Quand le jeu vidéo soigne

Quand le jeu vidéo soigne

Dans Fourre-tout , par le 14 mars 2006 à 10h37

Une équipe de chercheurs de Floride vient de publier un rapport indiquant que les jeux vidéos peuvent servir de thérapie pour les enfants souffrant de ADHD. Mais qu'est-ce que l'ADHD, me direz-vous ? Il s'agit d'un sigle signifiant Attention-Deficit Hyperactivity Disorder, et designant les troubles hyperactifs entrainant une perte d'attention chez l'enfant, ce qui peut se révéler très handicapant pour la scolarité. Les scientifiques ont prouvé en gros qu'un jeu vidéo, étant à même de "scotcher" l'enfant à son écran, pouvait l'aider à auto-réguler son activité cérébrale, et à augmenter ses capacités de concentration. Henry Owen, le directeur de recherche, a même indiqué que les jeux de courses et de plate-formes étaient les mieux indiqués pour obtenir un bon résultat. Bien entendu, la réaction de l'Amérique bien-pensante ne n'est pas faite attendre, et certains parents et éducateurs s'inquiètent d'une technologie pouvant remplacer l'éducation, les thérapies classiques et les médicaments. Rappelons quand même que les USA, sous la pression du lobby pharmaceutique, ont pour particularité de droguer massivement leurs enfants hyperactifs à la Ritaline, surnommée "la pilule de l'obéissance", et qui est classée dans la catégorie des stupéfiants, car entraînant une dépendance. Et encore une fois, vive l'Amérique !

Commentaires