Layton en DVD et Blu-Ray

Layton en DVD et Blu-Ray

Dans Actu , par SiMouth le 13 septembre 2010 à 17h39

Comme chaque année, un nouveau jeu du Professeur Layton arrive sur DS à cette période. Ce 22 octobre, c'est Professeur Layton et le Destin Perdu, conclusion de la première trilogie de cette saga dont on peut déjà prévoir la belle longévité. Pour l'occasion, Kaze nous a invités à une projection du film qui sort une semaine plus tôt, en DVD et Blu-Ray. Vous avez également pu le voir lors de la Japan Expo cette année. Une fois n'est pas coutume, c'est donc de cinéma que nous allons parler. Professeur Layton et la Diva Éternelle, c'est son nom, prend place entre le 4ème et le 5ème jeu, c'est à dire durant la seconde trilogie, qui se passe chronologiquement avant la première. Vous suivez ? Il présente donc un certain inconvénient pour le public occidental : il est trop en avance sur son public. En effet, ce film est sorti en décembre dernier au Japon, suivant de peu la sortie du 4ème jeu. Seulement chez nous, les jeux sortent avec 2 ans de retard. En résulte que le début du film est un énorme spoil, puisqu'il dévoile la fin du 3ème épisode 10 jours avant sa sortie (enfin... si j'ai bien suivi ?). Au cours de cette première séquence, on retrouve d'ailleurs quelques personnages qui interviendront plus dans le film mais que le fidèle des aventures du professeur connaît bien, comme Flora ou l'inspecteur Chelmey. En tant que spectateur français, on aurait donc très bien pu se passer de cette introduction, d'autant plus qu'une personne ne connaissant pas cet univers trouverait le tout assez confus. Tout ça n'empêche pas le reste du film de développer des qualités. Bien sûr, on est face à une production qui s'adresse aux enfants, qui ne cherchera pas trop à faire dans l'exceptionnel. Mais l'ambiance est fidèle à celle du jeu, et on se laisse vite emporter par les événements et leurs enjeux dramatiques. Nos héros sont pris au piège dans un jeu macabre à la manière des plus grands romans d'Agatha Christie, où une centaine de personnes sont en concurrence pour obtenir la vie éternelle. Un seul gagnant, les autres meurent à mesure qu'ils échouent aux énigmes posées. Il règne, dans les meilleures scènes du film, une certaine tension qu'on ne soupçonnerait pas au premier abord. Pour le reste, les auteurs s'amusent à développer une petite série de personnages secondaires assez loufoques, comme on en croise dans les jeux. Chacun aurait mérité un traitement un peu plus profond, mais c'est un style très "Laytonien" que de se focaliser sur un trait de caractère précis pour façonner un personnage. À propos, on se retrouve une nouvelle fois confronté à ce problème de date dans la parution des différents produits, puisque certains des intervenants (l'assistante de Layton, le policier de Scotland Yard, etc.) sont encore inconnus du public français. Rien de grave pour la compréhension de l'histoire, mais certains effets tombent à l'eau. Au final, le film est tout à fait fidèle à l'univers du jeu, à son ambiance, et le scénario est suffisamment développé pour rendre l'intrigue intéressante. Toutefois, le rythme est un peu rapide et la progression assez elliptique, certaines situations sont résolues de manière un peu farfelue. Ce film reste un bon moyen aux enfants d'accéder à l'univers du Professeur Layton, les jeux étant bien trop difficiles pour qu'ils en profitent pleinement. Un cadeau tout à fait envisageable pour les fêtes de fin d'année si vous voulez faire découvrir le détective en haut-de-forme à un môme de votre entourage, pendant que vous vous payez le jeu.

Commentaires