Test : Hotel Giant DS

Hotel Giant DS - DS

Date de sortie : 28 novembre 2008

C’est une poignée de jours après la version PC que nous parvient la version DS de la série du jeu de gestion hôtelière de Nobilis. Le titre n’a pas vraiment convaincu dans sa mouture PC, c’est donc avec une certaine appréhension que nous abordons ce jeu sur la portable car elle offre le désagrément de ne pas pouvoir stocker autant de données, ce qui étaient déjà le point faible de son ainé. A voir pour savoir si c’est une bonne surprise.

 
 
Il n’y a pas vraiment de scénario dans ce titre, vous êtes mandaté par monsieur Giant, richissime propriétaire d’une chaîne hôtelière pour réaliser des missions spécifiques pour ainsi rapporter beaucoup d’argent et continuer de faire grandir sa petite entreprise. Première bonne surprise, graphiquement le jeu tient la route pour ce type de produit à l'exception de quelques décors que l'on peut trouver de mauvais goût et qui seraient plus en rapport avec celle de votre arrière grande tante qui vit dans un coin reculé, on pourra toujours se satisfaire en pensant que ce n'est pas Valérie Damidot qui s'en charge !

Des clients exigeants

Il est bien connu que la gestion d’un hôtel, c’est avant tout la satisfaction des besoins des clients qui en désirent toujours plus et de rester cohérent avec une réalité économique. Le jeu vous met face à deux réalités, la dépense et les rentrées d’argent, car céder à tous les caprices impactent sur votre budget par du personnel plus nombreux et des frais généraux qui explosent. Dans le même temps, il faut aussi rester sur le marché et proposer des tarifs attractifs pour récupérer un maximum de touristes, de séminaires avec les comptes corporate. Les besoins sont différents et il faut satisfaire tout le monde.

Vous passerez donc une bonne partie du jeu à concevoir un hôtel le plus proche possible des besoins de la clientèle. La prise en main est un peu laborieuse car aucun tutoriel n’est proposé et les premiers temps on tâtonne pour comprendre ce que l’on doit faire. Ce n’est pas rédhibitoire mais il faut s’y faire. Autre reproche : la conception de l’environnement de l’hôtel est beaucoup moins souple et performante qu’avec la version PC. Les choix sont beaucoup plus restreints et surtout la décoration n’est pas modulable.

Des clients heureux

En fonction de la qualité et du prix, vous devrez vous adapter aux besoins des clients qui ne sont pas les mêmes en fonction des prestations proposées. Vous pouvez obtenir le même indice de satisfaction en fonction de clients allant dans une auberge ou dans un hôtel cinq étoiles. Si toutefois ce n’est pas le cas, vous devrez faire face à leurs remontrances. Il faudra alors vous adapter en proposant des services plus adaptées à leur attente. Toutefois, une fois de plus, la version PC offre bien plus de moyens techniques pour rendre le titre plus intéressant (et ce n’est pourtant pas son fort). Les actions que propose le jeu sont simplistes et il se charge automatiquement de nombreux aspects dont celui qui est le plus intéressant pourtant dans un jeu de gestion, celle de la masse salariale. Un hôtel étant par essence avant tout une entreprise où l’on doit gérer de nombreuses personnes pour faire tourner l’établissement, il est vraiment dommage que l’on ne puisse s’en charger dans Hotel Giant DS.

Article rédigé par kago , le

Sur la longueur, le jeu devient vite ennuyeux avec trop peu de possibilités et surtout un challenge qui manque d’intérêt même lorsque vous devrez gérer plusieurs hôtels en même temps. Les interactions sont trop peu nombreuses. Le titre en devient donc rapidement limité dans son gameplay et cela nuit gravement à la durée de vie qui s’en trouve réduite car peu iront au terme de l’aventure. La version PC n’était pas convaincante, celle-ci l’est encore moins. Un titre a vite oublier.

Points positifs

  • Gestion hôtelière
  • La satisfaction du client
  • Les différentes catégories d'hôtels

Points négatifs

  • Prise en main
  • Intérêt d'une gestion minimale
  • Durée de vie
  • Graphismes moyens

Commentaires