Si on parlait Pokémon ?

Si on parlait Pokémon ?

Dans Finances , par NKB le 11 octobre 2005 à 18h36

Pokémon, comme vous le savez tous, c'est un véritable phéomène de société. Les jeunes l'adorent, les moins jeunes en rigolent, mais certains continuent tout de même à jouer en cachette sur leur GBA ou leur console salon (Nintendo 64 ou GameCube). Pokémon c'est un jeu vidéo, des cartes à jouer, collectionner ou échanger, et pleins d'autres goodies qui sont sortis et qui ont, à mon sens, détruit l'image des Pokémon et ont ciblé un public précis. On a tous eu l'occasion d'apercevoir des sacs à dos avec des oreilles de Pikachu greffées derrière, des trousses Pokémon, des tasses Pokémon, des chewing-gum Pokémon, bref tout ce qui pouvait intéresser les plus jeunes et que les parents n'avaient le choix que de l'acheter au gosse, sinon il allait crier en plein centre-ville et tout le monde se serait retourné. Quelle honte. Mais Pokémon c'est aussi et surtout 150 millions de jeux vendus dans le monde. Sacré chiffre. Depuis la sortie des versions bleue et rouge de Pokémon sur Gameboy en 1998, la série n'a cessé d'augmenter avec d'autres versions, de nouveaux Pokémon à collectionner, à échanger selon le type de cartouche (très astucieux pour récolter un maximum d'argent, ce système de double cartouche). Et ce chiffre va certainement grimper avec toutes les nouveautés qui se préparent. A commencer par Pokémon Emeraude sur GBA qui est prévu pour le 21 octobre prochain et Pokémon XD : le Souffle des Ténèbres sur GameCube qui est prévu pour le 18 novembre. N'oublions pas que d'autres versions de Pokémon risquent de sortir sur Nintendo DS. On me chuchotte à l'oreille que Pokémon Pearl et Pokémon Diamond sont déjà en cours de route sur Nintendo DS. Sachez également que grâce à Pokémon, Nintendo a gonflé son compte en banque de quelques 15 milliards de dollars. Ah, si j'étais riche !

Commentaires