Hands on Street Fighter IV

Hands on Street Fighter IV

Dans Actu , par Neji le 13 février 2009 à 10h44

Et voila, à quelques jours de la sortie de THE jeu de baston de l’année, Street Fighter IV, voici nos impressions sur ce que nous avons pu en voir et, surtout, en essayer. Une fois le jeu lancé, le premier réflexe est de sélectionner Ken. Le combattant le plus simple à prendre en main et l’un des plus équilibrés, même s’il est également l’un des plus prévisibles et facile à anticiper. Ready ? Fight ! Après quelques combats, nous nous rendons vite compte que la prise en main n’a absolument pas changé et que Capcom a tenu ses promesses, cependant, il y a une sorte de gêne lorsque nous jouons, et celle-ci est due au pad Xbox 360. Oui, les joueurs 360 vont bel et bien crier à l’injustice, car l’ergonomie de leur manette n’a absolument pas été conçue pour ce genre de jeux, et c’est donc avec beaucoup de rancœur que nous finissons par essayer… le joystick. Certains pourront dire, «ouais mais les jeux de baston se jouent au joystick d’ordinaire, sur les bornes, les pads spéciaux et tout le bazar», et nous leur répondrons que malgré ce fait, ça fait très mal de devoir passer les combinaisons avec ce mini stick lorsque nous sommes habitués depuis plus de 15 ans à nos quatre flèches préférées. Voici donc un point qui dénature déjà la série, cependant, même s’il faut un petit peu plus de temps pour reprendre toutes les techniques en main, le rendu final s’avère plutôt bon et on arrive relativement vite à se faire à cette prise en main (ndlr : ça m’a vraiment perturbé, ouais). Niveau timing, les détracteurs n’ont plus qu’à aller se rhabiller car il n’est plus question de bugs, de latence ou quoi que ce soit, c’est bel et bien un titre abouti et millimétré qui nous est servi ici. Ceci concerne principalement les combos, qui s’enchaînent à merveille. Quel régal de choper son adversaire par le cou, de lui faire faire l’hélicoptère pour ensuite l’envoyer par terre, lui asséner une sorte de coup de poing marteau pour finalement le récupérer et le re-balancer à l’autre bout de l’arène. Merci Abel pour ce plaisir que tu nous octrois. L’amorçage des techniques est toujours de rigueur et la qualité graphique du titre ne rend le tout que plus fluide et plus beau. Enfin, avec les trois combats qui sont octroyés au mode arcade de cette version d’essai, il est dur de se rendre vraiment compte de l’évolution de l’IA au fil des combats, malgré ça, une fois passé en mode difficile, même les puristes auront du fil à retordre face à certains combattants, entre autre Seth et Viper, qui sont des adversaires plus que redoutables. Seth étant le nouveau boss, inutile de vous préciser qu’il est cheaté à mort, pour Viper, c’est simplement une sauterelle enflammée que vous aurez du mal à attraper. Sur ce, amusez-vous bien et rendez-vous la semaine prochaine pour le test complet.

Commentaires

A propos de...

Street Fighter IV

Street Fighter IV - PC
Supports
Genre
Baston
Date de sortie
03 juillet 2009 - France
Développé par
Capcom
Edité par
Capcom
Voir la fiche