Kickstarter : la communauté du rétro

Kickstarter : la communauté du rétro

Dans Chronique, par Lancelot le 27 octobre 2013

Les coûts de développement augmentaient sans cesse, les créateurs se faisaient massacrer, EA et Activision prenaient le contrôle du monde et certaines choses qui n’auraient pas dû être oubliées, furent perdues…

L’industrie du jeu vidéo est ingrate, on peut-être à l’origine de chef d’œuvres, voire de pans entiers de l’histoire du jeu vidéo et ne pas pouvoir trouver un centime pour financer son jeu. Une véritable injustice envers des génies qui ne demandent qu'à nous faire jouer. Patiemment terrés chez eux à prier pour des projets qui ne devaient jamais trouver de financement, les game designers de tout horizon furent soudainement entendu un beau jour de 2009 et le miracle eut lieu: Kickstarter était né et avec lui, on assista à la résurrection de noms mythiques.Fondé en 2009, le site créa à lui tout seul la mode du crowdfunding et lança une révolution. Les gens pouvaient enfin facilement sponsoriser un film, un artiste, un sportif, un projet original et même des jeux vidéo. Au début orienté vers les petits développeurs indépendants, on retrouva rapidement des projets de très grosse envergure et avec à leurs têtes des véritables légendes du jeu vidéo : Tim Shafer, Keiji Inafune ou encore Chris Roberts. Avec eux, des genres oubliés ou snobés des grands studios sont de retour et pas pour faire de la figuration. Passons en revue ces jeux vidéo sortis ou en cours de développement qui peuvent remercier Kickstarter et ses « backers ».

Commentaires