Preview : WWE Day Of Reckoning

WWE Day Of Reckoning - Gamecube

Genre : Catch

Date de sortie : Septembre 2004

Genre
Catch
Date de sortie
Septembre 2004 - France
Développé par
Yuke's Media Creation
Edité par
THQ
Disponible sur
Gamecube

Alors que s'apprête à sortir sur PS2 Legend of Wrestling 3, le NGC va avoir aussi droit à son petit jeu de catch après WM XIX. Son nom de code est WWE : Day of Reckoning. Un titre qui, à l'instar des lutteurs, en jette aux yeux. Voyons voir s'il comblera les gamers du Cube en respectant proprement les techniques et les subtilités de ce sport-spectacle.

 
 
C'est au Madison Square Garden, véritable temple du sport à New-York, que des journalistes ont été conviés pour la présentation de ce nouveau jeu de catch. Le lieu doit signifier quelque chose pour tous les fans de lutte US puisqu'il était le point de rendez-vous du plus grand pay-per-view de l'année : WrestleMania. Si c'est pour en plus fêter ses vingt ans, les surprises étaient au rendez-vous, même pour ceux qui délaissent ce spectacle si particulier. De manière stéréotypée, tout le monde croit que le catch est violent, qu'il oppose des buveurs de bières saouls et sans esprit et qu'il n'apporte rien. Même si cela peut paraître vrai, il n'en est rien. Le catch est un pur divertissement regardé par beaucoup de jeunes, et non un programme pour sado-masochistes prêts à fouetter leur partenaire. Exploration plus en profondeur du jeu.
 

Des lutteurs brossés au peigne fin

Lors de l'exposition, toutes les premières discussions concernaient la modélisation des catcheurs. C'est vraiment magnifique, et cela change du vétuste WrestleMania XIX. Il y a un jeu d'ombres et de lumière qui joue sur le corps huileux des catcheurs. On reconnaît tout à fait du premier coup d'œil les catcheurs (même s'ils sont affublés d'habits caractéristiques) et les détails vont jusqu'aux dents cassées de Chris Benoit et au pif indéfiniment long de HHH. On voit les muscles développés sortir lors de prises puissantes. C'est très beau, puisqu'on en viendrait presque à lécher l'écran. C'est simple, on dirait une retransmission télé. Les joueurs vont pouvoir combattre avec ces gladiateurs au nombre (très peu exhaustif) de quarante, environ, comprenant Angle, Ric Flair, HBK, Undertaker, HHH ou encore The Canadian Crippler. Il y aura également quelques divas, comme Trish Stratus ou encore Stacy Keibler.
Les musiques promettent d'être très rock, comme souvent dans la lutte, et les clameurs de la foule en délire se feront entendre en conséquence d'une action (si leur favori perd, ils siffleront, tout comme ils acclameront l'arrivée de celui-ci dans le ring).
 

Un gameplay très prometteur

Voilà ce qui risque, à lui seul, de susciter l'achat du soft : le gameplay. Les commandes seront faciles d'accès les catcheurs répondront au doigt et à l'œil. A ce propos, les dégâts seront localisés, permettant ainsi des combats plus techniques et réalistes. Notre lutteur pourra traîner la jambe, saignera, et sa marche pourra être ralentie en conséquence, tout comme la capacité de déclencher des coups. En outre, il sera vraiment impossible de se sortir d'une prise de soumission si nos dégâts frôlent l'abandon. Ceux-ci seront symbolisés par une icône, comme dans Here comes the pain sur PS2, et la couleur représentera leur degré de bon fonctionnement.
Les lutteurs seront différenciés, outre leur aspect et leur gimmick, par des points d'attribut. Ceux-ci prendront en compte des capacités telles que la force, l'endurance, le charisme, la vitesse pour un total de six.
 

Une ascension à mériter

Le gros du titre résidera dans la possibilité de créer un catcheur de manière complète, de l'apparence à ses prises pour le hisser jusqu'à la gloire suprême : le titre de Champion (différent selon le roster, c'est-à-dire la catégorie des lutteurs, RAW ou Smackdown). Pour cela, on nous promet des storylines efficaces, qui nous tiendront en haleine (bonne, si possible, mais c'est juste une petite blague) et des feud dignes des plus grandes ayant existé (à tout hasard, celle ayant opposé Bret "The Hitman" Hart à HBK). De plus, le jeu aura les traditionnels modes de jeu chers à tous les fans, du Royal Rumble au King of the Ring en passant par les matches Hardcore ou la terrible Elimination Chamber. Il est nécessaire de noter pour les fondus de Divas la présence du type de match Bra & Panties, dont le but est de déshabiller vos adversaires dans des matches exclusifs à la gente féminine.
 

Article rédigé par n0nam , le

Au final, WWE : Day of Reckoning est un titre on ne peut plus prometteur. Ses graphismes léchés et son gameplay qui peut devenir la nouvelle référence accompagnent un mode Carrière qui pourra réveler en nous une personnalité plus "catcheresque". Il faudra maintenant tenir ses promesses, ce qui n'est pas le plus évident, mais on leur fait confiance, vu le travail déjà fourni, et on espère pouvoir y jouer bientôt. On en frémit d'avance !

Commentaires