[E3 2009] Conférence Microsoft : première vagues

[E3 2009] Conférence Microsoft : première vagues

Dans Evénement , par Neji le 02 juin 2009 à 11h28

Et voilà, la première journée non-officielle de l'E3, celle qui était chargée de conférences de presse, vient de se finir, et c'est sur les rotules que je suis rentré dans mon tendre petit motel. Il est 23h40 et je peux enfin vous faire part de toutes mes impressions sur ce que j'ai vu aujourd'hui. J'ai envie de dire faisons simple, commençons par le début : 10h30 conférence Microsoft. Après avoir lutté pour trouver des places à peu près correctes à cause d'une queue indécemment longue (on aurait dit la mienne), le show débute sous le signe du Rock'n Roll et s'ouvre avec un trailer de Rock Band : The Beatles. Celui-ci s'annonce plutôt bien. Assez fidèle à ce que faisait le groupe à l'époque, à savoir beaucoup voyager, ce que vous ferez pendant tout le mode carrière, beaucoup changer de vêtements et enfin, mais surtout, changer de tête et de style. Vous suivrez donc les aventures du groupe british de leurs débuts en costard jusqu'à leur période hippie (à la con) et tout ce qui va avec (séances de piquouses etc.). Bien évidemment, qui dit conférence Microsoft dit exclusivité Microsoft, c'est pourquoi « Abbey Road », leur onzième album, et le morceau « All you need is Love », ne seront téléchargeables que sur le Xbox Live. Pour agrémenter la présentation, j'ai pu voir les miches et la fameuse bague de Yoko Ono, ainsi que messieurs Paul McCartney et Ringo Star en vrai de vrai, juste en face de moi. Ouais, ouais ! Maintenant il ne nous reste plus qu'à attendre le 9 septembre prochain pour voir ce que le titre donnera en version finale. Tony Hawk's Ride Après cette intro rythmée, il fallait rester dans un ton dynamique, c'est pourquoi Tony Hawk a débarqué sur scène avec à la main la fameuse planche de skate made in Activision pour Tony Hawk's Ride. Pour ceux que ça intéresse de la voir en action, vous pouvez vous reporter à la vidéo ci-dessous. Pour les autres, sachez juste que c'est un bout de plastique qui détecte les mouvements mais qui sera aussi résistant qu'une baguette de pain fraîche. Un bijou de technologie qui risque cependant de ne s'adresser qu'à un public très précis. Concernant la date de sortie, nous n'avons eu aucune information.
Call of Duty : Modern Warfare 2 Ca fait déjà deux belles annonces, le spectacle commence bien mais je ne suis pas au bout de mes surprises. Après un bref moment de suspense, c'est Call of Duty : Modern Warfare 2 qui pointe le bout de son nez avec le trailer qui tourne sur le net depuis la semaine dernière et une démo de ce que donne le jeu en action. Malheureusement, c'est sans grande surprise que j'ai pris une grosse claque en pleine face. Le jeu est beau, le jeu est fluide, le jeu a une visée souple, le jeu est épuré au possible, ce qui lui donne un aspect simple et immersif très intensif. Pour résumer, le jeu s'annonce très bien et c'est avec impatience que j'attends le 22 septembre prochain pour poser mes petites mimines dessus. Pareil que pour Tony Hawk, si ça vous intéresse, vous pouvez vous régaler avec la vidéo ci-dessous. Je ne sais pas si c'est le tout premier niveau, mais il ne doit pas être bien loin dans le scénario. Toutefois, si je devais malgré tout noter un défaut à ce jeu, je citerais la difficulté à mourir, car se prendre plusieurs rafales de fusil d'assaut à bout portant et pouvoir continuer de conduire son scooter des neiges à une main tout en tirant au uzi de l'autre, ça reste un exploit que je ne m'explique pas... allez savoir. Final Fantasy XIII Voici enfin venu le moment exotique de la conférence, celui qui pousse Microsoft à engager un traducteur parce que le môssieur Square Enix ne parle pas anglais. On s'en doutait tous, Final Fantasy XIII a eu le droit à un petit coup de moussage au passage même s'il n'y avait rien de nouveau à montrer. Ils nous ont balancé les images de la démo qui est sortie il y a peu avec la version complète de « FFVII Advent Children ». Seul petit plus, une invocation qui semblait bien être Ifrit, mais sans certitude tellement la modification est frappante. Allez, rendez-vous au printemps prochain pour pouvoir le voir débarquer en version US. Les textes étaient bien traduits en anglais, ce qui prouve que l'annonce qu'ils ont faite dernièrement sur leur intéressement du marché occidental n'était pas du pipo. Crackdown 2 Tant qu'à faire, restons dans le simple et efficace et dans les annonces qui n'en révélaient pas trop, me voici désormais en face du premier trailer de Crackdown 2. Celui-ci nous a tous mis sur le cul, et même moi qui n'ai pas été un grand fan