Test : Soul Bubbles

Soul Bubbles - DS

Genre : aventure-réflexion

Date de sortie : 13 juin 2008

Genre
aventure-réflexion
Date de sortie
13 juin 2008 - France
Développé par
Mekensleep
Edité par
Eidos Interactive
Disponible sur
DS
Site officiel
Site officiel

Des années après l'excellent Bubble Ghost, un petit nouveau dans le monde très fermé des souffleurs de bulle vient nous visiter, mais cette fois-ci sous une forme moins fantomatique. Sorti en juin 2008, Soul Bubbles n'a connu qu'un passage furtif et timide. Une étoile filante que seuls les plus observateurs auront eu la chance d'admirer. Avec plus de 400 titres par an qui sortent sur la machine la plus populaire de tous les temps, j'ai nommé la Nintendo DS, il n'est en rien incroyable que le jeu de Mekensleep soit passé inaperçu. Mais passer à la trappe de nombreuses ludothèques ne veut pas forcément dire être oublié à tout jamais. Et c'est ce que ce test tente de rétablir aujourd'hui.

 
 
Prix du jeu de l'année 2008 au Festival du jeu vidéo. Un prix comme un autre, qui veut rien dire et tout dire à la fois. Rien dire, parce que des prix, il y en a des tonnes, distribués dans un tintamarre de cliquetis arrosés de champagne. Tous les ans, c'est le festival des honneurs, le jeu des courbettes à des produits marketings tous plus chatoyants les uns que les autres. Spectacle de paillettes, commémoration d'une société de consommation dont nous sommes enfants bienheureux. Bref, tous les ans, c'est la même tambouille ! Pourtant, quand Soul Bubbles reçoit son prix de jeu l'année, c'est autant pour féliciter le savoir-faire franchouillard que pour prouver à la France entière qu'il faut garder espoir...

Esprit es-tu là ?

Trop d'années ont passé depuis Bubble Ghost. Le vilain fantôme espiègle qui promenait sa bulle dans une maison biscornue. Trop d'années se sont envolées mais pourtant. Mais si, je suis sûr que vous vous souvenez. Vous deviez protéger votre bulle de son environnement on ne peut plus hostile, comme la prunelle de vos défunts yeux. De ce concept simple et naïf naissait un jeu savoureux qui connut des adaptations sur de nombreux supports tels que l'Atari, Amiga ou encore la Gameboy. Exquis ce Bubble Ghost ! Et Soul Bubbles en est le fier descendant. Et il peut l'arborer sereinement cette fierté bien née, tant le concept a réussi à s'adapter à la Nintendo DS et son écran tactile magique.Pourtant tout n'est pas rose bonbon ! Le héros de Soul Bubbles, petit passeur d'esprit de son état, a bénéficié d'un design quelque peu "inquiétant". Ce traitement de défaveur n'aidera certainement pas les gens à s'y attacher. Au-delà de ce détail que l'esthétique me pardonnera, le jeu se déroule à la manière de son ancêtre. Mais ici, vous devrez mener des âmes à travers des niveaux afin qu'elles traversent le portail qui sera leur ultime salut. Bien sûr, l'histoire fleure bon le prétexte d'une mécanique de jeu, mais quelle belle mécanique ! Mais malgré tout, l'univers dans son immensité demeure cohérent (dans les limites interprétatives des mondes vidéoludiques) et parfaitement mis en images.

Gameplayisons un peu

A la manière de Bubble Ghost, le héros que l'on dirige n'est que le "porteur" de la bulle. C'est par lui que tout arrive, mais pourtant ce n'est pas lui le vrai héros. Ici, les héros, ce sont les bulles. Les bulles que l'on gonfle, celles que l'on dégonfle, divise, pousse, explose, suspend ou multiplie. Vous intéragissez avec elles via le passeur d'esprit qui leur souflera dessus. Et il ne fera pas que souffler. De nombreux autres pouvoirs viendront s'ajouter à des mécanismes de jeu déjà très rafraîchissants. Je n'en dirais pas plus afin de vous laisser le plaisir de découvrir les multiples subtilités du gameplay. Et les manières étonnantes d'interagir avec ces fameuses bulles ne manqueront pas...Le précieux contenu des bulles, ces petits esprits sans défense, devra être méticuleusement protégé. Il faudra les faire traverser des niveaux forcément bourrés d'embûches pour espérer venir à bout du jeu. Le jeu s'articule à travers une huitaine d'univers resplendissants, durant lesquels il faudra faire alliance de vos réflexes (souvent), de vos méninges (parfois) et de votre sang-froid (à d'autres moments). Au niveau du level design, on se rapproche de la substance d'un Super Mario Bros, en proposant des niveaux facilement accessibles, ainsi qu'une foultitude de caches secrètes, plus ou moins dissimulés, qui permettront à la fois aux joueurs les moins aguerris d'en voir le bout, et aux autres de ne pas être lésés... Soul Bubbles est donc remarquable. Remarquable d'intelligence. Remarquable de retenue. Remarquable d'esprit. Il fait partie de ces jeux qu'on aura beau soutenir corps et âme, mais qui n'attireront jamais que les curieux. Tant pis, les curieux auront pour une fois une excuse à leur pêché.

La fine équipe du 11

De 2004 à 2008, le temps a pu paraître long pour certains. Et pourtant les prémices du projet de Soul Bubbles naissent bien en 2004. Quelques noms : Omar Comut et Olivier Lejade, soutenus par un certain Frederick Raynal (rien que ça !! ). Ils se lancent dans la conception d'un jeu. Et pourquoi pas sur Nintendo DS, percevant dans le petit écran tactile de multiples possibilités ? Tout part d'une idée simple : une bulle que l'on peut faire gonfler et sur laquelle on peut souffler. Ils sont donc trois. Ils sont donc beaux. Et ils sont ainsi à l'initiative de ce qui restera pour moi une des plus belles expériences de l'année 2008. Toujours plus loin dans l'indépendance et l'originalité, les développeurs ont décidé de publier sur internet (sous licence libre) les outils de création de Soul Bubbles afin que cette étoile filante puisse faire des étincelles.Soul Bubbles regorge de bonnes idées ; ajoutez-y une pincée d'esotérisme et de magie pour obtenir une recette des plus savoureuses. Les mondes s'affichent de part en part, à mesure que vous les parcourez. Inutile de vous dire qu'ils seront parsemés de passages secrets et autres joyeusetés. Les joueurs avides, habitués à ingurgiter des tonnes de jeux, n'en feront qu'une bouchée. Les autres apprécieront petit à petit ce succulent mets, contemplatif, intelligent et qui regorge de subtilités. Mekensleep, merci pour tout !! Eidos, merci pour le reste !!

Article rédigé par elf , le

Soul Bubbles est une des plus belles surprises de l'année 2008. Une merveille d'ingéniosité, de malice et de zen. Il demeure prenant de bout en bout et use intelligemment des possibilités offertes par la petite machine de Nintendo. Une œuvre made-in-chez-nous qui mérite qu'on lui porte attention. Un jeu rare, qui malheureusement n'a pas connu, et ne connaitra sûrement pas, le succès qu'il aurait mérité. Mais comme si cela allait bouder notre plaisir...

Points positifs

  • Originalité de la mécanique de jeu
  • Fraîcheur des environnements
  • Douceur

Points négatifs

  • Que cherchez-vous diantre, des défauts ?

Commentaires