Preview : Final Fantasy III

Final Fantasy III - DS

Genre : RPG

Date de sortie : 02 mai 2007

Genre
RPG
Date de sortie
02 mai 2007 - France
Développé par
Matrix Games
Edité par
Square Enix
Disponible sur
DS, Super Nintendo
Parfois appelé
ff3, ff 3, ffiii, ff iii
Site officiel
Site officiel

Seize ans après, le troisième opus de la saga Final Fantasy refait son retour, et même en Europe. Alors, en plus de plonger dans un RPG d’hors et déjà mythique, vous découvrirez tout un tas de nouveautés exclusives à la DS. Elle est pas belle, la vie ?

 
 
Sorti sur NES en avril 1990 et exclusivement au Japon, Final Fantasy III fut bien évidemment un carton. Mais à cette époque, les FF avaient une vraie valeur RPG que la série a perdu depuis un certain Final Fantasy VIII. L’originalité était telle que cet opus accompagné du VI et du VII sont les pionniers de la série qui n’en finit pas. Alors, comme Nintendo et Square Enix s’aiment beaucoup et font tout plein de bébés comme FF XII ou Children of Mana, ils ont décidé de faire du neuf avec du vieux (et non pas l’inverse) avec ce FF III, qui pour la DS se verra affabulé de graphismes plus colorés, d’un écran tactile plus ou moins utile et de nouveautés inédites. Voyons donc tout ça.
 

Le chaînon manquant

Final Fantasy III est à ce jour le seul RPG de la saga FF à n’être jamais sorti en Europe. Dispo sur DS au Japon depuis cet été et en novembre aux USA, le remake sortira bien en Europe, début 2007. Concernant les nouveautés donc, commençons par les jobs. Chaque personnage choisit un métier parmi six (dont guerrier, mages, érudit, etc.) puis il évolue et débloque des grades plus classes comme le fameux Dragoon. Chaque métier fournit ses caractéristiques spécifiques et compétences. Ce système avait déjà été vu dans Final Fantasy V à l’époque. A l’instar de tous les FF sauf les trois premiers à l’origine, vous commencerez l’aventure seul, dans la peau de Luneth, puis découvrirez vos compagnons de croisade au fur et à mesure de l’avancée dans le jeu. Sans en savoir davantage, on a pu observer sur les screens des écuries de chocobos, serait-ce bon signe ? On a également vu un mog, fameuse créature, petit chat avec des ailes, qui fit son apparition dans la version NES de ce volet.
 

La DS plus belle que jamais

Qui dit portage sur DS dit nouveautés qui vont avec, en principe. On passe donc à la 3D, proche de FF VII, avec possibilité de zoomer à convenance. Les graphismes sont donc plus colorés et l’écran tactile est totalement utilisable. En effet, vous pouvez diriger votre personnage avec le stylet et faire de même pendant les combats, ce qui (si c’est bien foutu) permettra de gagner du temps pour effectuer ses actions et choisir l’ennemi visé. Sachez toutefois que la maniabilité classique avec les boutons et la croix directionnelle sera de la partie, pour les nostalgiques. On notera aussi pendant les combats la présence de la Defense Meter, jauge de défense que les ennemis ont pour eux, si bien que lorsqu’elle est pleine il sera bien plus difficile de leur faire mal, et inversement. Pour en finir, il y aura un peu de WiFi, semble-t-il, mais juste un peu, hein. Pas de combats contre vos potes ni d’aventure en coopératif, juste un échange de messages et de codes amis standard, rien de bien folichon.
 

Article rédigé par Robinsoldier , le

Si la technique est au rendez-vous, que l’intensité suit ainsi que la durée de vie, nul doute que Final Fantasy III sera le RPG de l’année 2007 quand il sera enfin arrivé chez nous, pauvres européens coupés du monde que nous sommes. Et c’est bien dommage, quand on voit combien de temps nous devons attendre pour tâter de probables merveilles tel que ce jeu. Un RPG à l’ancienne donc, qu’il serait bien fâcheux de louper.

Commentaires