Test : Dragon Ball Z : Taiketsu

Dragon Ball Z : Taiketsu - GBA

Genre : Combat

Date de sortie : Mars 2004

Genre
Combat
Date de sortie
Mars 2004 - France
Développé par
Webfoot Technologies
Edité par
Atari (Infogrames)
Disponible sur
GBA
Site officiel
Site officiel

Décidément, depuis 2002, c’est le grand retour de Sangoku et de toute sa bande. On n'a, pour ainsi dire, plus jamais entendu parler de Dragon Ball Z depuis 1995 avec la sortie du troisième et dernier Dbz sur PSOne : Dbz Final Bout. Depuis, le vide total. Et pourtant, personne n’aurait pu s’imaginer un tel retour, en seulement deux ans, pas moins de six adaptations de l’une des plus prestigieuses séries animées sont sorties sous nos latitudes. Et croyez-moi, cela ne fait que commencer, surtout quand l'on voit la liste des prochaines sorties : Dbz budokai 3, Saiyan Smash, Legacy of goku 3 et un autre Dbz encore secret. Bref, les très nombreux fans vont être aux anges. Mais pour l’heure, je vais maintenant vous faire le test du dernier Dbz sorti sur Gba, qui n’est autre que le très attendu Dbz Taiketsu de Webfoot, qui est aussi l’une des plus grosse daube vidéoludique de l’histoire, malheureusement…

Et dire que je me suis dit, en entrant dans le menu, que le jeu devait être super et qu’il ne fallait pas seulement compter sur la laideur des menus car cela n’a aucune importance dans un jeu. Et bien, je me suis à moitié planté, malgré une légère lueur d’espoir avant d’arriver dans les combats. Taiketsu fait parti de ces jeux qui n’auraient jamais dû sortir. A ce moment, on ne peut que se dire, vive le fric ! (N’est-ce pas monsieur Webfoot ?). Revenons-en à la partie qui nous intéresse maintenant. Les graphismes sont bien évidemment à vomir. D’une laideur rare. Webfoot a en effet opté pour des persos plus réalistes. Ils ont donc fait les persos avec le même moteur graphique que Mortal Kombat sur Super nes. Pourquoi ce choix ? Tout simplement pour vouloir faire dans l’originalité. Et bien messieurs, je peux dorénavant vous affirmer que vous avez réussi votre pari. En effet, Dbz Taiketsu est bien le seul Dbz avec des graphismes réalistes et donc par conséquent le jeu le plus moche de ces dernières années. Comme quoi l’originalité ne paye pas toujours. D’autant plus que les décors sont eux en 2D et sont super moches. On aurait pu naïvement croire que les développeurs auraient modélisé les décors en 3D pré-calculée pour aller avec les persos, même pas ! Pour finir, les animations sont de la même qualité que les persos. Une pure horreur, que l'on aimerait ne jamais revoir. Messieurs de Webfoot, je ne vous dis pas bravo.

Musique, quand tu nous tiens

Parlons maintenant des superbes musiques qui rythment le jeu. Elles sont tout simplement affreuses, mal compressées (très mal même) et n’ont aucun rapport avec Dbz. Si seulement elles étaient jolies et pas répétitives, ça aurait pu être un bon point pour Taiketsu, mais les développeurs en ont décidé tout autrement. Les bruitages sont bien évidemment horribles à souhait et ne sont même pas tirés de la série. Décidément, Webfoot, vous êtes trop fort.

Pif, paf, et tiens ! Un kaméhaméha dans ta tronche ! Ahah

Aaaah, au secours ! Voici ma réaction quand j’essais de sortir un coup de poings ou de pieds.
C’est drôle, comme tout part dans le négatif avec Taiketsu. La jouabilité est elle aussi fidèle au reste du jeu. Une atrocité hors du commun. Sachez déjà que le nombre de coups pour chaque persos est très limité. D’autant plus que les animations sont incroyablement ridicules. Quand Goku donne un coup de pieds, on a l’impression qu’il fait de la gym. Et quand il donne un coup de poings, on dirait plus qu’il joue au golf (si si je vous assure, il est d’ailleurs très doué !).
Bref, il faut être un dieu pour pouvoir réussir un combo (s’il en existe, cela je n’en suis même pas sûr). D’autant plus que le jeu est aussi d’une lenteur incroyable. Messieurs de Webfoot, je vous rappelle que les combats dans la série sont censés être super rapides, puissants et super class. Or vous avez fait tout le contraire. Dans Taiketsu, les combats sont super lents, faibles et ridicules. Bien sûr, pour varier le plaisir et ajouter de l’intensité au jeu, il se pourrait que vous fassiez le même coup que votre adversaire, et tomberiez alors dans une phase de jeu, où il vous faudra appuyer nerveusement sur les boutons. Notez aussi que cela sera votre seule occasion de voler. Génial non ?? Bref, Taiketsu est injouable, tout simplement.

Article rédigé par Seifer , le

Bon, avant de finir, il est inutile de vous parler de la durée de vie qui est inexistante, à moins que vous ne vouliez jouer avec Broly (je préfère rejouer à Super Butoden 2 sur Super nes qui lui était génial) ou bien débloquer la galerie toute pas belle. Bref, pour conclure, Dbz Taiketsu est l’un des plus mauvais jeux sur Gba jamais réalisé. Rien que ça ! On pourrait d’ailleurs se demander, si les petits gars de chez Webfoot ont regardé un seul épisode ! C’est incroyable ! Bref, il est évident que si jamais vous voyez l’aguichante jaquette au magasin, fuyez et ne regardez pas derrière vous, sous peine de tomber dans le piège purement marketing de Webfoot. Il n’en vaut pas la peine. Comme d’habitude avec les mauvais jeux à adaptation, les éditeurs ne comptent que sur le succès de la série pour vendre. Et c’est sûr, ils vont malheureusement se faire un fric fou, pour rien avoir foutu. Donc pour finir, je ne dirais qu’une seule chose aux messieurs de Webfoot : Game Over.

Points positifs

  • Euh... On va dire la licence Dbz qui n'a jamais été aussi mal exploitée

Points négatifs

  • Tout! Graphismes, gameplay, musique, durée de vie et intérêt.

Commentaires