Quand Ubisoft invite la presse…

Quand Ubisoft invite la presse…

Dans Actu , par Robinsoldier le 15 octobre 2005 à 02h03

Quand on reçoit une invitation personnelle d’Ubisoft pour jouer à ses prochains et récents jeux pendant quasiment toute une journée, il est très difficile de refuser. C’est donc plein d’entrain que je suis arrivé au café mk2 de la bibliothèque F. Mitterand à Paris évidemment. Après avoir posé mes affaires au vestiaire, direction le premier stand : Prince of Persia : Les Deux Royaumes. Prince is back ! Entrons dans le vif du sujet, j’ai pu voir et tester Prince of Persia : Les Deux Royaumes. Le Prince est de retour à Babylone, mais le bled a été mis à feu et à sang par son grand ennemi le vizir. Le Prince devient alors fugitif dans sa propre ville et va mener un double combat : le premier pour retrouver Kaileena, sa chère et tendre et le second contre lui-même. En effet, les Sables du Temps tentent de corrompre le Prince et c’est alors que naîtra en lui un double pour le moins obscur : Dark Prince. Deux personnages donc pour deux buts, sauver son royaume pour l’un et l’asservir pour l’autre. Passé l’histoire, manette en main je découvre avec joie ce nouvel opus avec une course de chars dans la ville qui est très intéressante et jouissive. Bref, c’est plutôt pas mal malgré le support PS2 assez moche et la version Work in Progress pas très récente. Le jeu est à l’heure actuelle bien plus avancé. Ouf. Les autres niveaux nous sont présentés et ont franchement l’air très sympathiques. Avec cette possibilité de jouer Prince et Dark Prince, il y aura assurément plusieurs fins, ce qui est une bonne nouvelle car le fait de savoir que nos actions auront des conséquences est très plaisant.

La Xbox 360, c’est mon dada Après une mise en bouche, il me suffit de tourner la tête pour apercevoir ce qui sera LE stand de la journée : le stand de Ghost Recon Advanced Warfighter. Inutile de me faire prier, j’y fonce. Après quelques explications, j’ai pu jouer à la bête et tâter le pad de la Xbox 360 pour la toute première fois ! Excellente impression, le pad se prend en main parfaitement et la console est encore plus belle en vrai. Le jeu lui, est vraiment bon, même si pour viser ses ennemis, je préfère la souris. Notez d’ailleurs que GRAW est reporté au mois de Février 2006 afin de le peaufiner le mieux possible, et d’en faire LE must promis. Pour un jeu terminé à 60%, c’est plutôt mal et les possibilités tactiques sont bien foutues. J’ai même pu voir après un plantage du jeu le boot de la X360 avec le logo et tout. Un détail certes, inutile d’accord, mais important.

Tour d’horizon Je vais par contre passer un peu plus vite sur des titres plus ou moins intéressants et dont vous devez déjà en savoir beaucoup. J’ai donc pu voir à Brothers in Arms : Earned in Blood, un clone du premier opus. C’est sympa mais ça manque de nouveautés. Passons ensuite à AND1 Streetball, jeu de basket de rue ultra cool et qui m’a permis de me mesurer à un très sympathique développeur du jeu. Un futur hit des jeux de basket, le seul jeu à ce jour à m’avoir séduit. Passons maintenant à la nouvelle création des développeurs de Jonah Lomu Rugby : Rugby Challenge 2006. On sent la patte de jeu sorti sur PSone, le côté arcade est présent, un peu trop, mais on ne s’en plaindra pas : un jeu de rugby fait par des connaisseurs, avec toutes les licences et le bordel, les fans apprécieront. Je zappe le stand Myst V (que j’ai déjà) pour aller chez Heroes of Might and Magic V. Si le changement graphique bouleverse Mr Tomate, le gameplay est vraiment fouillé et le jeu semble être le digne successeur de Heroes of Might and Magic IV, récompensé à juste titre d’un A+ sur GameHope.

King Kong roi de la jungle L’autre attraction de la journée était sans conteste King Kong. Le stand du jeu était le plus grand, et j’ai pu y jouer sur PS2 et Xbox. Inutile de vous préciser qu’il est bien meilleur sur Xbox, graphiquement déjà et pour sa maniabilité. Plusieurs fins vous attendent, selon vos scores à la fin de chaque niveau, et j’en connais quelques unes que je ne pourrais dévoiler. Pour ce qui est des personnages jouables, Jack se joue en vue FPS et l’on se sent constamment en fuite, menacé dans cette immense jungle. Par contre, dans la peau de Kong, c’est une autre affaire. On se sent puissant, à l’aise chez soi, et l’on envoie avec plaisir les dinosaures valser à gauche à droite. Deux gameplay différents selon le personnage incarné, tout sans aucune interface, c’est vraiment très fort et dans le genre « immersif à donf », j’ai vu bien pire. Place ensuite à la conférence du jeu dans une salle de cinéma, quoi de plus normal ? Les photos et vidéos sont interdites car les niveaux montrés sont inédits. Michel Ancel nous présente son nouveau bébé, après que l’on ait pu avoir l’avis de Peter Jackson sur la bête (pas en vrai, hein, sur l’écran). Une demi heure plus tard, nous avons droit à la surprise avec le teaser du prochain Rayman.

C’est bien tout ça, mais j’ai faim moi ! Bon après tout ça, la nuit tombe et les buffets commencent à s’installer. C’est dans une ambiance très « jetset » avec le verre à la main qu’on papote et qu’on fait la queue pour manger. J’en profite pour faire quelques vidéos, des rencontres et je rejoue encore à quelques jeux. Je reconnais que j’ai passé pas mal de temps sur la Xbox 360, mais qu’auriez-vous fait à ma place ? La journée était donc excellente, je rentre avec plein de souvenirs, plein d’exclus et de dossiers de presse. Voici donc ci-dessous les photos de la journée, avec notamment la séance de dédicaces de trois dessinateurs ayant chacun dessiné le Prince de Perse à leur manière.

Commentaires

Fiches liées