[PGW] Le stand Nintendo

[PGW] Le stand Nintendo

Dans Evénement , par SiMouth le 27 octobre 2010 à 19h40

Le moins qu'on puisse dire avec la Paris Games Week, c'est qu'on en a vite fait le tour. Pas qu'il soit trop petit ou trop peu intéressant ; au contraire on a la place de circuler et on attend très peu aux bornes pour tester la plupart des jeux en démonstration. Une après-midi suffit au visiteur pour aller voir les choses qui l'intéressent. Par exemple, le stand Nintendo. Entre autres produits déjà sortis, tels que Professeur Layton et le Destin Perdu (le test arrive bientôt), Dragon Quest IX ou Mario Kart (si si, pour fêter les 25 ans du plombier), on a pu prendre en mains Donkey Kong Country Returns et The Legend of Zelda : Skyward Sword. Le premier est rapide à prendre en mains. Essayé à deux, on retrouve un peu les sensations de News Super Mario Bros Wii, mais les personnages ne se gênent pas, par exemple en se sautant les uns sur les autres. Peut-être un peu moins fun à cause de ça. Le jeu est un mix entre rapidité et récolte de bananes et de bonus cachés, mais (du moins sur les deux niveaux testés) manque un peu de variété. C'est probablement dans les niveaux les plus avancés que le titre dévoilera ses vrais atouts. Quant au second, il s'avère un peu trop décevant, mais peut-être n'est-ce qu'une question de temps d'adaptation. Outre les couleurs pastel criardes qui font fondre les yeux, la prise en mains n'est pas toujours évidente. Exemple avec les combats à l'épée, qui demandent d'effectuer un geste dans la bonne direction grâce au Wii Motion +. Par moments, afin que le coup soit porté dans la bonne direction, il faut garder sa Wiimote du bon côté le temps que Link place son épée, pour frapper ensuite seulement. La dynamique de combat s'en trouve vite cassée, entraînant frustration et jurons de la part du joueur. Toutefois, lors d'un affrontement contre un boss, quelques 5 minutes plus tard, l'épée répondait étrangement mieux. Une question d'habitude à prendre, sans doute. Reste que le dosage des mouvements n'est pas évident au départ : s'il est trop faible, le coup n'est pas porté. S'il est trop fort, on peut se retrouver avec un bug qui inverse les directions haut/bas du pointeur (ce bug s'est produit lors de l'utilisation du lance-pierre). Le Wii Motion + semble donc être un objet délicat à manier. Autre souci, l'ouverture du menu de sélection d'objets : en maintenant B, un cercle apparaît dévoilant une série d'armes secondaires (bombes, arc...). Il devrait suffire de pointer l'objet pour le prendre mais non. Il faut décrire un arc de cercle avec la Wiimote, demandant de survoler les objets les uns après les autres jusqu'à celui que l'on cherche : totalement inutile. En bref, ce nouveau Zelda laisse planer quelques craintes. N'hésitez pas à aller tester ces produits par vous-mêmes si vous habitez dans le coin, surtout si vous pouvez le faire avant le week-end, car contrairement aux autres salons, celui-ci vous permettra d'y avoir accès sans trop attendre.

Commentaires