Test : Rayman 3 : Hoodlum Havoc

Rayman 3 : Hoodlum Havoc - Gamecube

Genre : Plate-formes

Date de sortie : Mars 2003

Genre
Plate-formes
Date de sortie
Mars 2003 - France
Développé par
Ubisoft
Edité par
Ubisoft
Disponible sur
Gamecube, PC, PS2, Xbox
Site officiel
Site officiel

Gloooboooxxx... xxbboooxxx... euh non c’est pas ça... bon, tout ça pour dire que Rayman 3 est enfin sorti et je vous fais un petit test sympa pour vous conseiller ce très bon jeu. Voilà go run et bip.

 
 
Il était une fois un hoodlum qui voulait se faire remarquer, pour cela il appela ses petits copains et…c’est minable, on s’en fout de l’histoire…
 

Gameplay

Rayman 3 (et nous sommes ici sur multi-support) se joue avec la manette Gamecube, PS2, Xbox et un clavier PC moins pratique que ces homologues sur les autres machines. Je m’intéresse à ce dernier support car niveau maniabilité c’est vraiment mal foutu. Les touches sont inconfigurables et c’est quasiment injouable car l’on s’emmêle dans les touches, et plusieurs touches servent à la même chose. Voilà, du côté PC ça commence mal. Mais cela n’est qu’un début et ça va vite cesser pour laisser place aux pads consoles largement supérieurs à un clavier. C’est vraiment le top, surtout avec la manette Gamecube et sa légendaire prise en main. C’est simpliste et n’importe qui peut jouer à ce jeu, expérimenté ou inexpérimenté. Cette touche de réussite est accentuée par les animations de Rayman et des protagonistes à l’écran, c’est vraiment tordant et les mimiques des persos sont géniales, le travail effectué par les développeurs est remarquable. Rayman réagit au doigt et à l’œil et…ohhh…quel plaisir de contrôler ce héros.
 

Une histoire bien ficelée

Dès le début du jeu l’on se rend compte que l’aventure sera longue et pleine de petites choses qui contribuera au bonheur du joueur. Effectivement, dés le premier niveau, la petite créature (j’ai plus son nom en tête) verte avec le grand sourire qui l’anime sera votre conseiller jusqu’à la fin du jeu. Ses répliques sont à tomber et on voit bien que les développeurs ont pris plaisir à doubler sa voix. Le jeu est au passage entièrement en français (normal pour un jeu français) et dispose entre autre de la « french touch » (les aficionados du jeu vidéo comprendront). L’histoire dévoilera peu à peu l’origine des hoodlums ainsi que leurs agissements durant les nombreuses cinématiques pleines de rebondissements.
 

Techniquement…

Irréprochable, il utilise les dernières technologies en matière d’effets en tout genre. Inutile de les citer, certains serait perdus. Les décors sont riches, animés, vivant, et d’une beauté émouvante. Je ne préciserai pas si les différentes versions sont plus belles ou moins belles des autres, vous vous en rendrez compte par vous-même (ND Tomate : En résumé : la version PS2 a des textures un poil plus floues, la version PC semble un peu plus cubique mais surtout beaucoup plus nettes et les versions NGC et Xbox se ressemblent comme deux gouttes d’eau). La modélisation des personnages est superbe, Rayman a changé de look et est plus beau que jamais. Il a la classe de Snake, la détermination de Dante, l’intelligence de Sam Fischer…et le physique de Mario (le nez…)…tatatatsa c’est Ra... euh... RAY... MERDE... RAYM... ZUUTT... TTAAAAAA.... RRRRRRRRRaaaaaaayyymmmmmaaaaannnnnn !!!!!!! A la vache, faudrait me rappeler de ne pas chier en même temps que de taper sur un ordi. Je vous ai choqués ? C’est pas grave, c’était une…euh…une blague, oui c’est ça, une blague…
Revenons à nos rayman. Le jeu ne souffre d’aucuns défauts techniquement, pas même de l’aliasing ou du clipping ou tout autre nuisance, le jeu est admirable, rien que ça. Les niveaux sont peuplés de créatures et flores correspondant à leur climat et bien d’autres choses, comme par exemple des méchants, vilains pas beaux…
 

