Activision Day 2006, Part 1

Activision Day 2006, Part 1

Dans Actu , par Yohann N. le 12 juillet 2006 à 01h02

Paris. Un peu le centre du monde des présentations presse de jeux vidéo. Il faisait chaud, très chaud. Un jour comme on aimerait passer à flâner dans un canap bien moelleux, à siroter une petite Despé et à taquiner de la Dreamcast. Le genre de jour où si on bouge un peu de trop, une combinaison de sueur apparaît rapidement et vous oblige à passer sous la douche toutes les 15 minutes. Activision a choisi ce jour là pour nous présenter son line-up de la rentrée… Après une demi heure de marche et de métro, me voilà arrivé sur la plus belle avenue du monde, celle que tous les kékés de foot arpentent en beuglant après une victoire de notre équipe nationale. Le rendez-vous est dans un hôtel chic. J’arpente un couloir tapissé de moquette (qu’est-ce que c’est moche soit dit en passant) pour arriver devant la salle. L’attente commence car l’event a pris du retard. Les invités de la séance précédente sortent enfin, et laisse derrière eux une odeur de fauve. Je mets mon masque, branche ma bouteille d’oxygène (je ne suis pas un adepte de l’apnée) et rentre pour une petite heure de prez. 5 titres ont été présentés, avec plus ou moins de matière. Marvel Ultimate Alliance Tout plein de héros Marvel, une pléthore de coups, une création de team, une belle aventure, avec une dose de RPG. La relève du beat’en’all semble bien assurée et l’univers s’y prête à merveille. On a aimé : - le nombre de persos - la team - l’aspect RPG On a des doutes : - linéarité ? - variété et intelligence des ennemis ? >> LIRE LA PREVIEW Call of Duty 3 La suite next gen d’un des jeux de la seconde guerre mondiale les plus vendus mais aussi les plus réussi. Nous avons vu les premières minutes de jeu, et ça impressionne. Bien mis en scène comme d’habitude, on est rapidement pris par l’action. L’environnement graphique et l’ambiance sonore en jettent un max. Cet épisode vous fera incarner l’armée américaine, britannique, canadienne ou polonaise pendant la libération de Paris. Saint Lô, le 1er août 1944. Dans une camionnette, nous sommes plusieurs à être emmenés je ne sais où. Tout d’un coup, nous somme assaillis de toute part, on saute du camion qui explose. On se cache pour éviter les rafales de balles ennemies. C’est l’enfer. Mes camarades tombent les uns après les autres. Je sors mon arme et commence à tirer. Les explosions sont de plus en plus nombreuses et fortes. Les chars arrivent, on déguerpit comme on peut, direction le cimetière. Un muret : un camarade me fait la courte échelle. On se planque derrière une tombe. Un avion en très mauvaise posture vient percuter le clocher de l’église. Elle est maintenant « nettoyer ». L’occasion se présente : on pénètre à l’intérieur. Mes pas sont lents car la tension est bien présente. Un ennemi surgit devant moi : je me bats avec la crosse de mon fusil (alternance des gâchettes L & R) jusqu’à ce qu’il soit à terre. Je l’achève d’une balle dans la tête. C’est la guerre merde ! Il ne se serait pas gêné à ma place. Il faut sortir… Une bonne séance de gameplay (visible ici). On a aimé :- la réalisation - encore plus proche de l’action - le combat rapproché On a des doutes : - nombre de nouveauté ? - on n’en a pas vu assez Au prochain épisode : Lego Star Wars 2 : la trilogie originale, la preview Tony Hawk’s Project 8, la preview Tony Hawk’s Downhill Jam Alors, revenez bientôt sur GH pour la suite !

Commentaires