Familles de France n'aime pas les jeux vidéo

Familles de France n'aime pas les jeux vidéo

Dans Actu , par Neo le 27 juillet 2011 à 22h58

Chez Familles de France, on aime bien parler de choses qu'on ne connait pas pour faire peur aux gens. Comme les jeux vidéo tiens. C'est une cible facile et tout le monde tire dessus (Alain et Nadine se reconnaitront). Mais ces braves gens vont plus loin. Ils font des rapports. Et ils les présentent au parlement. Et dans le rapport, ils racontent plein d'inepties. Du genre : "L'enfant qui passe une heure, deux heures, à jouer à ces jeux vidéo violents, va devenir accro et en sortir plus bête qu'il y est entré !" On se croirait au bistro tiens. Mais Henri Joyeux, président de l'association et chirurgien cancérologue (quelqu'un qui s'y connait en jeux vidéo quoi), ajoute que les studios en sont conscients et jouent là-dessus pour vendre leur jeux. Le monsieur a donc réuni le syndicat du Jeux vidéo et propose de créer des jeux sur la santé. Au lieu de tirer sur des méchants asiatiques ou russes ou extraterrestres, vous éliminerez des maladies. Trop bien. De tels jeux n'ont jamais existé et cela ne risque pas de faire des navets vidéoludiques. On ne citera pas nombre d'études qui prouvent le contraire du refrain facile que nous (res)sert l'association mais on y pensera très fort en voyant cette belle entreprise aussi bête qu'un jeune jouant au jeux vidéo (du moins d'après eux).

A propos de l'auteur

Neo

Neo

29 ans | L'élu des gamers

Après avoir détruit la matrice, Neo s'est dit « Pourquoi pas bosser sur GameHope ? ». Un nouveau défi pour l'élu. Après sa victoire incontestable, le monde réel lui paraissait fade et il est retourné dans le virtuel. Il est d'ailleurs en permanence branché à une PS3 en intraveineuse. Egalement passionné de cinéma, on le reconnait à ses yeux injectés de sang à force de passer des heures devant les écrans. Il a malgré tout réussi à apprendre à écrire et, afin de devenir le prochain Victor Hugo, expose sa prose sur GameHope.

Contacter

Commentaires