Le jeu

Ah ouais quand même ce jeu est comme même une bombe plateformesque alors, si je dois vous donner un conseil c’est d’au moins essayer ce jeu. Bon aller, pour ce qui est de l’environnement sonore, là aussi c’est du tout bon. Commençons par les dialogues, tout en french bien évidemment. Ils sont d’une qualité irréprochable, et on prend plaisir à écouter les voix des différends protagonistes. Le « doublage » a dû être refait des millions de fois tellement les blagues, jeux de mots et autres réjouissances sont drôles et nombreuses. Prenons par exemple au début du jeu. Votre conseiller vert aux grand sourire (j’ai toujours pas retrouvé le nom) gueule au milieu d’une énigme : « regarde ce truc là, s’il y a une flèche c’est que les développeurs insistent vraiment sur cet interrupteur… » Et voilà, vous pourrez ensuite entendre pendant un combat : « Hey ! Bouffon où t’a appris à te battre ?! » Ceci ne constitue que 30 secondes de dialogues sur les 3 heures de dialogues présents dans le jeu (ceci n’est qu’a titre indicatif, je ne sais pas combien de temps de dialogues y'a dans le jeu, vais pas les compter tout de même…) . Après il y a les répliques des adversaires, mais là je vous laisse découvrir tout en donnant un exemple pas exceptionnel : « Je t’aurais ha ha ha ! » ou « tu ne fais pas le poids face à ma force » bref c’est banal, mais quelques surprises sont un peu plus profond dans le jeu (épluchage garanti !) . On trouvera bien entendu les répliques de Rayman, qui comme tous les autres persos, ne parle plus la langue zarbi (je veux parler de Rayman 2 avec les paroles genre « is do niou chonger » ou « il flo sdaven » comprenez que g écrit là les phonétiques. Pour ce qui est des répliques de Rayman il y a : « oh regarde, le hoodlum a perdu quelque chose » ou bien évidemment le fameux « YEAH ! Rayman ! » . Voilà, voilà, voilà ! Euh…ah oui, excusez-moi, je savais plus très bien où j’en étais…
 

Une diversité hors pair

Les seuls mots que l’on a en jouant à Rayman c’est : « Fun, FUN and Rayman enjoy » si, si, vous verrez ! La diversité de l’action est la même voir plus que celle des niveaux, car ici, de la progression plate-forme, des énigmes, des épreuves où il faut « niquer le pad » et bien entendu, les mini-jeux ! M-J qui donnent à un Rayman toute une saveur délicate…mais aussi arcade. Ca vous tente un peu de « ski »…sans ski ?… ! Ou alors une petite partie de chaussures tamponneuses avec un Rayman rétréci aux commandes ! Un tir au hoodlum, de la danse (si, si !) avec notre ami Globox (qui d’ailleurs fait « ohhh que c’est beau » lorsqu’il y a une falaise avec une belle vue) bon ben, inutile de préciser …etc. Tiens si, je l’ai précisé… Bon, je crois que j’ai tout dit, c’est un excellent qui consolera aussi bien les Hardcore Gamers (vous savez ce que les adultes disent fous, sans saveurs, des zombies, des counter-strikers émérites…etc.) que les joueurs et joueurs d’occasion.
 

Article rédigé par Fox , le

Si je devais faire un top plate-forme ce serait ça :
1) Super Mario Sunshine
2) Rayman 3
3) Ratchet & Clank
4) Jack & Daxter
5) Blinx
Voilà, je vous conseille le jeu, mais libre à vous de décider quel style vous préférez !

Points positifs

  • Graph'm
  • Ambiance
  • C'est drole
  • Trop drole
  • Les bruitages, dialogues...etc.
  • La diversité
  • C'est beau
  • C'est fun

Points négatifs

  • Trop banal

Commentaires