celui-ci, et encore un autre à droite de ce dernier. Bref, un concept extrêmement basique, mais qui a permis à HAL Laboratory de développer des niveaux tout aussi diaboliquement intelligents et particulièrement agréables à enchaîner.
 

Dans la boite

Concrètement, BOXBOY! est divisé en une multitude de mondes (17), eux-même divisés en niveaux (7 à chaque fois, soit plus d'une centaine en tout). Évidemment, chaque nouveau monde apporte un petit twist pour rendre le tout plus compliqué : outre le nombre imposé de cubes pouvant être créés (de 1 à 5 en général), le titre apporte petit à petit des tapis roulants, des portes à ouvrir en connectant deux zones entre elles, des pinces mouvantes, de la colle, des plates-formes difficiles à atteindre ou encore des piques à éviter sous peine d'exploser et de recommencer. Bref, de quoi renouveler assez souvent le gameplay et ne pas trop lasser le joueur. Ces ajouts sont par ailleurs amenés tout en douceur, permettant ainsi de d'abord s'entraîner sur des endroits relativement faciles pour ensuite terminer un monde avec une difficulté plus corsée : bref, la courbe de difficulté est douce et bien maîtrisée, ce qui est toujours agréable pour un jeu de ce genre. Et si toutefois les neurones commencent à flancher, il est possible d'échanger les points gagnés dans les niveaux contre un indice permettant de passer une zone retors, ce qui évite en plus d'être bloqué et frustré.
 
 
Pour gagner le plus de points possible, rien de plus simple : il suffit de ne pas créer plus de cubes que ce que le jeu avait prévu, sachant que le tout est tout de même plutôt large (on peut ainsi monter jusqu'à 30 dans certains niveaux), et récupérer les couronnes disséminées dans les level. De quoi permettre aussi d'acheter des défis (contre-la-montre...) et autres tenues dans la boutique, mais sachant que ces dernières restent purement esthétiques. Visuellement, le soft d'HAL Laboratory n'en envoie pas franchement, le tout étant extrêmement minimaliste : quelques traits pour faire les décors et le personnage, le tout intégralement en noir et blanc. Les bruitages et musiques sont tout aussi passe-partout, mais ce n'est évidemment pas ce qui importe le plus dans ce genre de titre : ce qui importe, ce sont évidemment des puzzles bien faits et sympas à résoudre, ce qui est le cas ici. BOXBOY! s'adapte par ailleurs à merveille au format portable, le joueur pouvant avancer par petites touches pendant des voyages en transports en commun, par exemple, les niveaux n'étant ni trop longs, ni trop courts.
 

Article rédigé par Shauni Chan , le

BOXBOY! est un petit titre qui ravira les amateurs du genre : il propose un principe simple et efficace mais en le renouvelant suffisamment souvent pour garder l'intérêt du joueur, tout en proposant une courbe de difficulté progressive histoire de ne pas frustrer et des puzzles diablement bien fichus. Avec en outre un nombre conséquent de niveaux et un principe qui s'adapte à merveille au format portable, autant dire qu'HAL Laboratory a réussi son pari. Le seul petit bémol que l'on pourrait adresser à ce jeu est sa réalisation plus que minimaliste, mais ce n'est pas vraiment ce qui importe le plus dans un jeu de réflexion de ce genre.

Points positifs

  • Principe simple et efficace
  • Courbe de difficulté maîtrisée
  • Des nouveautés à chaque monde
  • Des indices pour les passages les plus ardus

Points négatifs

  • Réalisation plus que minimaliste

A propos de l'auteur

Shauni Chan

Shauni Chan

27 ans | Caution féminine

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Contacter

Commentaires