du premier opus, et ben j'avais vraiment envie de pouvoir tater de la bestiole. Impactant, dynamique, un chouïa bourrin, la recette du succès est bien là. Ici non plus pas de date de sortie ni même d'estimation... malheureusement. Left 4 Dead 2 Comme on ne dit jamais deux sans trois, il fallait bien une troisième annonce. C'est donc un simple petit trailer qui m'arrive en pleine face. Mais quel trailer, c'est celui de Left 4 Dead 2 ! Non, ce n'est pas une blague, le jeu dans lequel tout le monde adore se mettre sur la gueule à coups de guns, de haches, de barres de fer et de tout ce qui passe sous la main et est susceptible de pouvoir exploser un crâne va se voir doté d'une jolie suite. Ici non plus aucune date de sortie ni estimation, mais on attend de ses nouvelles très rapidement. Tom Clancy's Splinter Cell : Conviction Il est temps de revenir aux présentations plus formelles, et c'est Splinter Cell : Conviction qui réouvre le bal. Exclu Xbox 360, ce titre a tout pour plaire. Super technique, bourré d'action mais en revenant un peu sur les prémices de la série et son réel côté infiltration, cet épisode s'occupera de la vie privée de Sam Fisher, de nous montrer ses convictions et surtout de trouver l'assassin de sa fille. Pour arriver à ses fins (trouver le fameux meutrier), il devra se balader dans tout Paris et déjouer les plans de l'organisation pour laquelle il travaillait (et qu'il vient de quitter) qui souhaite on ne peut plus lui remettre la main dessus. Pour vous donner un aperçu de ce que donne le titre, dites-vous que vous serez doté d'une sorte de 6ème sens qui vous permettra de gérer à l'avance les actions que vous allez faire et donc, par conséquent, de les réussir plus facilement. Vous devrez attirer les ennemis pour pouvoir leur mettre la main dessus et vous en débarrasser sans éveiller la curiosité du premier péquin qui passe. Le système de narration quant à lui est géré de façon très originale et se fond parfaitement dans le décor, et pour dire, il en fait partie. Oui, tout est imprimé sur les murs, sols ou autres surfaces visibles par le joueur de façon à ce qu'il puisse voir directement l'endroit ou les personnages liés à l'ordre de mission, si l'on peut toujours appeler ça comme ça étant donné la situation de notre petit Sam. Enfin, le niveau que j'ai pu voir se dérouler m'a montré que Sam, malgré son âge et sa barbe blanche naissante est plus agile que jamais ainsi que plus déterminé. Il ne lui en faudra pas moins pour nous prouver qu'il en a dans le pantalon d'ici l'automne prochain. Le jeu sortira sur Xbox 360 et PC. Forza Motorsport 3 Après ce petit pavé, c'est au tour de Forza Motorsport 3 de se montrer. Tout le monde applaudit, c'est l'euphorie dans le stade, mais la tension redescend relativement vite. Bien évidemment, le titre est super beau, il ne fallait pas s'attendre à autre chose sur le plan là. Mais la conduite ne semble pas avoir beaucoup changé. Seules les caractéristiques techniques des bolides semblent avoir été encore plus poussées. La vraie nouveauté de cet épisode est l'apparition d'un mode « Pimp my Ride » dans cette simulation. La personnalisation basique était déjà possible à l'époque, désormais c'est du vrai customising « bling bling wesh ma gueule » avec lequel vous pourrez vous éclater. Mais ce n'est pas tout, en plus de customiser vos voitures comme des quiches irlandaises, vous pourrez aussi les montrer au monde entier grâce à l'éditeur de vidéo qui vous permettra d'uploader toutes vos créations. Pour le coup, on a eu droit à une vidéo démo de ce qu'il est possible de faire avec ce gadget, et bien le premier mot qui me vient à la bouche est : ... ! C'est tout simplement hallucinant de savoir que l'on peut faire ce qu'on a vu avec un simple éditeur de vidéos. Et enfin, histoire de ne pas faillir à la tradition, la physique et les graphismes du jeu ont été poussés jusqu'à leurs limites de façon à rester « the greatest ». Petite note tout de même pour ceux qui connaissent, Bucky Lacek a fait une apparition dans le trailer pour nous montrer sa voiture « Rockstar », et il a beau être un skateur de folie, il lui manque une case « goût » quelque part. Alan Wake Et enfin, une dernière vidéo nous est montrée, accompagnée d'une démonstration du jeu, c'est Alan Wake qui a pointé le bout de son nez très brièvement. Malheureusement nous n'avons pas eu le droit à beaucoup d'infos, donc j'ai seulement pu voir que le jeu était très sombre, que les zombis sont super agressifs et qu'il vous faudra faire preuve d'un petit peu de jugeotte malgré tout pour réussir à rester vivant dans ce petit camp de vacances dans lequel votre femme a été enlevée.

Commentaires