PS4 : les mesures anti-piratage

PS4 : les mesures anti-piratage

Dans Actu , par SiMouth le 01 avril 2012 à 21h20

SONY vient d’annoncer quelques éléments sur sa prochaine console de salon. Du moins, si elle sort un jour. Car comme vous le savez, le doute est permis en raison d’une situation financière quelque peu bancale. Selon la direction, ces résultats seraient dus en grande partie au piratage des jeux. En effet, à l’époque du lancement de la console, le phénomène du piratage de masse émergeait à peine, et on ne pensait pas qu’il aurait l’ampleur qui est la sienne aujourd’hui. Du coup, SONY a à peine amorti le coût de fabrication de ses consoles sur la vente de jeux, le piratage ayant fortement réduit sa marge de bénéfices. Comment, dans ces conditions, prendre le risque de produire un nouvel appareil ? La différence, ici, c’est qu’il est possible d’intégrer dès la conception des mesures anti-pirates qui rendront plus difficile la copie de jeux ou l’utilisation de l’appareil par d’autres personnes que l’acheteur. Chose étonnante (inquiétante ?), cela passe par des appareils de mesure biométrique. Petit tour des propositions : - La reconnaissance d’empreinte. Après son premier allumage, vous devrez spécifier à la console un certain nombre d’éléments vous concernant. Le premier d’entre eux, c’est votre empreinte digitale. Le bouton d’allumage est en effet une plaque de lecture d’empreinte digitale sur laquelle vous devrez poser votre pouce. L’appareil confirmera alors que vous êtes bien l’utilisateur autorisé pour se servir de la console. Pour le moment, SONY a parlé de deux utilisateurs potentiels par console, sans spécifier s’il y aurait un maximum. On peut supposer que oui, et qu’il ne sera pas très haut. La reconnaissance d’empreinte existera également sur les manettes : chaque manette pourra contenir 4 profils d’empreinte différents (pour le multijoueur), dont obligatoirement celui de l’acheteur de la console sur chacune des manettes. - La reconnaissance faciale. Deuxième élément : votre visage. Lors des réglages des premiers paramètres, vous aurez préalablement posé ce qui sera l’évolution du PSEye devant votre écran. La console prendra alors des portraits de vous, de face et de profil. Mieux vaut avoir un bon éclairage. Par la suite, à chaque allumage, la caméra vérifiera que vous correspondez bien aux photos enregistrées dans sa mémoire. Là encore, comme pour toutes les mesures, on nous indique que deux utilisateurs pourront s’enregistrer. - La reconnaissance oculaire. Simple mesure secondaire, qui servira si les deux premières n’ont pas fonctionné : toujours avec le futur PSEye, celui-ci prendra une photo de votre œil (vous aurez pris soin de vous avancer suffisamment près bien entendu). Pensez à retirer vos lunettes ! - La reconnaissance vocale et le numéro d’identification. La PS4, ou « Orbis » (son nom de code), sera également équipée d’un micro. Il faudra prononcer votre prénom et votre nom de famille à voix haute avant de pouvoir accéder au contenu de l’appareil. SONY vous attribuera également un numéro d’identification à 8 chiffres et une lettre qu’il faudra déclamer après ça. Voilà pour ce qui est d’accéder à la console. Mais SONY a également annoncé d’autres mesures, lorsque vous souhaiterez lancer un jeu, un film, ou tout autre contenu soumis au droit d’auteur : - Le login / mot de passe Mesure classique, la demande de mot de passe qui existe déjà pour se connecter au SEN et faire des achats en ligne sera étendue à toute utilisation de la console. Comme ça au moins, personne ne touchera à votre partie ! - L’identification auprès de l’éditeur Encore quelque chose qui existe déjà, mais en plus élaboré. À l’achat du jeu, vous renseignerez à l’éditeur votre compte SEN et votre numéro de copie du jeu. L’éditeur, ou plutôt son service juridique, s’occupera de valider votre autorisation pour l’utilisation du jeu. Cette étape devrait être automatique, il suffit de chercher dans une base de données le compte SEN et le numéro de série du jeu qui sont renseignés, vérifier qu’ils sont bien libres, et les associer. La contrepartie, c’est que vous ne pourrez jouer qu’à la copie que vous avez achetée, et pas une autre. Dans le cas où plusieurs personnes voudraient jouer à votre copie du jeu, SONY annonce qu’il sera possible de payer un supplément de 5 euros par compte enregistré sur la console. Dans le cas d’un achat en ligne tout ceci devrait aller assez vite, mais si vous achetez en magasin, il faudra préparer un dossier avec la photocopie recto / verso de vos papiers d’identité (afin de s’assurer que vous êtes bien l’acheteur). Voilà des mesures qui donneront du fil à retordre aux pirates ! Microsoft nous réservent-ils une annonce du même genre avec la Durango ?

Commentaires

A propos de...

PlayStation 4

PlayStation 4 - PS4
Support
Genre
Console
Date de sortie
29 novembre 2013 - France
15 novembre 2013 - USA
22 février 2014 - Japon
Edité par
Sony Computer Entertainment
Voir la fiche