Test : Pokémon Saphir

Pokémon Saphir - GBA

Genre : RPG

Date de sortie : Juillet 2003

Genre
RPG
Date de sortie
Juillet 2003 - France
Développé par
Nintendo
Edité par
Nintendo
Disponible sur
GBA
Parfois appelé
Pokemon Saphir, Pokemon Advance, Pokemon, Pocket Monsters
Site officiel
Site officiel

Pokémon débarque pour la première fois sur Game Boy Advance. C'est pourquoi Nintendo ne devait pas rater son entrée et ainsi décevoir les adeptes de la série qui doivent encore assumer l'existence de deux cartouches différentes : Rubis et Saphir !

Voilà maintenant 5 ans que les Pokémon ont conquis l'Europe et à chaque épisode, ils se multiplient. On découvre ainsi un RPG unique en son genre qui se base sur la collection et à chaque fois, dans un monde différent. Dans ces deux nouvelles versions, on se trouve dans le monde de Hoenn où tout commence par l'aménagement de votre héros à Bourg-en-Vol, petite ville paumée autour de la forêt et les hautes herbes. Une fois à l'intérieur de votre maison, vous remarquez les Machoppeurs qui portent tous les meubles à bouts de bras. Vous montez dans votre chambre et vous apercevez votre GameCube, élément indispensable pour tout entraîneur Pokémon qui se respecte (ND Tomate : Héhé, Nintendo sombre dans les arguments marketings, lui aussi). Et puis, vous réglez l'heure qui a son importance puisque certains événements ne se produisent que la nuit. Vous faites ensuite connaissance avec votre voisin(e) et vous décidez de voir son père le professeur Seko, qui se fait attaquer par un pokémon alors qu'il était tranquillement en train de les observer. Vous devrez alors le sauver en choisissant un pokémon de sa sacoche. Vous avez le choix entre trois Pokémon: Poussifeu (type feu), Arcko (type plante) et enfin Gobou (type eau). Une fois le combat achevé vous garderez le pokémon choisi. Après avoir pris le Pokédex et les chaussures de sports de maman (très utiles car elles permettent de courir) vous vous retrouvez en liberté et prêt à posséder les huit badges pour ensuite affronter le conseil des 4, sans oublier la collection de 200 Pokémon, qui n'est possible que si on les échange avec un ami qui possède l'autre version.

Deux versions pour un avenir différent

Nintendo a continué de faire deux cartouches "identiques" au niveau de l'histoire pour préserver toujours cette originalité. A part quelques changements au niveau des Pokémon, les différences sont très minimes. La principale différence est le changement de la ligue. En effet, dans la version Saphir c'est la ligue Aqua qui souhaite agrandir le niveau de mer dans Hoenn pour permettre au Pokémon eau une meilleure vie, alors que dans la version Rubis, c'est la ligue Magma qui souhaite augmenter le niveau terrestre. Sinon, le déroulement de l'histoire et les autres péripéties restent identiques. Pas besoin de jeter de l'argent par les fenêtres pour avoir les deux versions alors qu'un échange avec un ami est beaucoup plus économe et beaucoup plus rapide.

Un gameplay sans changement ou presque

Même si au niveau des commandes Nintendo n'a rien voulu changer, en revanche d'autres choses ont été modifiés ou rajoutés comme par exemple la possibilité de combattre 2 Pokémon en même temps au cours de l'aventure même si ce cas de figure reste assez rare et peu profitable. C'est pourquoi, le mode multijoueur devient plus ouvert et accueille jusqu'à 4 joueurs simultanément qui peuvent s'affronter à des combats 2 contre 2.En plus de cela, vous pourrez faire participer vos Pokémon à des concours d'intelligence, de beauté, de sang-froid et de robustesse. Le but est de pouvoir séduire les juges avec les attaques des différents Pokémon. Un mode multijoueur très complet et qui, en plus des heures de l'aventure solo, vous prendra ici quelques bonnes heures pour bien exploiter toutes les capacités de vos Pokémon.

Au final

On l'aura compris, Pokémon Rubis et Saphir risquent de vous faire perdre quelques heures non seulement en modo solo, mais également en mode multi qui s'avère très complet. On regrette cependant un manque d'exploitation de la GBA au niveau graphique mais au final, c'est assez agréable à voir.

Article rédigé par NKB , le

Nintendo a su encore une fois trouver les bons ingrédients en ajoutant des nouveautés à cette nouvelle série haute en couleur qui s'avère toute aussi passionante que les autres versions, avec un but commun : collectionner un maximum de Pokémon.

Points positifs

  • Le combat 2 contre 2
  • Le mode multijoueur

Points négatifs

  • Graphismes justes pour un jeu de GBA

Commentaires