Preview : FIFA 06

FIFA 06 - Gamecube

Genre : Foot

Date de sortie : Septembre 2005

Genre
Foot
Date de sortie
Septembre 2005 - France
Développé par
EA Sports
Edité par
Electronic Arts
Disponible sur
DS, GBA, Gamecube, PC, PS2, PSP, Xbox
Parfois appelé
FIFA 2006
Site officiel
Site officiel

Après avoir dominé sans partage le monde des jeux de football sur consoles et PC pendant plusieurs années, la série FIFA a vu sa côte descendre ces dernières années face à la concurrence de l’est nommée PES. Des têtes tombent, d’autres arrivent, un chef de projet français. Voilà pourquoi FIFA 06 risque fort d’être une bonne surprise.

 
 
Le FIFA 2005 était probablement celui de trop. Les américains ont dû rabaisser leur immense fierté et ont été priés d’aller voir ailleurs. Le nouveau chef de projet est français, il se nomme Hugues Ricour, a travaillé sur NFS Underground et compte bien apprendre comment on fait un bon jeu de foot chez Electronic Arts. Amateur de la série PES, Hugues Ricour a été chercher des développeurs de chez Konami pour bosser sur FIFA 06 mais a également fait appel à quelques joueurs pour avoir leurs impressions et ainsi peaufiner cette monture 2006. Ces joueurs ont d’ailleurs participé à quelques courts-métrages visibles sur le site Fifacrew.com. Mais FIFA 06, c’est surtout un jeu et comme ils le disent si bien chez EA Sports : « It’s in the game ! »
 

La PES touch

Histoire de remonter dans l’estime des joueurs de PES, l’équipe d’EA Sports s’est fortement inspirée de la série de Konami. Ainsi, les mouvements des joueurs ont été revus et paressent bien plus réalistes. Fini les impressions de surf sur le terrain. Désormais, les joueurs contrôlent réellement le ballon, bien que celui-ci ait encore des trajectoires un peu trop calculées et que la physique ne permette pas des mouvements assez libres. Finis également les longs dribbles solitaires depuis le milieu du terrain pour ensuite marquer un but en pleine lucarne, comme d’habitude. Alors donc, ça se veut plus simulation que jamais. Voyons voir ça. Première chose et pas des moindres quand on joue, les contrôles sont personnalisables et vous pourrez jouer « à la PES ». Très pratique pour un habitué de PES comme moi. L’immersion est donc bien meilleure et plus instinctive. On ne s’en plaindra pas. Comme d’habitude, toutes les licences sont présentes et les transferts presque à jour. Pour cause de planning, les transferts sont faits jusqu’au 24 Août. Vous ne verrez donc pas Owen à Newcastle. Un petit tour dans le menu des transferts et hop, voilà Owen à Newcastle en deux temps trois mouvements. Après avoir bien pris en main le jeu, on s’essaie à différentes fantaisies et gestes afin de faire place au spectacle, l’argument principal de tout bon FIFA.
 

FIFA sera toujours FIFA

L’ambiance dans le stade est au rendez-vous. Je lance un match spectaculaire d’avance : Milan AC – Barcelone. Ronaldinho fait des merveilles et en face, c’est Kaka qui lui répond de la même manière. Les dribbles sont stylés et les joueurs n’y arrivent pas à tous les coups, ce qui les rend bien plus humains. Fini le mode « off the ball » qui était injouable, tout est plus simple, c’est direct. Il faut jouer collectif pour marquer, ou du moins s’approcher des buts. Les tirs dépendent du joueur, de sa position et de la force. Certaines frappes sont spectaculaires et d’autres à hurler de rire. Les goals font parfois d’énormes boulettes, ce qui rend le jeu plus fun et plus vrai. Voyons un peu l’IA de l’adversaire. Elle est bonne, cela dépend du niveau de difficulté. L’équipe adverse sait vous mettre en difficulté. Bref, les matchs sont très agréables et spectaculaires à souhait. On ne s’en plaindra pas. Ce qui faisait la joie des « FIFans » a été conservé et le mauvais a été enlevé. Théoriquement, le jeu s’annonce donc prometteur, si on enlève ces graphismes toujours aussi moyens malgré l’aspect plus humain des joueurs.
 

Des bonus à la pelle

FIFA 06 vous proposera toutes sortes de modes de jeu, des compétitions officielles mais également quelques bonus à débloquer. Par exemple, vous devrez débloquer les joueurs « légendes » ainsi que leurs biographies respectives, vous pourrez visionner un classement de 10 buts d’anthologie, une vidéo de FIFA Street 2, mais également la possibilité de jouer à FIFA 94, ce qui fera verser une petite larme aux nostalgiques. La création de joueurs est au rendez-vous, ainsi que la modification de stats. Autre nouveauté, le mode multijoueur est plus personnalisé et convivial. Grâce à votre carte mémoire, les stats de vos matchs seront enregistrées et divers défis sont faisables. Vous pourrez parier votre joueur vedette que vous gagnerez, démarrer le match avec un handicap de 3 cartons jaunes. Plutôt sympathique et pratique si votre meilleur pote nie ou oublie avoir perdu 4-0 contre vous le week-end dernier.
 

Article rédigé par , le

FIFA 06 a donc changé, mûri, et se veut plus simulation que jamais. La touche PES est incontestable, mais qui s’en plaindra ? EA Sports dans la peau du challenger, c’est insolite mais bien plus stimulant de savoir que c’est FIFA qui viendra taquiner PES et non l’inverse. Verdict du jeu fin septembre.

Commentaires