Test : StarFox Adventures

StarFox Adventures - Gamecube

Genre : Aventure (Zelda like)

Date de sortie : Novembre 2002

Genre
Aventure (Zelda like)
Date de sortie
Novembre 2002 - France
Développé par
Rareware
Edité par
Rareware
Disponible sur
Gamecube
Site officiel
Site officiel

Youpi enfin voilà le fameux Starfox Adventures, je me jette fébrilement sur ma Game Cube et je lance la bête. Quelques menus, hop hop, et voilà je suis dedans, je sens que ca va donner niek niek niek …

 
 
Non d’un démonte pneu qu’est ce que c’est beau. Les textures sont cool L’environnement est sympa. Non mais qu’est ce que c’est beau : la modélisation des personnages est sublime ! Je suis sur un gros dinosaure ailé, je vole, cristal (petite renarde dont j’ai le contrôle) est absolument magnifique. Les formes de sont visage sont parfaitement arrondies, les couleurs bleues sont magnifiques, bref, je sui complètement hypnotisé par le téléviseur … et alors le pelage ! Mais le pelage ! C’est pas possible : on dirait des images de synthèse ! Et ca continue par la suite du jeu : l’équipe star fox, les dinosaures, les méchants, tous les perso sont magnifiques ! Et leurs mimiques ! Ralala les expressions des visages sont fantastiques! Raaaaaaa que c’est bô ! C’est là que l’on constate le génie de Rare, qui signe là malheureusement sont dernier jeu pour nintendo (snif) après son rachat par Microsoft (grrrrrrrrr) …
 

Alors ce gameplay …

Les amateurs de zelda ne seront pas perdus. Après avoir éclaté un voilier volant en faisant cracher des boules de feu à mon ptérodactyle et m’être fait jeter par dessus la rambarde par un reptile géant (non je n’ai pas bu), je me retrouve devant le palais Krazoa. Là, rien n’a changé : je m’approche d’un rebord, cristal l’escalade, je franchis un fossé, hop elle saute automatiquement, je saisis des poteries et les balance, bref, du zelda tout craché. Je résous quelques énigmes très simples, ca dure 15 mn. Je suis assez perplexe, c’est ridiculement facile. Mais ne vous inquiétez pas, on arrive alors au contrôle de fox, et là …
Je me retrouve sur dinosaure planète, un monde vaste et riche, qui ne me rappelle rien d’autre que ceux de zelda (quel hasard) ; le vrai scénario commence alors, et je suis rassuré après ce début un peu troublant. Petit à petit mon champs d’investigations s’élargit et je peux me balader à ma guise dans de très belles zones aux décors très typés. On y rencontre des tribus de dinosaures différentes, avec lesquelles on peut bien sur communiquer et interagir. Cependant, on est moins libre de ses déplacements que dans un zelda, les mondes sont plus linéaires, il y a beaucoup moins de quêtes secondaires, et c’est un peu dommage. Les interactions avec le terrain sont nombreuses (comme dans un certain jeu dont je ne citerai pas le nom), notamment à l’aide du super bâton et des pouvoirs que l’on acquiert au fil du jeu … vous ne connaissez pas le super bâton ?
 

Le super bâton

Il suffisait de demander. Car l’arme de fox n’est pas comme à l’accoutumée son blaster et son arwing, mais le bâton magique de Cristal (Non, il n’est pas en cristal, il est à Cristal.). Fox va donc utiliser ses compétences en arts martiaux pour exploser là tête des méchants, et ce par un système de combo : lorsque vous approchez un ennemi avec le bâton en main, la caméra se lock sur l’adversaire (tient ca me rappelle un jeu …) et vous exécutez des enchaînements en appuyant sur A et en bougeant le stick dans la direction voulue. Que je vous prévienne tout de suite, c’est raté. On essaie au début de faire un combo bien propre, mais au bout de dix minutes on comprend que la meilleure technique consiste à mitrailler sur A en bougeant le stick dans tous les sens. Bon, j’exagère un peu, il reste essentiel de parer les coups ou de les esquiver, mais bon, le système de combat est loin de celui de zeld… bon ok j’arrête.
Le bâton possède également, comme cité sus-ditement plus haut, des pouvoirs divers tels que le lance flamme, le propulseur, etc … , des pouvoirs qu’il faut savoir utiliser au bon moment pour progresser dans le jeu.
 

Fox : Un renard polyvalent

C’est un des plus du jeu : il ne se limite pas à de la pure aventure, il intègre des séquences d’arcades très agréables (certains détestent, mais moi j’aime), comme le shoot en ptérodactyle au début, puis en arwing régulièrement dans le jeu. On note également des séances de moto et d’autres réjouissances, très bien réalisées. Bon là je suis bien emmerdé parce que Tomate déteste les paragraphes trop courts et que j’ai fait le tour de la question, et je ne sais plus quoi mettre… je pense qu’en baratinant discrètement je peux faire 10 lignes, avec un peu de chance il ne remarquera pas.
Le renard est un animal à poils longs, vivant essentiellement dans les forêts du nord… oups je suis repéré
 

L’ami Tricky

Petite chose aussi attachante qu’énervante, Tricky le tricératops va rester coller à vos basques tout au long du jeu. Bon, on ne peut pas lui en vouloir, il sert quand même pas mal pour creuser des trous, découvrir des passages secrets, se rouler dans l’herbe, cracher de flammes, se faire capturer, vous réclamer des champignons parce qu’il a la dalle, bref le genre d’animal qu’il ne faut pas avoir à la maison (surtout que là il pèse 4 kg , mais qu’adulte ca tire dans les 6 tonnes, alors bonjours les marques sur la moquette.). Donc il y a un tamagoshi intégré, qu’il va falloir gérer pour finir l’aventure, ce qui apporte un e dimension inédite par rapport à z…
Ce qui me permet une transition toute trouvée sur :
 

Nintendo, roi de l’interface

Le pratique de l’inventaire est particulièrement sensible avec Tricky. Il se manipule très facilement à l’aide du stick C, et ce tout en pouvant continuer à jouer, ce qui est capital dans certain combat où il faut diriger le petit dinosaure tout en démolissant la face des méchants. L’inventaire permet donc d’accéder aux commandes de Tricky, aux pouvoirs du bâton et aux objets possédés. Il est également possible d’assigner une commande au bouton Y, ce qui me rappelle un jeu dont je ne dirai rien si ce n’est que son nom commence par zel.
Bref, une liaison console/joueur comme on les aime, ça se manipule naturellement.
Que dire d’autre ? Je pense avoir fait le tour de la question, il ne me reste plus qu’à vous donner mon avis : il est super. A part le système de combo un peu raté et sa durée de vie un peu courte, ce jeu satisfera tout le monde sur tout les points de vue : graphismes très bons voire sublimes pour les persos, gameplay impeccable, scénario correct, présence de Tricky, un monde intéressant à explorer … du très bon donc, mais on ne retrouve tout de même pas la grandeur de zelda !
 

Article rédigé par Mefil , le

Bien à tous les niveaux (sauf peut-être la durée de vie), y'a pas de doute, c’est un excellent jeu. Mais Ocarina of Time est loin d’être détrôné !

Points positifs

  • La grandeur du style Zelda
  • Les graphismes Made in Rare
  • Séquences de simulations
  • Présence de Tricky
  • Gameplay ravageur ^^

Points négatifs

  • Durée de vie un peu courte
  • Quête un peu trop linéaire

Commentaires