Micromania se fait bouffer

Micromania se fait bouffer

Dans Fourre-tout , par Robinsoldier le 26 août 2005 à 15h47

Pour une fois qu'il ne s'agit pas d'un éditeur... Entré minoritairement dans le capital de Micromania en octobre 2000, le groupe de luxe L Capital a levé l'option d'achat dont il disposait depuis le mois d'avril dernier, Micromania ayant eu jusqu'au 31 mars 2005 pour entrer en bourse, ce qui ne s'est pas produit. LVMH, qui possède également Moët & Chandon, Guerlain, Louis Vuitton, ou encore Givenchy s'est donc payé le groupe français et ses 225 magasins. Première tête qui tombe, Albert Loridan, le fondateur de Micromania, qui était à la tête de la société depuis 22 ans, est remercié de ses bons et loyaux services. Ce changement ne devrait pas être sans conséquences bien sûr, mais il va falloir patienter pour voir quelles seront les incidences sur l'activité du leader français dans la distribution du jeu vidéo. Ca me fait penser que j'ai toujours mon chèque de 10 € de réduction qui doit traîner dans un coin...

Commentaires