Reportage NFS Hot Pursuit

Reportage NFS Hot Pursuit

Dans Reportage, par The JoKeR le 05 juillet 2010

Lors de l'E3 il y a déjà près d'un mois, la conférence Electronic Arts s'ouvrait sur l'annonce d'un nouveau Need for Speed, et pas des moindres puisqu'il s'agit d'un Hot Pursuit. Cris de joie, applaudissements, ce Need for Speed DOIT représenter le renouveau de la franchise. Comment s'annonce le pari ? Electronic Arts et Playstation France nous ont invité à voir l'avancée des travaux directement sur le circuit Paul Ricard de Marseille, à l'occasion des championnats du monde de GT.

Entre courses réelles et poursuites fictives

Reprendre une ancienne licence à succès est souvent synonyme de curieux dilemme. Les fans de celles-ci, qui représentent tout de même la cible principale, attendent souvent leur jeu au tournant avec une batte de baseball cloutée derrière le dos. En tant que fans de la première heure, c'est armés d'un poing américain incrusté de morceaux de verre que nous avons répondu positivement à l'invitation d' Electronic Arts, afin de profiter de l'avancée de son nouveau Hot Pursuit. Le contexte était particulier puisque nous avions rendez-vous dans la loge Electronic Arts du circuit Paul Ricard au Castellet, ce qui permettait entre deux parties d'encourager la team Need for Speed qui courait pour les championnats de monde de GT3 dans la vie bien réelle. Respect à eux d'ailleurs, puisque ceux-ci, en deux jours de compétition et pour leur premier essai, se sont placés 3e et 4e le samedi. Le dimanche, après un début de course très prometteur où la team NFS s'est même hissée à la 3e place, une crevaison les a définitivement condamnés. Pas à mort hein, il vont bien et sont rentrés chez eux le soir. Mais pourquoi diable parlons-nous de la vie réelle plus de 3 lignes ? Restons blottis dans le virtuel, et voici ce à quoi il faut s'attendre en novembre prochain concernant le nouveau Hot Pursuit.

Ah bah ça vaut le coup de payer une voiture des millions pour la pousser !
Ah bah ça vaut le coup de payer une voiture des millions pour la pousser !

Attrape-moi si tu peux

Dans Hot Pursuit, vous connaissez le principe de base, c'est à dire qu'on incarne au choix soit un chauffard, soit un flic. La version jouable était similaire à celle de l'E3, mais les conditions étaient réunies pour que l'on puisse s'y attarder bien plus longtemps. Tout d'abord, il est important de préciser que la version jouée n'était bien sûr pas à un stade suffisamment avancée pour que nous puissions réellement juger des graphismes ou de la maniabilité dans sa finalité. Par exemple, les décors étaient un peu vides. De plus, la sensation de vitesse n'était pas très bien rendue, même au maximum du boost. Enfin, en ce qui concerne la jouabilité générale, si le gameplay semble très très nerveux, la maniabilité ne suit pas encore puisque les voitures sont pour l'instant un peu lourdes à manipuler. Mais, encore une fois trop tôt pour juger NFS d'un point de vue technique. En revanche, on peut se montrer optimiste sur le résultat final sans trop s'avancer. Rappelons tout de même que ce sont les très talentueux mecs de Criterion, papas and mamas de l'excellent Burnout Paradise, qui développent la bête. Et ça, c'est déjà un premier gage de qualité.

