Manette BigBen Call of Duty : Black Ops II Edition spéciale

Manette BigBen Call of Duty : Black Ops II Edition spéciale

Dans Matériel, par Lorris le 15 décembre 2012

Issue de la lignée des produits spécialement préparés pour la sortie de Call of Duty : Black Ops 2, la manette BigBen Black Ops 2 spéciale édition s’est laissée approchée. Après le test du Ear Force Sierra, on passe des oreilles aux mimines : voici ce que l’on en pense.

Je tue dans le noir

Il faut le dire : si vous êtes un habitué du matos pour gamers, orienté vers le jeu compétitif sur PC, le test d’une manette peut paraître un peu moins sophistiqué (sachant que les joueurs de versus fighting optent bien souvent pour un bon vieux stick d’arcade). Détrompez-vous ! BigBen, vieux briscards dans dans la matière depuis de longues années maintenant, proposent depuis novembre la manette édition spéciale Call of Duty : Black Ops II, arborant l’image de la jaquette et claquant un rétro-éclairage d’un bel orange pour l’occasion. Fait d’une matière en gomme qui évite de trop faire transpirer vos mains pendant les parties un peu tendues du slip, le pad propose une ergonomie légèrement différente de celle d’une DualShock 3 : les branches disposent d’une forme creusée qui permet à vos doigts d’avoir une meilleure préhension. Les sticks, bien moins rigides que la manette qui avait été conçue pour la sortie de Black Ops, sont maniables et fait de la même matière que sur les manettes officielles. Ont peu d’ailleurs leur faire le même reproche : leur forme arrondis ne retiennent pas assez le pouce qui glissera facilement sur certains jeux qui nécessitent une inclinaison des champignons pendant des moments plus longs (FIFA 13 par exemple). On aurait préféré une forme creuse, histoire d’avoir plus de contrôle sur de nombreux jeux. A l’inverse, les gâchettes n’ont pas les mêmes défauts que sur DualShock 3. Avec une force de pression idéale, les boutons L2 et R2 ont une forme arrière légèrement relevée ce qui empêche votre doigt de glisser trop facilement. Cette manette se prête donc davantage aux jeux d’action à la première et troisième personne. Le confort sera moindre sur les jeux de sports et de combats, qui peuvent nécessiter l’utilisation d’un périphérique un peu plus complet. Toutefois, si pratiqué en casual, celle-ci conviendra suffisamment.

La manette dans sa boîte

La batterie présente sur la manette se recharge facilement à l’aide d’un câble Mini USB/USB 2.0 fourni et présente une utilisation semblable à celle que l’on peut trouver sur la manette sans-fil pour Xbox 360. Avec une portée de 10 mètres, la manette se synchronise à votre Playstation 3 via Bluetooth et ne présente aucun délai entre vos doigts et le temps de réaction de la console. La batterie ne sera également pas de trop pour vous fournir la lumière du rétro-éclairage, judicieusement placé en dessous des boutons d’action, vos sticks et du pourtour circulaire de la croix multidirectionnelle. Quasiment inutile de le préciser puisque trivial, le périphérique possède deux moteurs à vibrations ainsi que la technologie gyroscopique. Proposé au prix de base de 49,99€, un des défauts de cette manette peut éventuellement venir de ce point. Sachant que la majorité des joueurs ont une confiance aveugle dans les périphériques officiels de Sony, acheter une manette d’un éditeur tiers, c’est prendre un risque que l’investissement d’une cinquantaine d’euros peut souvent dissuader. Toutefois, on remarque déjà sur la majorité des sites marchands une baisse significatives du prix (jusqu’à 40% de moins chez certains revendeurs) ce qui justifierait complètement l’achat de cette manette pour les fêtes de fin d’année.

La manette rétro-éclairée


Images de Manette BigBen Call of Duty : Black Ops II Edition spéciale - PS3

Au final, BigBen nous propose ici ce qu’ils savent faire de mieux : une manette ergonomique, avec quelques options intéressantes, d’une bonne qualité et en édition limitée. On regrettera qu’elle s’adapte davantage aux jeux d’actions, et moins aux jeux de sports/combats, ainsi qu’un prix de base un peu élevé, surtout pour les joueurs occasionnels qui hésitent rarement entre le matos de chez Sony et celui d’un éditeur tiers.

Commentaires