Nintendo Press Tour 2006

Nintendo Press Tour 2006

Dans Actu , par Robinsoldier le 26 janvier 2006 à 20h37

GameHope a été convié avec la presse internet française à Londres pour le salon Keep Evolving organisé par Nintendo. Je vous vois déjà venir, non, pas de Revolution, on n’est pas encore en mai. Pas de Zelda : Twilight Princess non plus, et même pas Tetris DS. N’empêche qu’il y avait de quoi jouer, que ce soit sur DS, GBA ou NGC. Mais laissez votre guide vous narrer le périple qu’il a vécu (sans compter le décalage horaire !), et en anglais s’il vous plaît ! Non, je déconne. Alors, je me suis levé à 7 heures, j'ai fait un petit pipi et…ah, je vais résumer un peu quand même. Le gratin internet du jeu vidéo avait rendez-vous à 9 heures à la gare du nord. Après avoir attendu notre guide MM (il se reconnaîtra) nous sommes allés vers le train, en passant par le portique (qui a sonné à mon passage…) et après avoir pris un petit café. Bon, dans l’Eurostar, des DS ont fleuri des différents sacs et nous avons passé notre voyage sur Mario Kart (j’ai une revanche à prendre sur Gamatomic) et Advance Wars, sans oublier un petit délire sur le Pictochat. Nous arrivons in London at 11 :54 AM, and (attendez, j’enlève le british) nous avons pris le métro pour ensuite manger dans un petit restaurant sympa. Après s’être fait remarquer en parlant français bien fort et en traversant les rues n’importe comment, nous sommes allés au Science Museum pour le petit salon Keep Evolving de Nintendo.

”Coffee or tea Sir ?” “No thanks, just Revolution please !” Une fois mes affaires déposées au vestiaire, je pénètre la première salle, verse une larme devant une N64 équipée de Goldeneye ou une Super Nintendo et son Super Mario Kart. Il y avait même les vieux Game & Watch. Une fois la nostalgie de côté, direction les DS qui traînent. Evidemment, tous les journalistes british étaient déjà dessus. Nous avons profité d’un moment d’accalmie (en fait, pendant la conférence où nous, pauvres français n’étions pas invités) pour tester ce qui était là devant nous. J’ai tantôt souri, tantôt pleuré, tantôt grincé les dents, que d’émotion. A noter que les jeux présentés étaient ceux qui vont sortir le second trimestre de cette année.

Keep forward ! Commençons par la GBA. Pas grand-chose à bouffer, j’ai quand même essayé Drill Dozer, un petit jeu marrant, Final Fantasy VI, Polarium Advance mais le plus intéressant fut Wario Ware Twisted. C’est similaire aux versions NGC ou DS, mais voir le nombre saisissant de mini-jeux est ahurissant, sans compter la cartouche gyroscopique qui détecte les mouvements de votre console. Inutile de vous dire que lors de certains mini-jeux, il va falloir bien tenir sa console pour éviter de la ramasser après un choc sur le mur. Pas très réjouissant, le fait que la NGC soit bien plus proche de la fin maintenant ; les jeux présentés n’étaient pas « bandants » si j’puis dire, Harvest Moon a eu son petit succès mais le plus joué fut Chibi Robo, pas forcément le plus attirant, pourtant. Impossible de louper le jeu à concept : Odama. Vous commandez vos troupes avec le micro, et avec le pad, vous dirigez une boule de flipper que vous envoyez sur les troupes ennemies en évitant de toucher vos soldats. Ca paraît loufoque et ça l’est, ça paraît injouable mais ça ne l’est pas. Lors de sa sortie, le micro devrait pouvoir se fixer sur la manette, ce qui paraît bien mieux. Imaginez-vous hurler dans le micro « Keep Forward ! » tout en jouant au flipper ! Il faut être aussi farfelu que son créateur pour vraiment y arriver. Bref, amusant. C’est bien beau tout ça, mais place à l’essentiel, maintenant.

La déesse du salon La reine de cet évènement était sans conteste la Nintendo DS, la console du moment, en plus d’être celle de l’année 2005. Le panel de jeux était conséquent et nous avons pu découvrir des titres très attendus. Après Mario Kart et Nintendogs, on ne se mouille pas trop en annonçant que le prochain hit de Big N sera Animal Crossing : Wild World. C’est très agréable à jouer, les heureux possesseurs de la version US ne me contrediront pas, et les possibilités online sont immenses. Bref, un must en puissance. Histoire de gâcher un peu la fête, parlons de Resident Evil : Deadly Silence, remake du premier opus de la longue série dépouillée, sorti il y a onze ans ! Que dire : c’est injouable, la maniabilité est exécrable, les graphismes sont tout de même sympas et les petites fonctionnalités de l’écran tactile (séquences de charcutage en vue à la première personne, utilisation du micro pour certaines énigmes) ne suffisent pas à relever le niveau. Ca reste un portage pur et simple de la version que tout le monde connaît et a déjà finie. Dommage. Place aux satisfactions maintenant, à commencer par le très sympathique Mario & Luigi : Partners in Time. Petit RPG tout mignon et un peu facile avec les versions adultes et bébé de Mario et Luigi, le carton risque d’être fort lors de sa sortie demain. La suite est énorme et elle se nomme (quand on a le temps) Programme d’Entraînement Cérébral du Professeur Kawashima : Quel âge a votre cerveau ?, plus connu sous le nom de Brain Training. Déterminez l’âge de votre cerveau, faites de la gym mentale, prenez vous la tête, mais si vous échouez, ce n’est pas à cause d’un ennemi trop fort ou de l’IA d’un coéquipier qui fait tâche mais cela provient de votre temps trop conséquent passé sur les FPS…Inutile de vous faire ici l’étalage du jeu, vous en saurez plus dans notre preview qui arrivera prochainement. Puisqu’on parlait FPS (quelle transition !), parlons de Metroid Prime : Hunters. LE FPS digne de ce nom que la DS doit porter en trophée. Le gameplay est instinctif - les possesseurs de la démo savent ce qu’il en est - le plaisir de jeu est incroyable, les sensations sont excellentes, encore faut-il aimer la série. Mais dès lors qu’on se laisse plonger, on n’en décolle plus. D’autres jeux étaient jouables, comme Pokemon Link (une sorte de Zoo Keeper-like), Trauma Center, Phoenix Wright, Harvest Moon et son début très chiant et le très inutile et donc indispensable Electroplankton.

Bon ben, on rentre ? Le temps de faire tout ça, il était déjà l’heure de repartir. On reprend le métro, nous revoilà à la gare, on mange un petit Burger King et direction le train. Après m’être fait palper du cou aux pieds (pourtant j’avais rasé ma grosse barbe) on échange nos avis, nos impressions puis on reprend le train, un peu plus fatigué, mais toujours sur Advance Wars, tout en lisant le dernier PC Jeux sur fond de débats sur divers sujets. Merci à MM (mais qui cela peut-il bien être ?) pour cette journée très agréable qui m’a permis de respirer l’air anglais et de ramener chez moi l’haleine du Burger King… Ci-dessous, diverses photos prises par mes soins et des photos officielles (celles du salon).

Commentaires

Fiches liées

Chibi-Robo ! - Gamecube

Chibi-Robo !

Genre Action/Reflexion

Développé par Skip Ltd.

Edité par Bandaï

Date de sortie 26 mai 2006

Voir la fiche du jeu

Electroplankton - DS 7

Electroplankton

Genre Musique

Développé par Nintendo

Edité par Nintendo

Date de sortie 07 juillet 2006

Voir la fiche du jeu