Test : Poochy & Yoshi's Woolly World

Poochy & Yoshi's Woolly World - 3DS

Genre : Plates-formes tricotées

Date de sortie : 03 février 2017

Genre
Plates-formes tricotées
Date de sortie
03 février 2017 - France
Développé par
Good Feel Inc
Edité par
Nintendo
Disponible sur
3DS
Modes de distribution
Boutique
Nintendo eShop
PEGI
 Interdit aux moins de 3 ans

Originellement sorti sur Wii U à la fin juin 2015 (oui, ça date), Yoshi’s Woolly World a finalement décidé de laisser tomber son exclusivité console de salon pour s’offrir une seconde jeunesse sur 3DS. Rebaptisée pour l’occasion Poochy & Yoshi’s Woolly World, cette version nomade se montre-t-elle indispensable ?

Test effectué à partir d'une version 3DS

Mais avant toute chose, nous vous invitons, comme toujours dans ces cas-là, à lire notre test de la version Wii U, histoire de vous faire une idée sur le titre originel puisque nous ne traiterons ici que des changements apportés par cette mouture 3DS. La première chose que l’on découvre en se connectant pour la première fois à ce Poochy & Yoshi’s Woolly World, c’est l’arrivée du Cinéma des Yoshi. Sur place, les joueurs sont invités à regarder de courtes vidéos en stop motion mettant en scène les deux héros, Yoshi et le chien Poochy. Si, en soi, c’est assez mignon (malgré un humour qui ne fait pas spécialement mouche), le visionnage de chaque vidéo (31 au total, à débloquer jour après jour) permet en outre de récupérer un petit paquet de perles, ce qui peut être toujours utile pour acheter des items. Un petit rajout sympathique, mais qui au final ne justifie pas un rachat à lui tout seul. Plus intéressant, les développeurs ont rajouté un mini-jeu dans le jeu. Aux commandes de Poochy, le chien (qui a d’ailleurs droit à son amiibo compatible), le joueur parcourt des niveaux dans lesquels il s’agit de ramasser le plus de trésors possible. Le nouveau héros se déplace tout seul en courant de gauche à droite et le joueur peut simplement le faire soit sauter, soit se baisser. Des objectifs secondaires sont aussi rajoutés, histoire de rajouter un peu de piment à l’aventure, du genre ‘’atteindre tel score’’, ‘’ramasser tous les Tipoochys’’, etc. Un petit runner plutôt sympa entre deux niveaux, même si le nombre de parcours est assez restreint. D'autant plus que ces derniers sont en plus recyclés dans le mode Ruée vers l'Or.

Poochy & Yoshi's Woolly World

Les niveaux, justement, parlons-en. Déjà assez facile dans sa version Wii U, le titre propose ici un mode de difficulté ‘’Relax’’ toujours plus aisé. En plus de donner des ailes à Yoshi afin qu’il puisse voler quand et autant qu’il le souhaite, il permet au joueur d’avoir en permanence à ses côtés trois Tipoochys. Et ces derniers sont bien pratiques, puisqu’ils attaquent automatiquement les ennemis un peu trop proches, révèlent aux joueurs des objets ou chemins cachés, ou encore servent en permanence de pelotes de laine à envoyer au cas où Yoshi n’en ait plus sous la main. De quoi rendre la vie encore plus facile aux plus jeunes, qui ne peuvent évidemment plus profiter de la possibilité de jouer en coopération comme sur Wii U. Enfin, un nouveau système de personnalisation fait son apparition : en plus des Yoshi récupérés dans les niveaux et ceux débloqués via des amiibo, les joueurs peuvent désormais se créer le héros de leurs rêves via un éditeur qui permet de choisir les couleurs pixel par pixel. Là encore, c’est un peu gadget, mais ce système permet au moins de rallonger encore un peu une durée de vie qui serait un peu trop courte en ligne droite, tout l’intérêt étant de tenter le 100%. Enfin, sur le plan purement technique, les graphismes ont forcément été légèrement revus afin de correspondre à la puissance de la 3DS, mais le tout reste tout de même très joli, sans oublier bien entendu la direction artistique qui se montre toujours aussi mignonne.

Article rédigé par Shauni Chan , le

Poochy & Yoshi’s Woolly World est un petit titre sympathique sur 3DS pour tous ceux qui n’auraient pas eu l’occasion de se pencher sur la version Wii U. Un level-design soigné, un gameplay au poil, une direction artistique franchement mignonne et une bonne durée de vie pour tous ceux qui cherchent le 100%. En revanche, si vous possédez déjà la version console de salon, les quelques petites nouveautés ici proposées ne suffiront pas à vous faire revenir, d’autant plus que le mode coopératif a été abandonné en cours de route.

Points positifs

  • Quelques petites nouveautés...
  • Toujours aussi mignon
  • Poochy, un peu plus mis en avant

Points négatifs

  • ...Mais pas suffisamment pour ceux qui l'ont fait sur Wii U
  • Toujours trop facile (et encore plus avec les Tipoochys)
  • Plus de coop'

A propos de l'auteur

Shauni Chan

Shauni Chan

27 ans | Caution féminine

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Contacter

Commentaires