Test : FIFA 06

FIFA 06 - DS

Genre : Football

Date de sortie : Octobre 2005

Genre
Football
Date de sortie
Octobre 2005 - France
Edité par
EA Sports
Disponible sur
DS, GBA, Gamecube, PC, PS2, PSP, Xbox
Parfois appelé
Fifa 2006
Site officiel
Site officiel

Les anti-capitalistes du jeu vidéo pourraient bien se révolter en apprenant la sortie d'un énième jeu licencié par la FIFA et sur un support peu accrocheur d'un point de vue technique. La surprise est donc d'autant plus forte que FIFA 2006 DS est un bon jeu, digne de ses cousins de consoles de salon. Mais pourquoi Ô diable un rejeton impur d'une série 100% commerciale réussit-il à s'inscrire dans le palmarès des meilleurs jeux DS? Parce qu'il est le seul de son genre? Certainement pas.

La rentrée littéraire amène beaucoup de bouquins et n'en produit finalement que peu de bons. La rentrée vidéo-ludique sur Nintendo DS en est l'antithèse : peu de titres, mais seulement des jeux de qualités. Réjouissons-nous enfin de l'arrivée des premiers vrais jeux DS, succédant à un line-up maigrichon faisant office de vitrine pour une console sortie un peu trop tôt, mais qui veut gagner la guerre prépare la paix. Ou le contraire. Ou les deux. Quoiqu'il en soît, après un Castlevania réussi, un Advance Wars (qui ne saurait tarder sur GameHope) au top et un certain Mario Kart qui se précise, tout ceci affublé du WiFi qui pourrait bien déclarer la guerre à Sony en matière d'Online -on peut le dire-, Ninendo casse la baraque. Eh pourtant il y a toujours quelques rejets, des jeux qui ne sont là que pour faire valoir une licence utilisée une bonne vingtaine de fois et toujours aussi juteuse qu'à sa naissance.

En tout points identique

La comparaison technique PS2/DS est sans équivoque : la console portable de Nintendo ne rivalise pas un pixel avec son adversaire, ce qui est logique vu qu'elle n'a pas été créée pour concurrencer une console de salon. Alors pourquoi Electronic Arts porte-t-il sur DS son FIFA 2006 pourtant à l'origine sur PS2? Peut être parce qu'il y a un marché à prendre, les jeux de sports manquant encore à la petite console à double écran. N'allez pas croire pour autant que cet énième épisode de FIFA se contente d'être une banale adaptation aussi insipide que Tomb Raider le fut au cinéma, nouveaux concepts, exploitation des capacités de la DS et quelques petits plus, voilà le menu. Vous prendrez bien un peu de caviar avec ceci?

Reviens, JPP reviens

Premier réflexe après avoir passé les logos annonceurs (Iyéy spaurts), je me lance dans le mode de jeu le plus haut dans le menu. Match simple, je choisi une équipe parmi la panoplie proposée allant des selections nationales jusqu'aux clubs de D1, et toutes les ligues anglaises (pour les fans). Un bon choix, je prends donc le Gil Vicente FC, un club portugais qui monte qui monte, et j'affronte Manchester United. Qu'est-ce qu'il faut pas faire pour un test... Premières secondes de jeu, je m'attendais à tomber sur quelque chose de laid à souhait, mais vu le point de vue de la caméra, le rendu est passable à l'oeil et on ne cherche pas la petite bête bien longtemps, à part pendant les ralentis où l'on peut zoomer. Si vous aimez les gros carrés, à votre guise. La prise en main est instantanée, et la première mi-temps me permet d'inscrire mon premier but, bien trop facilement d'ailleurs. Mais là naît une question : où sont donc passées les voix de Rolland ou de Larqué où d'un énèrgumène quelconque pour commenter mes actions? Rien! On pourrait excuser cette lacune par le manque de mémoire du support cartouche, mais cela n'a pourtant pas empêché les développeurs de placer dans le menu 5 extraits de musiques (je n'aurais reconnu que le dernier navet de Jamiroquai) d'environ 30 secondes chacuns. Une mesure commerciale, impardonnable, qui tarit le plaisir de jouer plus rapidement que si ces commentaires avaient été présents.

Bah pourquoi?

Ah zut j'allais oublier de parler de l'utilisation du double écran, oui vous savez, le truc lumineux en dessous de l'écran de jeu qu'on ne regarde quasiment jamais. Voilà nous y sommes. Ici apparaît le plan du stade avec les joueurs et le ballon. Outre ces magnifiques exemples d'originalités, on remarque la possibilité avec le stylet de se la jouer entraîneur et de choisir la tactique à adopter, à savoir repli, offensive, pression et autres hors-jeu qui pourraient satisfaire les plus fous de football. Oui oui, c'est bien mais à moins de posséder trois mains, je n'ai toujours pas compris comment se servir de ce menu sans encaisser un bon but ou prendre le risque de laisser l'IA gérer à ma place. Après une hospitalisation de 2 jours (j'avais essayé de jouer avec le stylet dans ma bouche mais j'avais le hocquet), je peux enfin vous faire un tableau d'ensemble du jeu : les modes de jeux proposés ne diffèrent pas des versions consoles de salon : match immédiat, carrière, défis, entraînements, tout est là pour passer un très grand nombre d'heures à jouer et -Maxwell- ce n'est vraiment pas la peine d'en rajouter.

Et avec des keupins

Les jeux de foot, c'est toujours sympa contre l'intelligence artificielle mais plus avec d'autres amis. Avec une seule cartouche, vous avez la possibilité de défier un possesseur de DS sans qu'il ait lui même acheté ce jeu pour lui mettre un bon 12-0 bien senti. Encore mieux, il est possible de jouer à 3 ou 4 si tant est que chaque joueur ait FIFA 2006. Pas d'hésitation, ceci est la meilleure manière de jouer à 2, 3 ou 4 n'importe où, même aux toilettes (ce qui ne sera désormais plus du temps perdu).

Article rédigé par Razhiel , le

Je vous le dis : je n'aime pas le football. J'aime pourtant FIFA 2006. Alors pourquoi ne pas acquérir ce jeu, vu qu'il est agréable, amusant et pas lassant pour deux sous? Seul de sa catégorie, il y a fort à parier que d'autres réalisations auraient fait pâle figure face à lui. Une bonne série gagnante pour la DS qui commence à posséder de plus en plus de titres aussi intéressants les uns que les autres.

Points positifs

  • Le WiFi à 2, 3 ou 4.
  • Les graphismes bien rendus (de loin)
  • Complet

Points négatifs

  • Pas de commentaires
  • Graphismes mal rendus (de près)
  • L'utilisation du stylet problématique

Commentaires

Jeux similaires