Casque Ear Force Sierra

Casque Ear Force Sierra

Dans Matériel, par Lorris le 15 décembre 2012

C’est pour la sortie de Call of Duty Black Ops II que Turtle Beach et Activision ce sont associés afin de sortir une collection de casques-micro pour gamers à l’effigie du fameux FPS. Nous avons eu la chance de mettre nos mains sur le modèle SIERRA, moins cher que le TANGO mais qui propose des qualités certaines, le tout optimisé et cherchant à avantager les joueurs dans les jeux compétitifs. Mais, mais, mais… Ce coup de pouce vaut-il ses 350 euros ?

L'atout des gamers

La première chose que l’on remarque sur le EAR FORCE SIERRA est sa simplicité d’apparence. Pas super beau ni moche non plus, le casque de Turtle Beach se présente tout simplement, revêtant un mélange de couleurs orange/noir et affichant le logo de Call of Duty : Black Ops II sur le côté de chaque oreillette. Le tout, en un mix de plastique dur et de cuir, semble d’une robustesse semblable aux autres casques haut de gamme du marché (comprenez bien que n’avons pas eu l’occasion de l’éclater sur le sol, juste pour voir). L’intérieur des oreillettes est composé d’un cuir très confortable, qui permet à l’air de circuler et d’éviter le drame sudatoire après une session un peu trop nerveuse. Bien évidemment, ces dernières sont le prolongement des traditionnelles branches ajustables qui permettent de placer le casque idéalement sur votre boîte crânienne. La pression exercée, qui pourra être gênante pour ceux qui n’ont pas l’habitude de jouer au casque, permet d’avoir une isolation quasi complète aux bruits extérieurs. En gros, évitez de mettre quelque chose sur le feu avant d’entamer une session de jeu, le bordel sur les oreilles, vous pourriez allez à la rencontre de petits ennuis. Alors que le TANGO, de gamme supérieure propose un système sans fil, le SIERRA reste raccordé à une unité de commande (Digital Signal Processor), de la taille d’une télécommande de télévision, elle-même connectée à une boîte d’interface qui fera le lien avec la machine à partir de laquelle vous désirez que le son sorte (Xbox 360, Playstation 3, PC, Mac…). Le premier problème : la bonne dose de câbles que vous essayerez de gérer tant bien que mal. Si vous avez de la place chez vous, le problème n’est que mineur. Par contre, toi, pauvre étudiant dans ton 10 mètres carré, oui, l’installation du SIERRA nécessitera quelques ajustements pour dissimuler les câbles et de se dire que finalement, le sans fil, c’est pas si mal que ça. Heureusement, la longueur de ces derniers permet de s’en sortir sans trop de galères.

Ear Force Sierra

L’unité de commande est l’attraction principale de cet EAR FORCE SIERRA. Pourquoi ? Pour les possibilités qu’elle offre, le tout couplé à une étonnante simplicité d’utilisation. Aidés par les deux guides d'utilisation livrés avec le périphérique, il nous a été très facile de tout configurer, également grâce à une connectique complète (ports USB de connexion et de charge, sortie optique, sortie pour le câble de discussion du LIVE…). L’unité de commande présente donc un nombre intéressant d'aspects : son design tout d’abord, sobre et efficace, qu’on apprécie : une télécommande composée d’un gros bouton d’ajustement du volume autour duquel s’illuminent d’autres boutons que l’on active par un simple passage du doigt.

Ce système est l’un des plus intuitifs et ergonomique que l’on ait pu rencontrer : les LEDs orange/rouge nous indiquent quelles options sont paramétrées et donnent le contrôle sur pas mal d’options avancées à l’image des neuf configurations audio préenregistrées dans le module : Sans déviation, Ampli basses fréquences, Ampli hautes fréquences, Ampli basses et hautes fréquences, Amplificateur de dialogue, Équilibré, Amplificateur d’action, Audition surhumaine. Ces différents types d’audio vous permettent de mettre l’accent sur certains aspects sonores lors de vos parties. Vous désirez entendre davantage les explosions et les armes, va pour l’amplificateur d’action. Pour les voix ? L’amplificateur de dialogue. Vous regardez un film ? Passez en mode principal et profitez de toute la puissance du 5.1 en Dolby dont l’activation vous sera indiquée, comme le reste, par une LED allumée. D’autres options sur la télécommande permettent aussi de couper et réactiver le son à tout moment, tout comme votre micro, de régler la répartition du 5.1 et d’ajuster la puissance pour chaque audiodirection. Car oui, le SIERRA est puissant et propose une qualité sonore très appréciable. Le système 5.1 vous permet, évidemment, de localiser les moindres sons qui vous entourent et la réponse en fréquence est dans la moyenne de ce qu’on peut trouver sur les casque haut de gamme à l’heure actuelle, soit 20 000 kHz.


Ear Force Sierra

Selon votre configuration préférentielle, vous pourrez entendre davantage de basses trembler à vos oreilles, les aiguës précis et très facilement identifiables ainsi que de mettre en avant ou en retrait certains éléments sonores cruciaux dans une partie. On pourra citer les explosions et bruits des armes dans Call of Duty : Black Ops II, le bruit des pas dans Hitman : Absolution ou encore les fonds sonores et les musiques enchanteresses dans The Elder Scrolls V : Skyrim. Tout est prêt pour vous faire passer un très bon moment et optimiser votre écoute sur vos différents jeux. Enfin, le micro est détachable, ce qui reste un plus pour les joueurs un peu timides sur les parties multijoueurs, et offre un son cristallin dépourvu d’imperfection. Il est accompagné d’une technologie permettant de supprimer tous bruits malvenus qui pourraient s’immiscer lorsque vous parlez pendant vos parties et ainsi vous faire comprendre « loud and clear » par vos camarades.

Ear Force Sierra

Au final, le Ear Force Sierra, made in Turtle Beach is ze good shit. Avec sa télécommande très simple d’accès, sympa à utiliser et surtout très pratique, elle éclipserait presque le fait que ce casque propose une qualité d’écoute indéniable. Le prix reste toutefois le point faible du périphérique. Avec ses 350 euros à débourser, ce matériel très haut de gamme n’est pas pour tout le monde et mériterait une sérieuse réflexion avant d’envisager tout achat. Sachant que beaucoup d’autres casques d’excellente qualité peuvent être trouvés pour moins cher sur le marché, nous ne pouvons que vous conseiller d’attendre une baisse de prix et d’éviter l’achat compulsif sur cette, néanmoins, très belle pièce d’équipement.

Commentaires