La team Need for Speed qui ne participera pas au 4L trophy cette année hélas
La team Need for Speed qui ne participera pas au 4L trophy cette année hélas

Jean-Jean, je crois que le GPS ne capte plus là on est paumé au milieu des montagnes

Criterion Studios a fait le choix d'un monde semi-ouvert pour son Need for Speed. Pourquoi cela ? Probablement parce qu'il est plus simple d'organiser de réelles courses poursuites dans une carte où les itinéraires ne sont pas trop pré-calculés. Le choix des voitures présentes est très élitiste, puisque on a volontairement écarté les voitures "moyennes" pour ne garder que les plus puissantes. Ainsi, la caisse la plus faiblarde du casting est une Audi TT... Ce qui ressort de ces courses poursuites, ce sont les fameux bonus. 4 atouts que chauffards et flics gardent dans leur manche pour parvenir plus facilement à leur fin. Si vous êtes flic, voici les 4 bonus dont vous êtes équipés. Tout d'abord la bonne vieille herse que l'on jette nonchalamment derrière soi pour crever les roues ennemies. Si la cible ne se laisse pas rattraper, vous pouvez aussi envoyer un hélico à la poursuite du fuyard afin que celui-ci lui jette aussi un tapis de clous devant ses roues. Vous avez aussi à votre disposition une sorte de taser de voiture, permettant, si vous êtes en bonne position, de couper les moteurs ennemis. Enfin, vous avez le bon vieux barrage de police que votre adversaire se fera probablement un grand plaisir de défoncer.

Ah oui je crois qu'il reste un peu de poussière mesdemoiselles...
Ah oui je crois qu'il reste un peu de poussière mesdemoiselles...

Satanas et Diabolo, sortez de cette voiture !

Du côté fuyard, vous ne serez pas en reste. S'il est vrai que les flics possèdent une voiture légèrement plus résistante et plus rapide que leurs ennemis jurés, vous aurez le choix des armes. Par exemple, un surplus de boost vous permettra de tracer définitivement votre poursuivant en ligne droite. Vous pourrez aussi utiliser un système de feintes qui indiquera à la police qu'à un embranchement vous avez tourné à gauche alors qu'en réalité vous êtes partis à droite (petit chenapan). Enfin, un système de brouillage de radars a été mis en place. Si vous réussissez à sortir du champ de vision de votre adversaire, brouillez son radar et planquez-vous ! Il risque de passer à côté de vous sans vous voir et vous aurez le champ libre pour repartir de l'autre côté. L'accent semble avoir été mis sur le multijoueur bien sûr, avec une option inédite, l'autolog. Celui-ci vous permet d'analyser vos résultats, vos goûts, afin de vous proposer en permanence, à vous et à vos amis, de nouveaux challenges à votre mesure en permanence. Des applications facebook et iPhone permettront aussi d'afficher vos performances aux yeux de vos amis, qui pourront ainsi tenter directement de battre votre record. Le seul gros souci, et qui ne s'arrangera pas avec le développement du jeu, c'est l'impossibilité de jouer en écran splitté. Deux raisons sont évoquées. La première, ce sont les performances graphiques qui se trouvent grandement amoindries lorsque l'écran est splitté, c'est une réalité. Certains développeurs l'acceptent, d'autres non, et apparemment pas Criterion Games. L'autre raison, c'est le fait que l'on puisse évidemment gruger comme des petits gorets en écran partagé. En effet, pas la peine de brouiller le radar adverse et de vous planquer derrière un rocher pour semer votre poursuivant si celui-ci peut le savoir en baissant les yeux de quelques centimètres. Alors c'est vrai, les raisons sont plutôt défendables, mais tout de même, cela reste un choix des plus discutables. Alors que les jeux semblent s'ouvrir de plus en plus vers du family game, où l'on a tendance à être de moins en moins seul devant son écran, priver les joueurs de cette option reste un curieux choix stratégique.

Si elle dépasse 88 miles/h, on ira dans le futur
Si elle dépasse 88 miles/h, on ira dans le futur


Images de Need For Speed : Hot Pursuit - Wii

Une chose est sûre, Electronic Arts a misé gros sur son nouveau poulain. En optant pour Criterion au développement et en rafraîchissant intelligemment la licence, le prochain Need for Speed semble se destiner à un résultat des plus satisfaisants. Espérons simplement que la team Criterion ne rencontre pas de problème avant la ligne d'arrivée à l'instar de ses homologues en GT3. Sortie prévue pour novembre 2010.

Commentaires